• Après quelques temps que j'ai passé sans commencer aucune nouvelle série en rapport avec nos 3 auteurs, je suis passé dans mon magasin et j'ai décidé de continuer à craquer pour les oeuvres de Taniguchi. Le choix fut difficile mais je crois que j'ai pris la bonne décision, d'abord en en achetant un nouveau, puis en choisissant celui-là.

     

    Fiche technique

    • Titre VO : Chichi no koyomi
    • Editeur VO : Shogakukan
    • Nombre de volumes VO : One shot
    • Année : 1995
    • Editeur VF : Casterman
    • Nombre de volumes VF : 1 ou 3 selon les éditions

    Synopsis :

    Yoichi travaille à Tokyo et habite là-bas avec sa femme. Il vient d'apprendre le décès de son père qu'il n'avait as vu depuis une quinzaine d'année. Mais en fait, c'est toutes les personnes de sa ville natale qu'il n'a pas vu depuis. Il se rend donc à la veillée funèbre où il est accueillit les bras ouverts. Durant cette veillée, ses oncles, sa soeur ainsi que tout ceux qui ont connu son père, se souviennent de l'histoire de ce père qui s'est séparé de sa femme. Et si Yoichi avait mal compris les sentiments de son père?...

    Mon avis :

    Après avoir lu quelques oeuvres de Taniguchi qui m'avaient légèrement déçus (Icare et Blanco), ce récit véritablement poétique me réconcilie avec l'auteur qui transforme la vie en véritable magie. Basé sur un vécu (Taniguchi n'avait pas vu sa famille et sa ville natale durant plusieurs années, il le dit lui-même dans un postface de cette oeuvre), Taniguchi parvient à nous livrer une tragédie tellement belle que j'en avais presque la larme à l'oeil. Ce qu'on pourrait tirer de cet oeuvre, c'est qu'il ne faut jamais oublier de dire aux gens qu'on aime qu'on tient à eux car ils risquent de partir très vite, sans le savoir. Cet aspect de la vie qui s'écoule est utilisé par l'auteur d'une manière si douce, qu'on a même du mal à voir les années des protagonistes passer. Un manga sur la mort, mais surtout sur la vie, l'amour, la gentilesse et les peines. Pas étonnant que Taniguchi ait reçu un prix. Ce manga est une mine d'or.

     

    Cronos


    1 commentaire
  • Comme la version de Le journal de mon père que je possède ne possède qu'un seul et unique tome, il s'agira ici de ne faire qu'un seul résumé. ATTENTION : Ce résumé possède des "spoiler" (révélations sur l'intrigue).

     

    Chapitres : Eclaboussé par le soleil; Scène de printemps; Souvenirs écarlates; Le nouveau sentier; Une jolie maman; Souvenirs d'été; La séparation; Une autre mère; Une photo; Les paroles de mon oncle; Les années passent; Le printemps de ma ville natale.

    Personnages : Takeshi Yamashita, Yoichi Yamashita, Ryoko, Tamu, Haruko Yamashita, Daisuke, Haruo, Jiro, Mitchan, Tsuruko Ota, Kiyoko, le sous-lieutenant James, Chiro (Shiro), Shigeru, Shinji Matsumoto, Yoshiè, Koro, Kenji, Mr Genkichi, Takashi.

    Résumé : Le père de Yoshio vient de mourir. Il ne veut aller qu'aux obsèques mais sa femme le pousse à assister à la veillée funèbre. Une fois à Tottori, sa ville natale, il fait d'abord un tour avant de se rendre à la veillée où il est accueilli les bras grands ouverts. Sa femme actuelle, la belle-mère de Yoshio, va se coucher et à ce moment, avec son oncle, sa soeur et d'autres amis de son père, ils se remémorent la vie de ce coiffeur. Ils se souviennent comment il avait eu une réputation parmi les militaires américains en faction et de son premier chien, Chiro.

    Ils se rappellent aussi le grand incendie de Tottori, durant lequel ils ont tout perdu. Takeshi, qui s'était marié à une fille de famille riche, refusa une quelconque aide et travaillat d'arrache-pied pour rembourser ses dettes. C'est à partir de ce moment que les parents de Yoshio commencèrent à se séparer. Sa mère commença à se rapprocher d'un instituteur qui s'inquièta de leur chien malade jusqu'à la mort de l'animal. Un jour, Yoshio et sa soeur visitèrent le village de pêche natal de leur père, avec celui-ci, tandis que leur mère s'éloignait encore plus. Un jour, Ryoko quitta sa famille pour aller avec le professeur et ce n'est que quelques années plus tard que Yoshio la retrouva. Mais ce n'était plus la même. Il décida alors de se consacrer à la course avec son nouveau chien, Koro.

    Tandis que son père se remaria, Yoshio n'avait déjà presque plus de véritables liens avec son père, ni sa soeur. Voulant le plus vite possible quitter la maison, Yoshio se blessa et passa à la photographie. Pour l'université, il partit pour Tokyo pour ne revenir que lors du mariage de sa soeur puis le sien. Il ne revint même pas quand Koro était à l'agonie. A la fin de la veillée funèbre, Yoshio commence à comprendre les sentiments de son père et regrette. Il revoit sa mère aux obsèques et promet a sa femme de revenir dans sa villa natale qu'il vient de retrouver.

    Mon avis : Comme ce récit a été édité en un seul volume, mon avis est le même que celui de l'article présentant cette oeuvre : Le journal de mon père .

     

    Cronos


    votre commentaire
  • Afin d'être complet en ce qui concerne chaque oeuvre, je vais faire une liste des personnages qui la compose. Comme il s'agit de fiches assez complètes, il se peut qu'il y ait des spoilers (révélations de l'intrigue). Ils sont classés par ordre d'apparition.

     

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Takeshi Yamashita

    Au début du récit, Takeshi, un vieil homme, vient de mourir. Grâce à son fils qui va venir à la vaillée funèbre, on va apprendre comment a vécu ce coiffeur. Né en 1917, Takeshi se maria à Kiyoko avant la seconde guerre mondiale et s'installa à Kobe avec la naissance d'Haruko. Après la guerre et la naissance de Yoichi, notre personnage principal, il retourne à Tottori et oure sa boutique où il a installé un phonographe. Un jour lorsqu'un militaire américain a refusé de payer sa coupe, il y a eu une petite rixe et ce fut un sous-lieutenant qui calma le jeu. Il invita Takeshi à venir coiffer le capitaine dans sa résidence et l'invita aussi à une soirée dansante. Ils eurent un chien, Shiro, puis le grand incendie de Tottori du 17 avirl 1952 éclata. Takeshi partit d'abord aider sa belle-famille puis aidé de Daïsuké, son beau-frère, il sauva Chiro des flammes. Après l'incendie, Takeshi installe une petite boutique de fortune mais refuse de l'argent que leur prêtent ses beaux-parents. Sous la pression de sa femme, il finit par accepter mais se tua ensuite au boulot pour rembourser cette dette au plus vite. C'est ainsi que sa femme commença à s'éloigner de lui. Après la mort de Shiro, durant l'été, Takeshi emmena ses enfants dans son village de pêcheurs natal et il rendit visite à une amie d'enfance. Kiyoko finit par quitter la famille et les enfants restèrent avec leur père. Celui-ci continua à travailler, sentant son fils s'éloigner peu à peu de lui, et accepta par exemple que Yoichi adopte un nouveau chien. Takeshi finit par demander à ses enfants si ils acceptaient qu'il se remarie, et ils ne donnèrent aucune objection, Haruko étant ravie et Yoichi étant totalement indifférent. Takeshi épousa donc Tsuruko en 1960. Un jour, il se laisse photographié par son fils pour un travail scolaire.

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Plus tard, il se sent un peu blessé quand son fils annonce qu'il veut aller étudier à Tokyo au lieu de reprendre la boutique mais il le laisse faire. Durant l'absence de son fils, il s'occupe de son chien pour lui et en prend bien soin jusqu'à son décès. Ensuite, il assistera au mariage de sa fille en présence de son fils et ne reverra celui-ci qu'après le mariage de Yoshio. Il finira par mourir sans avoir vu son fils durant une quinzaine d'années, à l'âge de 76 ans, toujours accompagné par Tsuruko.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Décédé.

    Yoichi Yamashita

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Yoichi est le personnage principal de ce récit. Au début du récit, il apprend à son boulot que son père est décédé. Peu enclin à aller à la veillée funèbre, sa femme le pousse quand même à y aller puisqu'il s'agit de quelqu'un de proche. Il se rend donc à Tottori, ville qui a beaucoup changé en son absence, et est accueillit à bras ouverts par sa soeur et les autres membres de la famille. Il apprend de la bouche de sa belle-mère les derniers jours de son père puis, une fois celle-ci partie, les autres convives commencent à se rappeler comment Takeshi a vécu. Yoichi est né après la guerre, quand ses parents se sont installés à Tottori, avec une boutique de coiffure. Yoichi se rappelle très peu quand ses parents ont dansé dans la demeure d'un officier américain mais par contre mieux de son chien Shiro et de l'incendie de Tottori de 1952. A ce moment, il pleurait de peur et quand il a fallu quitter la maison, il s'est aperçu que Shiro n'était pas là. Il se souvient que son oncle Daisuke était revenu avec le chien dans les bras, suivi de Takeshi qui avait été le premier à sauver Shiro, ce que Yoichi ignorait. Après l'incendie, Yoichi jouait avec innocence dans les gravats tandis que ses parents commençaient à s'éloigner l'un de l'autre. Sa mère s'occupait beaucoup de lui pendant que son père travaillait. La maladie de Shiro et la présence du professeur Matsumoto à ce moment-là à la place de son père amorça la rupture entre ses parents. Shiro mourrut quelques jours plus tard. Durant un été, Takeshi emmena ses enfants dans son village de pêche natal. Là, Yoichi fera une ballade sur les chemins de fer avec son père et une amie de celui-ci. Lorsque ses parents se séparent, et après le dépat de sa mère, Yoichi ira courir jusque chez ses grands-parents et ce sera Daisuke qui tentera de le récomforter, sans grand succès. Yoichi en voudra à son père, et un an et demi plus tard, il découvre une lettre de sa mère adressée à sa soeur.

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Il décide d'aller voir sa mère mais quand il la trouve, ce n'est plus celle qu'il a connue. Pour compenser sa rancoeur envers sa soeur et son père, Yoichi décide d'adopter un chien et se consacre corps et âme à la course, Tandis que son père se remarie. Mais une blessure sévère l'oblige à abandonner la course et il porte dès lors son attention sur la photographie après avoir reçu un appareil photo. Après le lycée, Yoichi décida de partir pour aller étudier à Tokyo, contre l'avis de sa famille. Il abandonna donc ceux-ci sans regrets pour vivre loin et seul. Son chien mourrut 2 ans et demi après son départ et il ne revint à Tottori que pour le mariage de sa soeur et après son propre mariage, afin de présenter sa femme. Il ne revit pas Tottori et sa famille durant les 16 années suivantes qui se terminèrent par le décès de son père. Après ce récit, Yoichi se sent triste d'avoir abandonné son père qui a tout fait pour être le meilleur père possible. Il assiste le lendemain de la veillée funèbre à la crémation avec sa femme et y retrouve sa mère venue pour l'occasion. Yoichi décide finalement qu'il souhaite revenir de temps en temps à Tottori.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivant.

    Ryoko

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Cette femme est l'épouse de Yoichi. Quand son mari lui dit qu'il va uniquement aux obsèques, Ryoko insiste fortement pour qu'il aille aussi a la veillée funèbre et lui prépare son costume. Ryoko doit rester pour régler certaines affaires et trouver quelqu'un pour garder le chien et elle va le rejoindre pour les obsèques. Plus tard, on apprend que lors de leur rencontre, elle était stagiaire dans l'agence de design de Yoichi et qu'ils se sont mariés en décembre 1975, après 2 ans de relation. Il sont allés à Takasaki voir la famille de Ryoko puis à Tottori pour voir celle de Yoichi. Aux obsèques, Ryoko voit pour la seconde fois la famille de son mari et lui dit combien il ressemble à son père, tant physiquement que psychologiquement. A la fin du récit, son mari décide de revenir à Tottori pour une meilleure occasion et Ryoko accepte avec plaisir.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivante.

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Tamu

    Il s'agit du chien de Yoichi et Ryoko à Tokyo. Tandis que son maître est parti pour Tottori, Ryoko reste pour s'occuper entre autre de trouver quelqu'un pour le garder. On n'apprend rien de plus sur lui.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivant.

     

    Haruko

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Haruko est la soeur aînée de Yoichi. Lors de la veillée funèbre de son père, Elle accueille son frère à Tottori et le présente aux convives encore présents. Avec eux, elle se remémore la vie de son père. Quand ses parents se sont installés à Kobe au début de la guerre, c'est à ce moment que Haruko est née. Après la guerre, ils reviennent à Tottori. Ils vivent des jours heureux avec le chien qu'ils adoptent, Shiro, jusqu'au grand incendie de Tottori de 1952. A ce moment, Haruko joue avec Yoichi jusqu'à ce que leur mère vienne les chercher, puis ils sont obligés de fuir. Après l'incendie, elle continue à jouer avec son frère, inconsciente des problèmes de ses parents. Elle passe d'ailleurs beaucoup de temps avec sa mère et lui présente son professeur de musique, monsieur Matsumoto. Ce monsieur va d'ailleurs aider Shiro qui est malade mais le chien décèdera quelques jours plus tard. Durant des vacances d'été, elle partira pour le village de pêche natal de son père en compagnie de celui-ci et de Yoichi. Lors de la séparation de ses parents, elle refuse de partir avec sa mère pour ne pas abandonner son frère mais reste en contact avec elle en cachette de ce dernier.

    Le journal de mon père : 
personnages (1/2)Quand son père demande si il peut se remarier, Haruko est ravie car cela va beaucoup l'aider et elle sympathise directement avec Tsuruko. Lorsque son frère évoque un possible départ de la maison, elle n'est pas d'accord mais se laisse volontier photographiée par celui-ci. Deux ans après le départ de Yoichi pour Tokyo, en 1968, Koro, le second chien de ce dernier décédait. Haruko se marie en juin 1970, et elle revoit pour l'occasion son frère. En 1977, elle perd son mari qui la laisse avec un garçon de 4 ans, Haruo. Elle retourne peu après à Tottori, chez son père, ou elle reprend le salon de coiffure peu après. A la mort de son père, son fils est au lycée. Lors des obsèques, elle révèle à son frère combien il ressemble à leur père, tant physiquement que mentalement. Elle a aussi l'occasion de revoir sa mère après 30 ans de séparation.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivante.

    Daisuke

    scan 287Cet homme est l'oncle de Yoichi et le beau-frère de Takeshi. Durant l'enfance de Yoichi, il travaillait dans la fabrique de saké familiale, logeant avec ses parents, situé à l'autre bout de Tottori par rapport à la maison de Takeshi. Lorsque les parents de Yoshio se sont séparés, le petit garçon a cru pouvoir trouver sa mère chez ses grands-parents et c'est en la voyant que Daisuke a cherché à lui expliquer le principe du divorce et a tenté de le réconforter, sans grande réussite. On le découvre à la veillée funèbre de Takeshi, toujours grand amateur de saké et accueillant Yoichi les bras ouverts. On apprend que dans le passé, il avait aidé Takeshi à se défendre contre un militaire américain qui refusait de payer sa coupe puis il l'avait aidé à s'entrainer à la danse pour un bal chez un capitaine. Durant l'incendie de Tottori de 1952, il lutte contre les flammes qui dévore sa maison qui est l'une des premières touchées et puis il va aider son beau-frère à déplacer son matériel. Il l'aidera même à sauver le chien Shiro en le portant, bien que Takeshi ait été le premier à le trouver. Etant assez aisé, il n'eut pas de mal à reconstruire sa maison mais compris les sentiments de Takeshi qui rechignait à accepter de l'argent de ses beaux-parents. Par la suite, Il soutint Takeshi et encouragea sa soeur à ne plus fréquenter le professeur Matsumoto mais le divorce eut quand même lieu. En 1961, Yoshio vient travailler avec lui dans la fabrique de saké et en 1963, il offre à son neveu un appareil photo. Les années suivantes, il continuera à conseiller son neveu, essayant de faire en sorte qu'il ne quitte pas sa famille. Après le départ de Yoshio pour Tokyo, il finira par se marier à 46 ans et aura un fils, Takashi. A la fin de la veillée funèbre de Takeshi, il sera tellement saoul que c'est son fils qui devra venir le chercher. Aux obsèques, il appellera son neveu et sa nièce car sa soeur est spécialement venue pour l'occasion. Il sera ensuite ravi d'apprendre que Yoichi souhaite revenir de temps à autre à Tottori.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivant.

    scan 288Haruo

    Ce jeune garçon est le fils d'Haruko. Il est né quand ses parents étaient installés à Yonago. A l'âge de 4 ans, il perd son père et sa mère décide de retourner à Tottori. A la mort de son grand-père Takeshi, il est au lycée et possède un chien, Jiro. C'est le premier à croiser Yoshio alors qu'il s'apprêtait à aller se promener avec son chien. Aux obsèques, il est chargé par Daisuke d'appeler sa mère et son oncle pour qu'il puisse voir Kiyoko, spécialement venue pour l'occasion.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivant.

     

    scan 289Jiro

    Jiro est le chien d'Haruo et d'Haruko. Son maître s'apprête à aller se promener avec lui quand ils croisent Yoshio à l'entrée du salon de coiffure où se déroule la veillée funèbre. On ne le verra plus par la suite.

     

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivant.

     

    scan 290Mitsuo

     

    Mitsuo, ou Mitchan, est l'un des convives présents à la veillée funèbre de Takeshi quand Yoshio arrive. Ce dernier reconnaît difficilement Mitsuo. Il quitte la veillée avec Shigeru, en laissant Yoshio avec sa soeur et son oncle Daisuke. Il est fort possible qu'il soit le fils de Shigeru et donc le cousin de Yoshio. Quand Yoshio arrive au village de pêche où son père est né, il demande d'ailleurs à le voir.

     

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivant.

     

     

     

    Tsuruko Ota

    scan 291Cette dame est la seconde épouse de Takeshi et la belle-mère d'Haruko et son frère. Quand ce dernier arrive à la veillée funèbre, elle est présente mais montre des signes de fatigue. Elle révèle qu'à la fin de la vie de son mari, elle allait le voir tous les jours à l'hôpital et elle a assisté à son dernier souffle alors qu'il parlait d'aller se ballader. Après ces révélations, Tsuruko part se coucher pour les obsèques du lendemain. Plus tard, on apprend que Tsuruko avait 5 ans de moins que Takeshi et qu'ils se sont rencontrés alors qu'elle avait 38 ans. Fille d'un pêcheur, elle avait divorcé car elle ne pouvait pas avoir d'enfants et un remariage était possible uniquement dans une famille avec déjà des enfants. Elle se marie avec Takeshi en avril 1960 et aide Haruko, qui l'accepte très facilement, dans les tâches ménagères. Elle finit par obtenir un diplôme de coiffure et aida son mari dans la boutique. Quand Yoichi se blessa au pied, elle vint le voir et lui demanda si il lui en voulait d'avoir pris la place de sa mère. Sans avoir une relation privilégiée avec celui-ci, elle l'encourage à continuer les études. Elle se laisse aussi photographiée par lui et quand Yoichi part pour Tokyo, elle lui écrit pour lui faire part de l'état de santé de Koro, son chien, ainsi que de son décès un peu plus tard. Elle a continue ainsi sa vie avec son mari. Finalement, on la voit participer aux obsèques de Takeshi, apparemment très émue.

    • Première apparition : chapitre 1 : Eclaboussé par le soleil
    • Statut : Vivante.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique