• Spirit of the sun

    Second tour de table et seconde oeuvre pour chacun des 3 auteurs. On revient donc avec Kawaguchi et Spirit of the sun. J'avais reçu le premier tome de cette série en même temps que le premier tome de Zipang mais j'avais laissé cette série de côté, préférant me consacrer d'abord à la première. Pour mon plus grand malheur, la deuxième partie de ce manga (dont je parlerai plus tard) n'a pas été traduite en français.

     

    Fiche technique :

    • Titre VO : Taiyô no Mokushiroku
    • Editeur VO : Shogakukan
    • Magazin de prépublication : Big comic
    • Nombre de volumes VO : 17 (série terminée)
    • Années : 2002-2008
    • Editeur VF : Tonkam
    • Nombre de volumes VF : 17

    Synopsis :

    Nous sommes le 10 août 2002. Un immense tremblement de terre, de magnitude 8.8 sur l'échelle de Richter vient dévaster le pays du soleil levant, et plus particulièrement sa capitale, Tokyo. Le petit Gen'Ichiro Ryu est le fils d'un homme politique et le petit-fils d'un membre important du gouvernement japonais. En ballade dans la forêt près du mont Fuji, il est séparé de sa famille durant le désastre et les événements qui suivent. Le mont Fuji se réveille et la catastrophe est totale, dans tout le pays. Gen'Ichiro est cependant courageux et fait preuve d'une grande humanité malgré que tout autour de lui, les gens ne pensent qu'à eux-mêmes, et sont prêts à se battre pour un peu de nourriture. Mais la catastrophe ne s'arrête pas là...Tokyo est complètement dévasté et le tremblement de terre était tel qu'une fissure a coupé le pays en 2. Avec l'aide internationale, le nord du Japon sera soutenu par la Chine tandis que le sud sera soutenu par les Etats-Unis. Commence alors un long périple de plusieurs années pour Gen'Ichiro, le Japon et ses habitants.

    Mon avis :

    Dans ce récit, on a de nouveau droit à 2 visions de l'avenir, l'une portée par Gen'Ichiro, assez idéaliste mais humaniste, l'autre par Misao, que l'on découvre dans un volume ultérieur, vision idéaliste certe, mais qui peut s'avérer destructrice par moments. On se trouve face à un véritable échequier géopolitique, avec toutes les conséquences que peuvent donner une action : économie, problèmes sociaux, criminalité, dictature, démocratie, etc, sans oublier de temps à autre des références historiques. La vision de Gen'Ichiro peut paraitre simpliste mais le personnage fait néanmoins chaud au coeur face aux autres personnages, souvent beaucoup plus sombres. Et Kawaguchi parvient à maintenir le suspens même si parfois, il utilise de gros clichés et des dénouements un peu simpliste. Mais s'il avait voulu faire son oeuvre de façon plus réaliste, l'intrigue n'avancerais pas. Kawaguchi maitrise parfaitement son sujet et c'est un plaisir de le lire à chaque fois.

    N'hésitez pas à faire vos commentaires afin que je puisse savoir ce que vous pensez de ces articles. A bientôt,

    Cronos


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :