• Zipang : Personnages (9; Tomes 17 à 24)

    Voilà la suite de la neuvième page de la liste des personnages de Zipang. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Soldat Kawanishi

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Vice-amiral Thomas C. Kinkaid (PH)

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Hideki Tôjô (PH)

    Volume 17

    En avril 1943, Tôjô apprend le décès de l'amiral Isoroku Yamamoto, qui commandait la flotte combinée. L'amiral Mineichi Koga est nommé à sa succession et autorise une opération dans l'océan indien, afin d'attirer aussi rapidement que possible l'armée américaine dans les Mariannes, et éviter ainsi qu'ils ne construisent une flotte trop conséquente avant d'attaquer les japonais, qui eux, se sont regroupés aux alentours de l'île de Saipan. Le premier ministre japonais, quant à lui, arrive à Singapour en juin, en passant par Manille, pour apporter son soutien à Subhash Chandra Bose, premier ministre du gouvernement provisoire de l'Inde libre et commandant suprême de l'armée nationale. Lors du défilé de cette armée devant Bose, Tôjô se montre à ses côtés et salue les soldats indiens. C'est la seule apparition de Tôjô dans ce tome.

    Volume 19

    L'offensive dans l'océan indien est un succès, avec des victoires à Ceylan, Chittagong, Dacca et Bombay, et malgré la perte de nombreux appareils et d'un vieux porte-avions. Du coup, le Japon le fait savoir dans les journaux officiels, et Tôjô y apparaît tout souriant sur une bonne partie de la page de l'un de ces journaux. Il a profité de ces succès pour entrer en grâce et a annoncé la création d'une sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. C'est sa seule fois que l'on voit Tôjô dans ce tome.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.

    Volume 22

    Dans ce tome, on ne voit pas Tôjô, mais celui-ci est informé par le général Ishiwara que la reddition de l'Italie fasciste au début du mois de septembre 1943 est probablement une bonne occasion pour faire un pas vers la paix. Avec ces informations, Tôjô va en faire part à l'empereur avant que Kito ne le fasse. C'est tout ce que l'on apprend sur Tôjô dans ce tome.

    Volume 24

    Les américains ont mordu à l'hameçon des japonais et précipitent quelques peu leur assaut sur Saipan, alors que les japonais renforcent depuis quelques temps les défenses de cette île. Peu avant l'offensive, Tôjô doit assister au départ des étudiants à Tokyo, enrôlés dans l'armée. Mais avant cela, le premier ministre s'entretient encore une fois avec l'empereur. En sortant de son audience, il salue l'empereur, puis Kito demande à lui parler. Celui-ci dit que pour la protection absolue de leur territoire, il pense qu'une victoire dans les Mariannes serait la dernière chance pour eux de mettre fin à la guerre de manière pacifique. Tôjô a bien entendu parler d'actions de paix dans la marine, mais pour lui, il y a des limites à la couardise. Il estime que parler des conditions de la paix alors que la bataille arrive à son paroxysme, est une véritable offense à tous les valeureux hommes qui ont sacrifié leur vie pour leur donner la victoire. Aujourd'hui, il est venue l'heure de lancer toutes leurs forces pour repousser ce péril national. Kito lui demande alors comment il compte tourner la page de cette guerre, en tant que premier ministre. Pour Tôjô, le secret de la victoire réside dans la conviction que l'on a d'y parvenir. Il ajoute que depuis la naissance de leur nation, ils n'ont jamais connu la défaite. Tout en sortant à l'extérieur où les étudiants paradent sous la pluie, Tôjô se dit que si une paix conditionnelle était possible, cela signifierait que la guerre aurait pu être évitée. Hors, l'armée de terre ne peut accepter qu'une victoire totale. Et contre ceux qui voudraient un compromis de paix, elle sortirait ses griffes et s'agiterait de l'intérieur. Et l'homme le mieux placé pour savoir combien cela est terrible est lui-même. Après avoir salué les étudiants, Tôjô fait un discours dans lequel il leur dit d'honorer leur ancêtres et de terrasser l'ennemi. Bien qu'il sache qu'une victoire unilatérale est impossible, dès l'instant où ils sont entrés en guerre, ils n'ont eu d'autre choix que de la mener jusqu'au bout, même si la chute les attend. Ils doivent retarder la défaite, ne serait-ce que d'un jour, et c'est son seul et unique devoir. Tôjô n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    • Statut au volume 24 : Vivant.

    Kenji Tsukagoshi (PH)

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Shigemitsu Nagatomo

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Hiroshi Ooshima (PH)

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Maréchal Hermann Göring (PH)

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Colonel Karl Von Steiner

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Tué d'une balle en plein front par le lieutenant Kazuma Tsuda.
    • Statut au volume 24 : Tué d'une balle en plein front par le lieutenant Kazuma Tsuda.

    Amiral Wilhelm von Canaris (PH)

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    Johann

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivant.
    • Statut au volume 24 : Supposé vivant.

    A suivre...

    Cronos


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :