• Voilà la suite de la quatrième pas de la liste des personnages de Master Keaton. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Rudolf Welf

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Mort de faim entre 1961 et 1976.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Mort de faim entre 1961 et 1976.

    Otto Welf

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Supposé vivant.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Supposé vivant.

    Claire

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Supposé vivante.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Supposé vivante.

    Robin

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Tué d'un coup de couteau à la carotide par James Wolf.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Tué d'un coup de couteau à la carotide par James Wolf.

    James W. Wolf

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Inconnu.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Inconnu.

    Commissaire Otter

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12: Supposé vivant.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Supposé vivant.

    Paul Sparrow

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Tué au couteau par James Wolf.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Tué au couteau par James Wolf.

    Karen Margaret Wolf

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Décédée en 1982 par suicide en se jetant sous les roues d'un camion.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Décédée en 1982 par suicide en se jetant sous les roues d'un camion.

    Colonel Fox

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Supposé vivant.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Supposé vivant.

    Léo Haniha

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 12 : Gravement blessé au couteau par James Wolf.
    • Statut au volume Master Keaton remaster : Gravement blessé au couteau par James Wolf.

    A suivre Dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire
  • News relayée depuis le site de Manga-news :

    Bonjour à tous,

    Je viens de me rendre compte que cela faisait plus d'un an que je n'avais pas écris de news. Il est un fait que ma vie privée et professionnelle a été pas mal bousculée depuis quelques années. Du coup, j'ai moins de temps pour écrire. De plus, les nouvelles concernant les 3 auteurs dont je publie des nouvelles se font assez discrètes ces derniers temps. Il faut dire qu'avec un décès et un autre auteur qui n'a pas eu le succès escompté en langue francophone, il n'y plus grand chose à se mettre sous la dent.

    Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui. En effet, il reste un auteur dont il est encore possible de parler ici. Il s'agit bien sûr de Naoki Urasawa, l'auteur d'entre autre Monster et 20th century boys. Après le signe des rêves, il avait entamé une nouvelle série : Asadora! Dans celle-ci, on voyage à nouveau à travers le temps (une habitude chez Urasawa), passant de 2020, à la veille des jeux olympiques de Tokyo, à 1959, à Nagoya, où la jeune Asa, une jeune fille de 12 ans, doit courir pour aller chercher un médecin pour aider sa mère qui doit bientôt accoucher, alors qu'un typhon va bientôt s'abattre. D'une certaine manière, on renoue avec ce qui fait le succès du mangaka, c'est-à-dire des faits historiques déviés pour servir l'histoire, des sauts dans le temps coupant net le récit, et très certainement des personnages attachants.

    La raison pour laquelle je parle de cette série, c'est que l'éditeur Kana va sortir le 31 janvier le premier tome en français de cette série qui compte déjà 2 volumes et qui a commencé en octobre 2018. Pour ma part, je vais bien évidemment acheter cette série, mais j'espère avoir assez de temps pour le lire avant que les poules n'aient de dents. Mais pour sûr, si j'y arrive, je donnerai mon avis le plus vite possible sur ce site.

    Sur ce, je vous souhaite déjà de belles fêtes de fin d'année.

    Bonne lecture.

    Cronos


    votre commentaire
  • Voilà la suite de la treizième page de la liste des personnages de Zipang. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Yôko

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Supposé vivante.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivante.

    Masahiko

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivant.

    Lieutenant Tachibana

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Décédé par noyade dans le naufrage du porte-avion Ryûjô.
    • Statut au volume 30 : Décédé par noyade dans le naufrage du porte-avion Ryûjô.

    Lieutenant Shinohara

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Décédé après avoir succombé aux tortures infligées par la police spéciale du bureau de Kôjimachi.
    • Statut au volume 30 : Décédé après avoir succombé aux tortures infligées par la police spéciale du bureau de Kôjimachi.

    Lieutenant Shibata

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Vivant.
    • Statut au volume 30 : Vivant.

    Subhash Chandra Bose (PH)

    Volume 25

    Le 6 novembre 1943, Chandra Bose est invité par les japonais à Tokyo pour la réunion de la grande Asie qu'ils comptent mettre en place. Le premier ministre japonais, Hideki Tôjô, propose de mettre à sa disposition gratuitement un appareil spécial, mais l'indien refuse car il ne veut pas avoir de dette envers qui que ce soit. Bose arrive dans son habit de militaire, et Tôjô prononce un discours dans lequel ils dit que l'Angleterre et les Etats-Unis oppriment les états étrangers pour assurer leur prospérité. C'est pour cela qu'ils doivent parachever leur projet ambitieux de la grande Asie et assurer leur stabilité par des fondations solides. Ainsi, ils pourront contribuer au maintien de la paix dans le monde. A cette réunion se trouvent aussi présents Wang Jingwei, président du Yuan et président du gouvernement national de Nankin, le prince Wan Waithayakon, représentant du chef du gouvernement de Thaïlande. Après la réunion et une photo officielle se tient une petite soirée. Bose en profite pour déployer toute son énergie à convaincre les japonais de l'aider dans sa volonté d'indépendance de l'Inde, appliquant la formule selon laquelle les ennemis de ses ennemis sont ses amis. On ne connaît pas le résultat de ces discussions, et c'est la dernière apparition de Chandra Bose dans ce tome.

    • Statut au volume 26 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivant.

    Chô

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivant.

    Mao Zedong (PH)

    Volume 26

    Le 12 décembre 1943, Mao apprend qu'une importante bataille a lieu dans les Mariannes, opposant les japonais aux américains. Après avoir eu une relation sexuelle avec une femme, Mao demande à l'un de ses hommes si tout est joué dans le Pacifique. Cet homme lui répond que l'issue de la bataille est incertaine. Mao sort de sa chambre en se mettant une serviette autour du bassin et déclare qu'il n'y a pas de raison de s'affoler. Il prononce alors une citation qui dit de se servir de ses ennemis contre ses ennemis. Il ajoute ensuite en se frappant la poitrine du plat de la main au niveau du coeur que s'ils utilisent le vainqueur habilement, la Chine appartiendra à leur parti communiste. C'est la seule fois que l'on voit Mao Zedong dans ce tome.

    • Statut au volume 26 : Vivant.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivant.

    Michael Lindsay

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivant.

    Tse

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 26 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 30 : Supposé vivant.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire
  • Voilà la onzième suite de la liste des personnages de 20th century boys.  Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Père Luciano

    Volume 15

    En 1995, Luciano fait partie d'une bande à Naples. Il est spécialiste des faux billets et un jour, il voit l'arrivée d'un prêtre. Luciano propose du vin rouge, mais le père répond qu'il est allergique au rouge. Le prêtre montre une bible du 16ème siècle, et veut savoir si c'est un vrai. Il dit être le père Peline et travailler en tant que spécialiste du faux. Il part ensuite et Luciano se met à lire. Quand le père Peline revient, Luciano lui dit que le livre a été fait récemment, mais que son contenu est vrai. Par la suite, Luciano entre dans les ordres. Le 31 décembre 2000, dans le monde, des terroristes diffusent un virus mortel. Heureusement, au Japon, les leaders du parti de l'amitié, dirigé par le mystérieux leader masqué Ami, annoncent qu'ils ont mis au point un vaccin au virus qui avait déjà sévi en 1997, et qu'ils vont le distribuer. Suite à cet acte, Ami est devenu le sauveur de l'humanité et dirige depuis le Japon. Mais au début de l'an 2015, il est tué par balle. Peu après, un nouveau virus, plus virulent, fait son apparition. Luciano revient à Rome après le décès du père Peline. Dans un café, il trinque à l'eau avec 2 quidams. Il se rend ensuite au bureau du père Peline, où se trouvent de nombreux documents. Luciano constate que rien n'a changé. L'autre prêtre dit que les dernières paroles de Peline ont été pour Luciano, promettant de boire jusqu'au lever du jour s'ils voyaient l'an 2016. Parmi les documents, Luciano en trouve un dont il va chercher la provenance car le père Peline semble avoir fait beaucoup de recherches dessus, malgré que ce soit un faux. Le marchand sait qui lui a vendu ce livre, et Luciano se rend chez Mr Colani, un faussaire. Il lui présente le bouquin pour savoir dans quel but il l'a fait. Il s'agit d'un recueil de prédictions, compilations du meilleur de toutes les religions. Colani répond qu'avec une grosse somme, il peut faire n'importe quel livre. Ce bouquin n'est pas très sérieux, surtout cette histoire de 2015, dernière année du calendrier chrétien. Luciano, qui n'avait pas lu ce passage, se rappelle des dernières paroles du père Peline et de sa promesse de ne plus boire d'alcool. Peline aurait donc imaginé que le contenu de ce livre pouvait se produire. Colani déclare que le japonais qui lui a commandé ce livre lui a demandé de le traduire dans de nombreuses langues pour le mettre dans des hôtels du monde entier. Il voulait que ce livre remplace la bible. Inquiet, Luciano va donc voir le cardinal Manuel pour lui demander s'il y a eu enquête sur la mort du père Peline. Le cardinal répond que le père Peline est juste tombé ivre dans la rue. Luciano évoque alors le livre que le cardinal dit n'avoir jamais lu et qui se demande ce que celui-ci a de particulier. Luciano le pense dangereux, et dans lequel il est dit que le pape mourra en orient. Il pense donc que c'est un plan terroriste. La cardinal lui rétorque qu'il pense que Luciano se disperse. Il le rassure en disant que le calendrier chrétien existera encore l'année prochaine. Ensuite, Luciano va voir un témoin du décès de son mentor, et l'homme évoque une bouteille de vin rouge. Luciano comprend que quelque chose cloche et qu'on le suit. De retour au bureau du père Peline, on vient lui dire que tout a été emmené au Vatican. Luciano veut téléphoner au cardinal mais comprend que celui-ci a évoqué la dernière année du calendrier chrétien sans avoir lu le livre. Comprenant que Manuel est impliqué, Luciano s'enfuit, se débarrasse de sa soutane à Milan pour passer inaperçu et s'envole pour le Japon sans passeport. Là-bas, après s'être battu avec des mafieux, il est arrêté par la police et interrogé par un jeune inspecteur. Ne parlant pas le japonais, il répète sans cesse en italien que le pape va se faire assassiner au Japon. L'inspecteur regarde son dictionnaire et commence à comprendre que Luciano est un prêtre, puis que le pape risque d'être assassiné lors de sa visite au Japon. Après avoir mangé de bonnes nouilles, l'inspecteur emmène Luciano voir un ami prêtre, le père Nitani, lui aussi ancien mafieux et ami du pape, à qui Luciano explique la situation. L'inspecteur Chôno et plusieurs de ses connaissances, pensent qu'Ami est à l'origine du virus et du livre de prédictions, et quelques-uns ont vu Ami récemment, bien vivant. Donc, avec l'aide de mafieux chinois et thaïlandais, le groupe organise la protection du pape. Celui-ci rend visite à Nitani et s'en va sans problème, mais le groupe apprend que lors de la cérémonie d'ouverture de l'exposition universelle, le pape fera un discours en face du cercueil d'Ami. Pensant le pape trop exposé, le groupe va sur place, et Chôno et Luciano découvrent que la porte de la tour du soleil est ouverte. Luciano fonce et prend l'arme de Chôno, car il pense le pape en danger. Luciano n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 15, dans le chapitre intitulé "Chapitre 1. Un recueil de prédictions comme les autres".
    • Statut au volume 15 : Vivant.

    Père Peline

    Volume 15

    Ce prêtre du Vatican travaille sur les écrits anciens et est un spécialiste des faux. En 1995, il se rend à Naples pour rencontrer Luciano, un jeune homme membre d'une bande et un grand faussaire, surtout avec les billets de banque. Le père Peline trouve le jeune homme dans un appartement en plein désordre, avec une jeune femme qui dort à ses côtés, probablement une prostituée. Luciano lui propose du vin. Le prêtre lui répond qu'il préfère du vin blanc car il est allergique au vin rouge. Il prend ensuite l'un des faux billets qui se trouvent sur la table, mais Luciano lui dit de ne pas y toucher, pensant que le prêtre va lui faire un sermon. Peline lui montre alors une bible cathare du 16ème siècle, car il aimerait savoir s'il s'agit d'une vraie ou pas. Il se présente donc et dit qu'il est prêt à payer pour ce service, avec des vrais billets évidemment. Luciano veut l'interpeller, mais Peline part rapidement. Il revient un peu plus tard, et Luciano lui annonce que cette bible est une fausse, faite récemment, mais que son contenu est vrai. Suite à cela, Luciano renonce à la drogue, l'alcool et le sexe pour entrer dans les ordres et devenir le protégé de Peline. En 2015, alors que Luciano est en Argentine, Peline découvre un recueil de prédictions qui semble être un rassemblement de morceaux de différentes religions, du passé comme du présent, de l'est comme de l'ouest. Peline se rend compte qu'il s'agit d'un faux, mais que son contenu est dangereux. De plus, sans que l'on sache vraiment comment, il se met à penser que le contenu de ce livre pourrait bien se produire, notamment le passage dans lequel il est dit que 2015 est la dernière année du calendrier chrétien. A un moment, il transmet un message pour Luciano à un autre prêtre, disant que s'ils voient l'an 2016, ils boiraient jusqu'au lever du jour. Peu après, il est assassiné par les hommes du cardinal Manuel, complice de l'auteur du recueil de prédictions, ces hommes faisant croire à une chute accidentelle de Peline dans une rue, alors qu'il aurait été ivre. Cependant, les meurtriers ont fait croire que le père Peline avait bu du vin rouge, auquel il est allergique. C'est tout ce que l'on saura sur Peline dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 15, dans le chapitre intitulé "Chapitre 1. Un recueil de prédictions comme les autres".
    • Statut au volume 15 : Décédé, probablement tué par des hommes du cardinal Manuel ou d'Ami.

    Mr Colani

    Volume 15

    Il s'agit d'un faussaire habitant à Rome, et qui semble très doué. Un jour, un prêtre arrive dans son magasin, et Colani lui dit que ce qu'il lit sont les écrits de Simon le magicien. Il prétend que c'est une traduction latine datant du premier siècle de notre ère, et qu'il a aussi l'original en araméen. Le prêtre lui rétorque directement en demandant à Colani s'il a fait tous les livres. Celui-ci répond qu'en plus de ceux-ci, beaucoup de livres anciens dans le monde sont son oeuvre et qu'ils sont très chers. Le prêtre lui tend alors un livre et demande si c'est lui qui l'a réalisé. Colani le reconnaît, et le prêtre lui demande dans quel but. Colani s'étonne que celui-ci ne lui a pas plu, mais le prêtre précise que le problème vient du contenu. Il s'agit d'un recueil de prédictions, une compilation des meilleurs morceaux des religions d'avant et d'aujourd'hui, aussi bien orientales qu'occidentales. Colani explique alors qu'il a reçu une grosse somme d'argent d'un japonais et qu'avec un tel montant, il peut faire n'importe quel livre, même s'il admet que son contenu n'est pas sérieux, spécialement le passage dans lequel il est dit que 2015 sera la dernière année de l'ère chrétienne. Quand il a traduit certains passages en latin, il en a tellement rigolé que sa plume a parfois tremblé. Mais le prêtre se met à s'inquiéter et se dit que le père Peline a sans doute cru que ce que contenait ce livre allait vraiment arriver. Colani raconte ensuite que le japonais est venu seul et a voulu que Colani traduise en latin ce livre qu'il avait écrit lui-même, et qu'il en fasse un bon vieux livre. Il était prêt à mettre les moyens pour quelque chose d'aussi mauvais, avec des classiques comme la fin du calendrier chrétien. Puis, le japonais a dit qu'il fallait le traduire en anglais, en français, en italien, en allemand et en chinois pour le mettre dans les hôtels du monde entier. Selon ce japonais, ce livre allait connaître le plus tirage de toute l'histoire. Colani a alors compris que ce livre allait remplacer la bible. C'est la dernière apparition de Colani dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 15, dans le chapitre intitulé "Chapitre 1. Un recueil de prédictions comme les autres".
    • Statut au volume 15 : Vivant.

    Cardinal Manuel

    Volume 15

    Cet ecclésiaste vivant dans la cité du Vatican est quelqu'un d'influent à Rome. Le 31 décembre 2000, il a assisté au grand bain de sang de l'an, lorsque des terroristes du monde entier ont diffusé en même temps un virus mortel qui vide ses victime de leur sang. Alors que tout semblait perdu, les dirigeants d'un parti japonais, le parti de l'amitié, qui gagnaient depuis quelques années en influence alors que c'était auparavant une organisation sectaire, déclarent qu'ils ont mis au point un vaccin en secret, le virus ayant déjà fait des dégâts dans plusieurs villes du monde en 1997. Ils vont le distribuer tandis que leur leader, Ami, un mystérieux homme masqué va s'opposer à un robot géant qui sème la panique à Tokyo. Le monde étant sauvé, Ami et les siens deviennent les sauveurs de l'humanité et dirigent depuis le Japon. Cependant, au début de l'année 2015, Ami est assassiné par balle dans une école dans laquelle il se trouvait en plein nuit. Peu après, un nouveau virus, plus virulent que le précédent, fait son apparition. Malgré tout, le pape tient à se rendre à la cérémonie d'ouverture de l'exposition universelle de Tokyo, afin d'y rendre aussi hommage à Ami. Toutefois, dans l'ombre, le cardinal Manuel semble apprendre que le vrai responsable du grand bain de sang de l'an 2000 n'est autre qu'Ami lui-même, et que pour que ses prédictions se réalisent, il n'hésite pas à commettre des attentats avec les dirigeants de son parti. Il a même écrit un livre qui est censé remplacer la bible, qu'il a fait traduire dans de nombreuses langues et qu'il distribue dans les hôtels du monde entier, et qui prédit que l'an 2015 est la dernière de l'ère chrétienne. Le père Peline découvre que ce livre n'est pas aussi ancien qu'il en a l'air et en fait par au cardinal. Celui-ci, complice d'Ami, fait tuer le père Peline en faisant croire à un accident. Le disciple du père Peline, le père Luciano, revient de mission en Argentine et rend visite à Manuel. Il demande au cardinal de quoi est mort son mentor, et Manuel répond qu'il est tombé ivre dans les escaliers de la via Topino. Luciano s'interroge sur une enquête de la police, mais le cardinal ne comprend pas pourquoi. Luciano montre alors le livre et le cardinal prétend ne l'avoir jamais vu. Il dit que le père Peline a dû en voir beaucoup sans intérêt et demande ce que celui-ci a de particulier. Luciano dit le trouver dangereux, et qu'il est dit que le pape mourra en orient. Pour lui, il s'agit d'un plan terroriste. Mais Manuel le calme tout de suite, disant qu'il apprécie sa ferveur au travail mais qu'il doit éviter de se disperser. Luciano est persuadé que ce livre est lié à la mort de Peline, et le cardinal lui demande si on lui a demandé de prendre la succession du père Peline. Luciano répond que non, et Manuel lui suggère de retourner en Argentine. Il le rassure en disant que le calendrier chrétien existera toujours l'année prochaine, alors que Luciano ne lui a pas mentionné ce passage, et ce dernier s'en va sans faire attention à cette erreur du cardinal. Celui-ci fait suivre Luciano, puis envoie des hommes pour récupérer tous les documents sur lesquels Peline travaillait. Ensuite, comme Luciano enquête toujours sur le décès de son mentor, le cardinal envoie des hommes pour l'éliminer lui aussi, mais le jeune homme parvient à s'enfuir. Il n'y a pas d'autre apparition du cardinal Manuel dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 15, dans le chapitre intitulé "Chapitre 2. Un japonais comme les autres".
    • Statut au volume 15 : Vivant.

    Inspecteur Asagawa

    Volume 15

    Il s'agit d'un inspecteur du quartier de Kabukichô, à Tokyo. Il a survécu à la nuit du 31 décembre 2000, connu comme le grand bain de sang de l'an 2000, lors de laquelle un robot géant est apparu en plein Tokyo, semant la mort grâce à un virus mortel qui vide ses victimes de leur sang. Ce virus est apparu au même moment partout dans le monde, diffusé par des terroristes, jusqu'à ce que le parti de l'amitié, une ancienne organisation sectaire devenu un parti japonais puis mondial, et dirigé par le mystérieux leader masqué Ami, ne se mette à distribuer un vaccin au virus qu'ils avaient mis au point depuis la première apparition du virus dans plusieurs ville du monde en 1997. Suite à cela, Ami est devenu le sauveur de l'humanité et son parti dirige depuis le Japon. Malheureusement, au tout début de l'an 2015, Ami est tué par balle alors qu'il se trouvait en pleine nuit dans une école déserte. Cela n'empêche pas le Japon d'organiser l'exposition universelle qui doit avoir lieu à Tokyo. Peu avant la cérémonie d'ouverture, les policiers de Kabukichô arrêtent un italien qui a étalé à lui seul 13 mafieux, puis envoyé à l'hôpital 4 policiers. Cet inconnu est interrogé par les inspecteurs Chôno et Asagawa. Ce dernier perd patience car l'homme reste muet et jette son livre à terre. Ne connaissant pas l'italien, il exige d'avoir le nom et le passeport de l'inconnu. N'obtenant aucune réponse, il en conclut qu'il n'obtiendra rien de cet homme qui se moque des flics d ce quartier. Il prend sa veste et demande à Chôno s'il parle italien. Celui-ci répond qu'il en a fait un peu à la fac, et Asagawa le laisse donc interroger le suspect. Il quitte la salle d'interrogatoire en disant qu'il a la dalle et qu'il va manger. Il rejoint 2 collègues qui lui demandent s'il n'a pas peur de laisser Chôno seul avec cet homme. Asagawa leur répond que même en passant la nuit, l'inconnu ne dira rien. Tous les 3 mettent un masque sur leur visage pour se protéger d'un nouveau virus mortel qui semble avoir fait son apparition et vont manger. On ne voit plus Asagawa par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 15, dans le chapitre intitulé "Chapitre 3. Le tatoué".
    • Statut au volume 15 : Vivant.

    A suivre...

    Cronos

     


    votre commentaire
  • Voilà la troisième suite de la liste des personnages de Master Keaton. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Rudolf Welf

    Volume 1

    Il s'agit d'un duc qui possédait un grand terrain hérité de ses ancêtres dans le sud de la Saxe. La famille Welf posséda ces terres durant plus de 800 ans, s'étendant  de Langensalza à Melsungen, mais à la fin de la seconde guerre mondiale, lors du partage de l'Allemagne, le domaine des Welf fut séparé en 2. Une barrière fut installé dans le jardin des Welf, et au début, Rudolf, 28ème héritier du nom, et son épouse Hermina regardèrent avec bienveillance les passages dans leur jardin, qui était ouvert à tous. Malheureusement, en 1961, avec la construction du mur de Berlin, la surveillance aux frontières fut beaucoup plus stricte, et le passage des gens dans le jardin des Welf devint interdit. Et par un malheureux hasard, Otto, le fils unique du couple Welf, âgé alors de 10 ans, alla jouer du côté est du domaine, et il n'en revint pas. Après plusieurs jours sans nouvelles, , le couple décide de faire une demande officielle à l'est en passant par le gouvernement ouest-allemand. Cependant, ils n'obtinrent aucune réponse. Rudolf et son épouse comprennent que l'Allemagne de l'est a enlevé leurs fils pour faire pression sur eux, ayant sans doute des vues sur les biens des Welf. Rudolf prit alors la décision de s'infiltrer en Allemagne de l'est. Sur place, il ne cessa de dire que ce pays était dans l'erreur. Mais la position est-allemande était que parce que le domaine des Welf était séparé en 2, la moitié des biens leur revenait de droit. Le gouvernement est-allemand voulut donc forcer Rudolf à donner les codes d'accès d'un compte ouvert en Suisse, où se trouvait la moitié de la fortune familiale. Malgré tout, Rudolf refusa de dire quoi que ce soit, et avant de mourir de faim, il laissa dans un testament son voeu que l'argent du compte soit utilisé pour lutter contre le régime de l'est. Il confia aussi la bague portant un béryl de Saxe qu'il avait caché dans son estomac, afin que son épouse puisse la recevoir après sa mort. On ne sait pas exactement en quelle année Rudolf est décédé, et c'est tout ce que l'on apprendra sur lui dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 9 - Voyage avec une lady".
    • Statut au volume 4 : Mort de faim entre 1961 et 1976.
    • Statut au volume 8 : Mort de faim entre 1961 et 1976.

    Otto Welf

    Volume 1

    Ce garçon est le fils unique de Rudolf et Hermina Welf. Cette famille d'aristocrates possède des terres s'étendant de Langensalza à Melsungen, dans le sud de la Saxe, depuis plus de 800 ans. Otto est le 29ème héritier du nom. Cependant, en 1945, à la fin de la seconde guerre mondiale, la frontière qui sépara désormais les 2 Allemagnes passait au milieu du jardin des Welf. Une barrière fut d'ailleurs installée dans ce jardin, la demeure des Welf se trouvant en Allemagne de l'ouest. Au début, la famille regarda les passages, ouverts à tous, avec bienveillance, mais en 1961, avec la construction du mur de Berlin, les surveillances aux frontières furent plus strictes et le passage des gens fut interdit. Et c'est un malheureux hasard qui fit qu'à cette époque, Otto, âgé de 10 ans, alla jouer du côté de l'est et disparu. Il avait en fait été enlevé par le gouvernement est-allemand pour forcer la famille Welf à leur céder la moitié de leur fortune. De plus, pour éviter tout problème, l'Allemagne de l'est lava le cerveau d'Otto et en fit un officier fidèle à l'est. On ne sait pas ce qu'il lui est arrivé par la suite, et c'est tout ce que l'on apprendra sur lui dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 9 - Voyage avec une lady".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 8 : Supposé vivant.

    Claire

    Volume 1

    Claire est une prostituée qui travaille pour Léo Hanuha. Cependant, ne pouvant plus supporter sa cruauté, elle décide de le fuir et de quitter Londres. Malheureusement, les hommes de Léo parvienne à la rattraper dans la gare de métro de White Chapel. L'un d'eux la gifle même au visage et un autre dit aux passants que ce ne sont pas leurs affaires. Mais un homme s'arrête et leur dit de relâcher la fille. L'un des hommes le prend au col et lui demande s'il a envie de mourir, mais l'inconnu sort un couteau et menace son agresseur. Deux hommes s'en vont, apeuré, tandis que le troisième et dernier retient encore Claire. Celle-ci parvient néanmoins à s'échapper et à s'éloigner en courant. Elle observe alors l'homme tuer l'agresseur quand celui-ci sort son arme à feu, en lui sectionnant le tendon de la main, puis en lui tranchant la carotide. Claire décide de suivre cet homme, qui lui dit de s'en aller, mais quand d'autres hommes sont dans la rue en train de chercher quelqu'un, l'inconnu fait semblant d'embrasser Claire pour ne pas éveiller l'attention. Claire comprend que l'inconnu est lui aussi poursuivi, et lui propose de venir dans sa planque. L'inconnu accepte, mais dans le lit, celui-ci cauchemarde en prononçant le nom de Karen. Claire lui demande si c'est sa copine, et l'homme, James Wolf, répond que c'est le nom de sa mère. Wolf explique qu'il a toujours été un chasseur, et qu'il a commencé par les lapins. Mais il va finir par être chassé lui-même. Il n'a pas peur de mourir, mais veut terminer ce qu'il a à accomplir. Claire dit qu'elle est elle aussi un lapin, et que Léo manie lui aussi très bien le couteau. Elle propose à Wolf de la toucher, mais l'homme refuse gentiment. Claire va alors chercher un paquet de cocaïne qu'elle s'apprête à sniffer, mais Wolf renverse la table en traitant ceux qui se droguent de vermines. Au dernier moment, il s'empêche de frapper Claire. Il préfère partir en laissant un peu d'argent, mais Claire lui promet d'arrêter la drogue car elle ne pourra pas s'en sortir seule. Wolf est prêt à l'aider, et dit que les vermines qui veulent s'en sortir ne sont pas des vermines, mais des humains. Plus tard, Wolf dit à Claire de partir pour Southport et d'aller dans l'hôtel "Sail yard inn" où il la rejoindra. Claire comprend maintenant qu Wolf est l'homme recherché par le syndicat, un groupe puissant du trafic de drogue, et provenant de Corse. Avant de s'en aller, Wolf dit que même un lapin peut tuer un chien de chasse si on le pousse à bout, et il lui conseille de ne jamais renoncer. Cependant, durant son absence, Léo déboule avec ses hommes. Claire tient une arme mais hésite à tirer. Léo en profite pour lui taillader la joue d'un geste avec son couteau, avant d'écrire sur le lit avec le sang qui coule. Claire est ensuite emmenée chez Lord Swan, un noble impliqué dans le trafic de drogues. Léo lui parle et la femme lui crache au visage. Un homme menace alors Léo avec son arme, lui rappelant que ce sont eux qui vont s'occuper de Wolf. Léo s'abaisse en faisant semblant de s'écraser pour mieux sortir son couteau et couper les tendons de la main qui tient l'arme. Léo reste donc seul avec Claire, et le soir venu, des gens attaquent la villa. Un homme en costume pénètre dans la salle en brisant la fenêtre, tandis que Wolf rentre par la porte. Un combat au couteau s'engage entre Wolf et Léo, et c'est Wolf qui gagne, sans pour autant tuer son adversaire. Claire va seule à Southport, dans le Lancashire, et une semaine plus tard, le tenancier de l'hôtel fait remarquer que Wolf n'a toujours pas donné de nouvelles. Claire remarque alors un lapin par la fenêtre, et le tenancier pense à un gibier facile à attraper. Claire lui répond alors que lorsqu'il n'a plus le choix, même un lapin est capable de se battre vaillamment...

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivante.
    • Statut au volume 8 : Supposé vivante.

    Robin

    Volume 1

    Il s'agit de l'un des hommes de main de Léo Haniha, un trafiquants londonien de drogues et de prostituées. Un jour, l'une de ces dernières, Claire, tente de fuir Londres, et Léo envoie ses hommes, dont Robin, à sa poursuite. Ceux-ci rattrapent Claire dans le métro de White Chapel, et l'un des hommes la gifle au visage, ce qui la fait tomber à terre. Robin lui dit de ne pas abîmer ses affaires ou son visage car ce sont ses outils de travail. La jeune femme tente d'appeler à l'aide, mais l'un des hommes crie aux gens de passer leur chemin car ce ne sont pas leurs affaires. Pourtant, un homme leur dit de lâcher la fille. Celui qui a crié juste à l'instant le prend par le col et le menace de mourir, mais l'inconnu sort un couteau et répète de lâcher la fille. Deux des hommes de Haniha prennent peur et s'enfuient, mais pas Robin qui continue de tenir la femme. Celle-ci parvient néanmoins à s'échapper, et Robin s'apprête à sortir son arme à feu. Mais l'inconnu lui conseille de ne même pas y penser. Il explique que Robin pense sûrement qu'un coup de feu est plus rapide qu'un coup de couteau, mais que le flingue est une arme capricieuse et le coup peut ne pas partir ou bien rater sa cible. De plus, il faut 3 actions : sortir l'arme, viser et tirer, alors que le couteau ne nécessite qu'une action. Donc, à cette distance, l'inconnu est certain de gagner. Robin commence à paniquer mais sort tout de même son arme. D'un geste rapide, l'inconnu sectionne les tendons de la main droite de Robin, qui ne peut plus tenir son arme, puis il lui tranche la carotide. Robin décède alors rapidement.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Tué d'un coup de couteau à la carotide par James Wolf.
    • Statut au volume 8 : Tué d'un coup de couteau à la carotide par James Wolf.

    James W. Wolf

    Volume 1

    James Wolf est un britannique qui est entré au SAS en 1963. Il a été en poste en Rhodésie, en Irlande du Nord, en Arabie Saoudite et à Oman. C'est lors de sa mission dans ce dernier pays qu'il a été touché à l'épaule. Officier ayant reçu le plus de distinctions de toute l'histoire du SAS, Wolf est ensuite devenu instructeur au quartier général du SAS, à Hereford. Là-bas, il a fini par se faire surnommer "professor" par ses élèves, ce qui était un surnom honorifique. Il a fait aussi la connaissance de Taichi Keaton, un élève avec un style unique, à qui il enseignait l'escrime, dont il disait que c'était comme la croix, qui protège le vainqueur et pourfend le perdant. Cependant, Keaton était trop gentil et ne sera jamais "professor", mais tout au plus "master". C'est alors que Wolf a appris que sa fille Karen commençait à se droguer. Il décida donc de quitter le SAS, et pour se faire réformer, il fit exprès d'interpeller Al Flare durant son cours d'arts martiaux. Celui-ci était un sadique avec qui les fractures étaient fréquentes. De plus, il ne supportait pas que Wolf ait reçu le surnom de "professor" et pas lui. Wolf demande donc à Flare d'arrêter d'étrangler Keaton. Flare le défia alors de faire un duel de démonstration aux arts martiaux, mais il fut rapidement maîtrisé par Wolf. Il glissa sa main vers sa poche arrière de son pantalon où il mettait toujours un révolver. Mais Wolf, expert du maniement du couteau, sectionna les tendons de la main de Flare avant qu'il n'ai pu tirer. Keaton fut affecté, mais Wolf lui répondit que ce n'était pas de sa faute. Avec Karen cependant, Wolf continua à se comporter comme un militaire. Et comme son père ne la rassurait pas, Karen finit par s'enfuir pour se jeter sous un camion. Après le décès de sa fille, Wolf enquêta sur les réseaux européens de drogues et appris que la trafic était contrôlé par la mafia corse. Il sollicita alors l'aide de son ancien collègue Paul Sparrow, et avec le soutien financier de lord Swan, il a commencé un trafic d'héroïne qui avait pour objectif d'énerver les corses contre lui. Or, comme les quantités étaient insignifiantes et que cela ne posait pas de problème, il a ramené de la cocaïne d'Amérique du sud, beaucoup plus prisé par les junkies. Malheureusement, Sparrow et Swan ont choisi de s'allier aux corses et d'éliminer Wolf. De plus, ce dernier a appris que Sparrow avait fourni de la drogue à sa fille. Dans un hôtel d'Earl's Court, à Londres, Wolf a compris le piège et a tué Sparrow au couteau. Dans sa fuite, il entre dans le métro à White Chapel, et constate qu'une prostituée de l'âge de sa fille se fait agressée par plusieurs hommes. Wolf lui vient en aide, et quand l'un des hommes veut sortir son arme, Wolf le tue avec son couteau après avec coupé les tendons de la main droite. La prostituée, Claire, décide de le suivre, et comprenant rapidement que Wolf est lui aussi suivi, elle l'emmène dans sa planque. Là, après des cauchemars sur Karen, il explique à Claire qu'il a commencé à chasser des lapins, mais qu'il finira bientôt par être chassé lui-même. Claire raconte que son patron, Léo Haniha, est cruel et qu'il manie lui aussi le couteau. Comme le sexe n'intéresse pas Wolf, Claire lui propose de la drogue, mais l'homme s'énerve et traite Claire de vermine. Il veut partir, et Claire lui promet alors d'arrêter la drogue. Wolf la rassure alors en disant que les vermines qui cherchent à s'en sortir sont plutôt des humains. Wolf va voir Haniha et lui propose de l'argent contre la liberté de Claire. Il part ensuite dire à Claire de l'attendre à l'hôtel "Sail yard inn", mais qu'il a confié de l'argent au patron au cas où quelque chose lui arriverait. En allant observer la demeure de Swan, Wolf voit qu'elle est très bien gardée, mais constate aussi une croix en bois, ce qui signifie que Keaton a été envoyé par le SAS pour le neutraliser. De retour à la planque de Claire, Wolf se rend compte que celle-ci a été enlevée par Haniha et emmenée chez Swan. Il téléphone à Scotland Yard pour laisser un message à Keaton, qu'il retrouve près de la tombe de Karen. Là, il raconte tout ce qu'il s'est passé, et Keaton lui suggère de se rendre. Mais Wolf doit d'abord sauver claire, et Keaton accepte de l'aider. Grâce à des astuces de ce dernier, tous les 2 parviennent dans la salle où est retenue Claire. Là, Wolf affronte Haniha au couteau et le blesse gravement dans le dos, tandis que Scotland Yard arrête Swan. Mais Wolf refuse de se rendre, même s'il sera toujours poursuivi par les corses. Il part donc rejoindre Claire à Southport, dans le Lancashire, mais après une semaine, il ne donne pas de nouvelles. On ne sait pas ce qu'est devenu Wolf par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Inconnu.
    • Statut au volume 8 : Inconnu.

    Commissaire Otter

    Volume 1

    Ce policier londonien est un jour appelé pour un homicide. Sur place, il comprend que le coupable est un expert du couteau, la victime ayant la carotide tranchée, après avoir eu le tendon de la main coupé. Une dame déclare que le coupable était venu en aide à une prostituée malmenée par plusieurs hommes, dont la victime, et qu'il a réagit quand celle-ci a sorti une arme. Mais un autre policier vient prévenir Otter qu'ils ont trouvé une autre victime dans une chambre d'hôtel. De retour à Scotland Yard, Otter explique à ses collègues que la victime du métro était un malfrat, tandis que l'autre, Paul Sparrow, était un marchand de fourrure, et qui a fait partie de l'armée de terre. Les policiers pensent au trafic d'héroïne, et Otter leur demande d'être prudent. Il raconte qu'il a été soldat et qu'il a rencontré un spécialiste du couteau qui utilisait son arme de la même façon que le suspect, avec des gestes plus rapide qu'un coup de revolver. Un peu plus tard, le commissaire reçoit la visite du colonel Fox de l'armée de terre. Celui-ci souhaite avoir accès à toutes les informations de l'enquête. Otter répond qu'ils nagent en plein brouillard, mais ayant fait partie de l'armée, il comprend que le fait qu'un colonel se déplace signifie quelque chose. Il suppose que Fox appartient au SAS, tout comme Sparrow. Le colonel l'admet, et dévoile que Sparrow ramenait de l'héroïne d'Afghanistan. Quant à son bourreau, il s'agirait de James Wolf, aussi un ancien du SAS, qui est devenu instructeur après avoir été blessé. Mais il a été réformé après avoir frappé au couteau l'un de ses collègues. Par la suite, il a perdu sa fille dans un accident. Pourtant, ils ont eu du mal à croire qu'il s'était ensuite associé à Sparrow, et Otter pense à une dispute. Le commissaire explique alors qu'un ancien militaire est bien placé pour connaître le marché noir des armes et toucher ainsi à l'opium. Pour acheminer la drogue vers l'Europe, ils passent soit par les Balkans, soit par la Sicile. Mais pour parvenir à l'Angleterre, ils ne s'appuient pas sur la mafia mais sur le syndicat corse, en transportant la drogue à bord de yachts appartenant à de riches aristocrates. Comme le SAS a déjà enquêté, Otter suppose qu'ils doivent connaître le "sponsor" de Sparrow et Wolf. Fox répond qu'ils n'ont pas de preuves mais qu'ils pensent à lord Swan. Le commissaire en est surpris, et le colonel ajoute que selon eux, Wolf a été trahi par Swan et Sparrow, et qu'il accomplit sa vengeance. Otter comprend alors que la prochaine cible de Wolf pourrait être Swan. Fox annonce alors qu'un conseiller sera mis à la disposition de la police, et le commissaire suppose qu'il s'agira plutôt d'un chasseur. Mais le colonel rétorque que cet homme n'a rien d'un chasseur. Arrive alors à Scotland Yard Taichi Keaton, ancien élève de Wolf, à qui Fox et Otter expliquent la situation. Ce dernier dit que le syndicat laissait Wolf et Sparrow faire car leurs quantités vendues n'étaient rien comparé à celles du syndicat, jusqu'à ce que Wolf ramène de la cocaïne d'Amérique du sud, drogue préférée par les junkies. Le syndicat n'a pas de route jusqu'en Amérique du sud et a vu d'un mauvais oeil l'action de Wolf. Swan et Sparrow ont décidé de tenter une alliance avec le syndicat, sacrifiant par la même occasion Wolf. Mais Keaton ne voit pas le Professor, le surnom d'instructeur de Wolf, devenir trafiquant, et il admet ne pas être à la hauteur pour l'affronter. Otter et Keaton vont voir Swan dans sa demeure, mais celui-ci dit ne pas connaître Wolf. Mais en voyant le nombre de gardes, le policier sait que le lord s'attend à être attaqué. Mais Keaton décide de monter dans un arbre, et ils sont repérés par les gardes et leur chien. Otter n'arrive pas à se faire comprendre, mais Keaton oui, en parlant français et italien. Une fois de retour dans la voiture, Keaton dit que même Wolf ne passera pas. Keaton a compris que les gardes avaient un aspect méditerranéen mais des armes françaises. Otter répond qu'ils appartiennent à la mafia corse, mais demande aussi à Keaton s'il compte aider Wolf. Keaton répond que oui, et raconte que Wolf était aussi son professeur d'escrime, et que le collègue qu'il a blessé était un homme cruel qui a provoqué Wolf en duel. Le commissaire accepte de laisser Keaton faire, ayant compris qu'il a laissé un signal à Wolf dans l'arbre. Plus tard, Keaton revient avec des informations sur Swan. Le policier profite ensuite de l'opération de sauvetage par Keaton et Wolf de la prostituée que Wolf avait déjà aidé, et qui était retenue prisonnière dans la demeure de Swan, pour aller arrêter Swan à Douvres, en perquisitionnant son yacht transportant de la drogue. Otter n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 8 : Supposé vivant.

    Paul Sparrow

    Volume 1

    Il s'agit d'un ancien officier du SAS britannique qui, après avoir quitté l'armée, s'est engagé dans le trafic de drogues, principalement d'héroïne provenant du croissant d'or. Pour couvrir son activité, il se fait passer pour un marchand de fourrures qu'il achète au moyen-orient. Il vend même de la drogue à Karen, la fille unique de l'un de ses anciens collègues, James Wolf. Après un certain temps, il devient l'un des gros acheteur du croissant d'or. Son trafic est "sponsorisé" par lord Swan, un aristocrate qui importe l'héroïne grâce à son yacht privé, qui permet d'éviter les contrôles douaniers. Un jour, Karen décède dans un accident, et peu après, Wolf choisit de s'associer à Sparrow dans le trafic de drogues. Six ans après avoir quitté l'armée, Sparrow et Wolf font leur petit trafic mais ne peuvent pas inquiéter la mafia corse avec leurs trop petites quantités revendues. Cependant, Wolf a une idée et finit par rapporter de la cocaïne d'Amérique du sud. Cette drogue, bien que déjà connue, est beaucoup plus appréciée par les junkies, car elle ne les endort pas comme l'héroïne, et est très à la mode. A ce moment, le syndicat corse, qui n'a pas réussi à avoir de route vers l'Amérique du sud, décide d'agir. Mais Sparrow et Swan, qui se doutent que Wolf s'est associé à son ancien collègue pour se venger de la mort de sa fille, dont il juge Sparrow responsable, choisissent de tenter une alliance avec le syndicat corse et de sacrifier Wolf. Mais, dans un hôtel d'Earl's Court, à Londres, Wolf devine le piège, et grâce à son grand maniement des couteaux, il tue Sparrow en lui tranchant la carotide.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Tué au couteau par James Wolf.
    • Statut au volume 8 : Tué au couteau par James Wolf.

    Karen Margaret Wolf

    Volume 1

    Karen est la fille du sergent-chef James Wolf du SAS, de l'armée britannique. Elle est née en 1963, mais à cause des nombreuses absences de son père, elle se met à se droguer, aidée en cela par un ancien collègue de son père, Paul Sparrow. Pour pouvoir s'occuper de sa fille, James fait exprès de blesser un autre de ses collègues et il est réformé. Malheureusement, il ne se comporte pas avec sa fille comme un père mais comme un officier militaire. Ce qui fait que Karen continue à se droguer. Un jour de 1982, James surprend sa fille avec une seringue. Après avoir renversé la table contenant la drogue, James déclare que ceux qui prennent cela sont pires que la vermine. Il s'apprête à frapper Karen mais s'arrête en voyant la tête apeurée de la jeune femme. Celle-ci lui dit de frapper sa propre fille, mais James préfère s'éloigner. Karen le supplie de dire quelque chose, les larmes lui coulant des yeux, sans succès. Karen s'enfuit alors de la maison et dans la rue, elle finit par se jeter sous les roues d'un camion, se tuant sur le coup.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Décédée en 1982 par suicide en se jetant sous les roues d'un camion.
    • Statut au volume 8 : Décédée en 1982 par suicide en se jetant sous les roues d'un camion.

    Colonel Fox

    Volume 1

    Il s'agit d'un officier de l'armée de terre britannique, appartenant au SAS. Un jour, le corps auquel il appartient apprend que l'ancien agent spécial Paul Sparrow a été égorgé dans un hôtel londonien d'Earl Court. Cette affaire intéresse beaucoup le SAS car d'après la façon dont Sparrow a été tué, son meurtrier devrait être James Wolf, un ancien sergent-chef instructeur, l'un des plus doués dans le maniement du couteau. Le colonel Fox est donc dépêché auprès du commissaire Otter afin de se tenir informer de l'avancée de l'enquête. Face au policier, Fox va droit au but et souhaite avoir accès à toutes les informations de l'enquête. Pourtant, Otter répond qu'il nage en plein brouillard, mais qu'ayant été dans l'armée lui-même, il a compris que si c'est un officier du grade de colonel qui se déplace, c'est qu'il y a une signification particulière, et que Fox appartient donc probablement au SAS. Il sait que Sparrow a fait partie de l'élite, et que l'affaire sent la drogue à plein nez. Otter veut donc savoir ce que Fox sait. Celui-ci admet que Sparrow ramenait de l'héroïne d'Afghanistan et qu'il était l'un des gros acheteur du croissant d'or. Il révèle en plus que Wolf est sans doute le meurtrier. Celui-ci, après avoir été blessé à Oman lors d'une mission, a été rapatrié en Angleterre puis est devenu instructeur à Hereford. Là, il a été réformé après avoir blessé au couteau l'un de ses collègues, l'instructeur en arts martiaux. Wolf a été traduit en court martiale et aurait dû être révoqué sans les honneurs, mais ses états de service ont joué en sa faveur et il a été réformé. Otter se demande comment il a pu en arriver au meurtre, et Fox répond qu'il ne sait pas. Après avoir quitté l'armée, Wolf a perdu sa fille dans un accident et a eu une vie difficile, mais il n'était pas du genre à finir criminel. Ils ont eu du mal à croire que Wolf soit devenu l'associé de Sparrow dans la drogue. Otter pense à une dispute et explique que les anciens militaires connaissent bien les marchés noirs des armes et de l'opium. Celle-ci passe par la Turquie avant de prendre la mer noire, parvenir en Sicile et être transporté en Italie par la Costanora. L'héroïne peut passer aussi par la Hongrie, l'Allemagne de l'ouest, la Pologne, ou encore par la Yougoslavie et l'Autriche. Par contre, pour arriver en Angleterre, ils pensent que cela se fait par les corses et de riches aristocrates ou hommes riches anglais qui le transportent par yacht, échappant ainsi aux contrôles douaniers. Otter suppose donc que Fox connaît le "sponsor" de Sparrow et Wolf. Le colonel, surpris admet donc qu'ils ont des soupçons mais pas de preuves envers lord Swan. Ils pensent que Wolf a été trahi et qu'il accomplit sa vengeance. Otter comprend alors que Swan est la prochaine cible de Wolf. Fox déclare que c'est la faute du SAS et qu'un conseiller sera mis à la disposition de la police. Mais le commissaire se doute qu'il s'agit d'un chasseur qui fera taire les bavards. Fox esquisse un sourire et dit que quand Ptter verra l'homme, il comprendra qu'il n'a rien d'un chasseur. En effet, Fox fait appel à Taichi Keaton, un ancien élève de Wolf, qui est enquêteur pour des assurances. Otter et Fox lui expliquent la situation et le policier explique que Sparrow et Wolf étaient des amateurs dans le milieu de la drogue. La quantité qu'ils vendaient n'étaient rien en comparaison du syndicat, qui les laissait donc faire. Mais cela a changé quand les 2 hommes ont ramené de la cocaïne d'Amérique du sud. Fox ne comprend pas car ce n'est pas nouveau, et Otter explique que les junkies préfèrent la cocaïne et ses vertus excitantes. Les Etats-Unis sont d'abord passés à la cocaïne, mais le syndicat européen n'avait pas de route directe vers l'Amérique du sud. Sentant le vent tourner, le syndicat a donc proposé à Lord Swan un rachat ou une absorption de son circuit. Swan a donc préféré gagner gros et a décidé de sacrifier Wolf. Mais Keaton ne voit pass non plus le Professor devenir trafiquant de drogue. Fox explique à Otter, interloqué, que Professor était le surnom de Wolf lorsqu'il était instructeur. Le commissaire raconte aussi que Wolf a commis un autre meurtre, tuant un malfrat qui tentait avec ses collègues de récupérer une prostituée qui tentait de fuir son employeur, et venant donc en aide à celle-ci qui a l'âge de sa fille décédée. Fox pense que Keaton peut les aider car il était l'élève préféré de Wolf, mais Keaton ne se sent pas de taille à l'affronter. Mais Fox veut surtout éviter le meurtre de Swan. Finalement Swan est arrêté apr la police sans être tué, mais Wolf doit continuer à fuir les corses qu'il a fâché. On ne voit plus Fox par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 8 : Supposé vivant.

    Léo Haniha

    Volume 1

    Ce mafieux londonien travaille dans le quartier de Mayfair et est impliqué dans le trafic de drogue et les prostituées. Très bon manieur de couteaux, on raconte qu'il a déjà frappé l'une des filles avec un couteau. Un jour, Claire, l'une d'elles, tente de s'enfuir, et Leo envoi ses hommes à sa poursuite. Mais non seulement ils reviennent bredouille, mais en plus, l'un d'eux, Robin, a été tué au couteau par un homme qui est intervenu en faveur de Claire. Leo s'informe et apprend que l'inconnu est un ancien sergent du SAS, James Wolf. Celui-ci a plongé lui aussi dans la drogue mais a ramené de la cocaïne en Angleterre, ce qui n'est pas du goût des corses, qui risquent de voir ainsi leur trafic d'héroïne s'effondrer. Peu après, alors que Leo se lime les ongles, l'un de ses hommes entre dans son bureau, maîtrisé par Wolf. Celui-ci propose une mallette pleine d'argent en échange de la liberté de Claire. Leo lui demande s'il se fout de sa gueule, tout en se préparant à prendre son couteau, mais Wolf lui dit de laisser sa main gauche sur le bureau. Leo dit qu'il est droitier, car il tient sa lime de cette main, mais Wolf a déjà compris qu'il utilise son couteau de la main gauche car il y là des cals à la première articulation. Il s'en va, et Leo le prévient qu'il a fait une erreur en touchant à la cocaïne car la ville grouille de corses. Leo sait que Wolf a été financé par Lord Swan, un noble peu scrupuleux, et que son circuit de cocaïne va bientôt être racheté par le syndicat des corses. De plus, Wolf s'est embrouillé avec son associé, Paul Sparrow, lui aussi un ancien du SAS, et l'a tué en l'égorgeant. Et comme Wolf compte s'en prendre maintenant à Swan, Leo décide de contacter ce dernier pour lui donner des informations. Il retrouve Claire dans un appartement, mais celle-ci le menace avec une arme. Il s'approche prudemment d'elle, se baisse et se relève brusquement en faisant usage de son couteau, tailladant la jour de Claire qui laisse échapper l'arme. Avec le sang coulant de la joue, Leo écrit sur le lit que Claire est avec Swan. Dans la propriété du lord, Leo dit à Claire, attachée, qu'il va se faire un plaisir de la taillader. Claire lui crache dessus, et l'un des hommes de Swan menace Leo de son arme, lui disant que son travail est terminé et qu'ils vont se charger de Wolf. Leo lui répond qu'ils ne sont pas de taille, puis se baisse en faisant semblant de s'excuser. Il profite du fait qu'un autre homme distrait celui qui le menace pour sortir son couteau et taillader la main de celui-ci, qui ne peut plus tenir son arme. La nuit venue, des bruits se font entendre à l'extérieur de la demeure, puis soudain, la fenêtre de la salle se brise, un homme pénétrant à l'intérieur. Ce n'est pas Wolf, mais celui-ci entre tout de suite après par la porte, tous les autres hommes ayant été maîtrisés. Wolf et Leo entame alors un duel au couteau, et c'est ce dernier qui parvient à bloquer le bras de son adversaire. Wolf se débat pourtant et parvient à planter son couteau dans le dos de Leo, qui s'écroule au sol. L'ami de Wolf arrête le duel, et on peut supposer que Leo est ensuite arrêté par la police, mais cela n'est pas précisé. C'est la dernière apparition de Leo dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "Chapitre 10 - La saison des chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Gravement blessé au couteau par James Wolf.
    • Statut au volume 8 : Gravement blessé au couteau par James Wolf.

    A suivre Dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires