• Bonjour à tous,

    Le projet date déjà de janvier 2015. A l'époque, je me réjouissais de cette adaptation de l'une des grandes oeuvres de Taniguchi, à savoir Le sommet des dieux. Il faut dire que la lecture de cette série sur l'alpinisme me plongeait littéralement dans l'univers des grimpeurs de haute altitude, et je frissonnais face aux défis que les héros devaient affronter comme le froid glacial, le manque de nourriture et la fatigue. Donc, quand la nouvelle d'une adaptation en film d'animation s'est fait connaître, je trépignais d'impatience de voir le résultat. Malheureusement, celui-ci se fait bien attendre.

    Fort heureusement, le projet n'a jamais été abandonné, et après une longue patience de plus de 5 ans, à l'occasion du festival international du film d'animation d'Annecy, l'équipe du film a enfin dévoilé les premières images. Patrick Imbert est toujours à la réalisation, et la production est toujours de Didier Brunner. A la vue de cette vidéo d'une minute, une chose me chiffonne. En effet, je ne retrouve pas le trait précis du mangaka dans cette vidéo. Je ne suis pas un grand connaisseur, mais l'animation me paraît pour l'instant assez simple, malgré des décors magnifiques. Cela ne ternit cependant certainement pas mon intérêt pour ce film qui devrait sortir au début de l'année 2021. Jugez par vous même :

    https://vimeo.com/428137439/0cf646bd5d?fbclid=IwAR1GEEut1Ear6_Ga-rITb5Hluy9-hmz0J31syv0_V3nJymngPxk13BA1f0Y

    Bon visionnage,

    Cronos


    votre commentaire
  • Bonjour à tous,

    J'espère que pour vous, le confinement n'a pas été synonyme de tragédie ou de mauvaise nouvelle comme une perte d'emploi. Si c'est malheureusement le cas, je suis de tout coeur avec vous. De plus, je présente mes condoléances à toutes celles et tous ceux qui ont perdu un proche à cause de ce virus. Par contre, le confinement semble toucher à sa fin, et la vie reprend son cours petit à petit, en espérant pour tous et toutes des jours meilleurs.

    Signe de cette reprise, aujourd'hui est jour de sortie manga. C'est particulièrement le cas pour Naoki Urasawa et sa dernière série en date Asadora. C'est effectivement ce vendredi que sort chez Kana le second tome de cette série que je n'ai pas encore eu le temps de découvrir. J'espère que cette série est à la hauteur de vos attentes. Personnellement, je suis toujours aussi occupé, malgré le confinement. Le retard s'accumule et je commence à douter de pouvoir le résorber. Néanmoins, j'essaie toujours de rester positif et j'espère pouvoir donner mon avis sur plusieurs tomes d'ici la fin de l'année.

    Sur ce, bonne lecture et bon courage à tous.

    Cronos


    votre commentaire
  • News relayée depuis le site de Manga-news :

    Bonjour à tous,

    Je sais que l'actualité est assez flippante et étrange, alors que nous sommes en train de vivre quelque chose d'historique avec ce virus qui se répand rapidement dans le monde. Du coup, j'espère que votre confinement se passe bien. J'en profite pour saluer et remercier toutes les personnes qui sont obligées de sortir pour aller travailler et qui font face de plein fouet avec la pandémie, notamment en s'occupant des malades. Afin de n'oublier personne, je préfère ne pas citer de fonctions ou de métier particulier. Courage à tous, nous parviendrons à passer cette épreuve.

    Mais assez parlé de choses sombres, si j'écris cet article, c'est donc pour parler d'une adaptation en série live d'une oeuvre du regretté Jirô Taniguchi. Et je ne parle pas de n'importe laquelle car il s'agit de L'homme qui marche (Araku Hito en version originale), cette oeuvre contemplative qui voyait un homme, dont le nom n'a finalement pas d'importance, se promener et sa balader à divers endroits, s'émerveillant parfois de son environnement. C'est d'ailleurs le manga qui a fait connaître Taniguchi en français. Je trouvais ce manga fascinant et voilà que la chaîne japonaise NHK BS4K a choisi d'en faire une série live avec dans le rôle principal Arata Iura. Cette série débutera ce 5 avril au pays du soleil levant, à 19h, heure locale.

    Je serais très curieux de voir cette série, tout comme celle adaptée du manga Le gourmet solitaire, que je n'ai toujours pas vu, toujours de Taniguchi. Ce sera sans nulle doute une très bonne expérience. 

    Sur ce, bonne vision, bonne lecture (et bon confinement).

    Cronos


    votre commentaire
  • Bonjour à tous,

    Je suis tellement occupé dans ma vie professionnelle et personnelle que j'en ai oublié de parler de la sortie de ce vendredi 31 janvier. C'était en effet hier qu'est sorti le premier tome de la nouvelle série de Naoki Urasawa, Asadora ! Au programme de cette nouvelle série, des sauts dans le temps, une jeune fille, un monstre du gabarit de Godzilla, et très certainement des personnages attachants, tant principaux que secondaires. Tandis que seulement 2 tomes sont apparus au Japon, le premier tome nous est déjà accessible par l'éditeur Kana. Une lecture palpitante nous attend et j'attends avec impatience de pouvoir me procurer ce manga.  Malheureusement, comme dit plus haut et dans mes précédents articles, je suis extrêmement occupé et je n'aurai pas le temps de lire ce volume avant un certain moment. Il va falloir que je mette les bouchées doubles pour pouvoir écrire sur cette série avant la moitié de cette année.

    Sur ce, bonne lecture.

    Cronos


    votre commentaire
  • News relayées depuis le site de Sanctuary :

    Bonjour à tous,

    J'en faisais part tout récemment, mais la nouvelle oeuvre d'Urasawa, Asadora !, va bientôt sortir en français, par le biais de l'éditeur Kana. Si j'écris aujourd'hui, c'est parce que ce n'est pas la seule bonne nouvelle concernant l'auteur de Monster, 20th century boys et Pluto. En effet, au tout début du mois de mai sortira, toujours chez l'éditeur Kana, le recueil d'histoires courtes A...tchoum ! (Kushami en japonais). Il s'agit donc de petites histoires qui sont parues entre 1995 et 2018 dans le pays du soleil levant. Les différents dessins nous permettront de voir l'évolution du mangaka sur une période de plus de 20 ans.

    Mais ce n'est pas tout, car Kana voit grand cette année pour l'auteur. En effet, l'éditeur a acquis les droits d'une ancienne série d'Urasawa pour la traduire en français et ils vont sortir le premier tome cette année aussi. Il s'agit de Yawara !, une série qui avait été publié avant Happy !, et qui parle aussi d'une jeune fille qui fait des étincelles dans le sport de haut niveau. Dans ce récit, la jeune Yawara rêve de vivre une vie normale, mais son grand-père, ancien champion de judo, la verrait bien briller dans ce sport de combat. Et la jeune femme devrait donc participer aux jeux olympique de Barcelone en 1992 (la série est publiée en 1987).

    Cela fait pas mal de lecture. De mon côté, je vais certainement me procurer tous ces tomes, mais malheureusement, je ne sais pas quand je serai capable de les lire, tellement je suis occupé dans ma vie privée et professionnelle. Mais si j'y parviens malgré tout, je me ferai un plaisir de vous faire part de mon avis sur ces oeuvres.

    Sur ce, bonne lecture.

    Cronos


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique