• Monster : Personnages (10; Tomes 16 à 18)

    Voilà la suite de la dixième page des personnages de MonsterCeux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Toshio Iwai

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Supposé vivant.

    Yamamoto

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Supposé vivant.

    Wolfgang Grimmer

    scan 963Volume 17

    Il semblerait que depuis le début de sa fuite, Grimmer se soit renseigné sur Franz Bonaparta. En effet, sous le nom de Neumeyer, il arrive dans la même ville allemande que le commissaire Runge du BKA, la police fédérale allemande, qui lui-même cherche à retrouver cette mystérieuse personne qui a fait de Johann ce qu'il est aujourd'hui. Le journaliste se rend donc à l'hôtel Versteck de la petite ville de Ruhenheim et demande à son gérant si il a encore une chambre de libre, ce qui est heureusement le cas. A la gare locale il constate que personne ne descend du train et Grimmer a l'impression d'entendre un coup de feu. De retour à l'hôtel, il apprend qu'une habitante a perdu son chien et se propose d'aller le retrouver. Il demande à un premier passant s'il a vu le chien, mais aussi si il a vu un étrange inconnu. Le gérant du second hôtel du patelin répond ne pas avoir entendu ce chien qui aboye normalement tout le temps mais lui aussi a entendu un coup de feu. Dans la rue, il croise Runge qui cherche aussi le chien. Ensuite, Grimmer va dans la boucherie du coin et mange une saucisse que lui donne la serveuse. Celle-ci est ravie de voir un visage aussi souriant mais dit s'ennuyer dans cette ville où rien ne se passe. Elle veut quitter Ruhenheim, et raconte que le chien la tirait toujours vers le même endroit quand elle le promenait. Dans les fourrés avoisinant le village, le journaliste trouve le chien et croise à nouveau le commissaire qui annonce connaître la véritable identité de Grimmer. Mais ce dernier n'est pas surpris. Il se demande juste s'ils pourront arrêter le massacre qui va avoir lieu à Ruhenheim. Les 2 hommes vont alors à la "maison du vampire", une cabane qui semble appartenir à Bonaparta et où se trouvent de nombreux dessins inachevés. Ils y trouvent Wim, un petit garçon du village, dont se moquent ses camarades parce qu'il est le fils du poivrot du coin. Il y a aussi, beaucoup de dessins des jumeaux. Ensuite, l'agent du BKA parle d'une affaire dans laquelle les membres d'un village se sont massacrés à cause d'une paranoïa déclenchée par l'arrivée d'un étranger. Le journaliste retourne seul en bas et apprend que la vendeuse a rencontré quelqu'un qui va l'emmener ailleurs. Plus tard, Grimmer attend à la gare mais on lui annonce que, à cause de la pluie, aucun train ne viendra. La ville est ainsi coupée du reste du monde. Continuant son chemin sous la pluie battante, le journaliste entend un nouveau coup de feu. Il commence à voir des corps sans vie dans la rue et croise Wim, une arme à la main. L'enfant ne l'a heureusement pas utilisé. Il retourne avec lui à l'hôtel Versteck, ou un policier blesse a subitement debarque, et accuse le couple de vieilles personnes qui y loge d'avoir fourni l'arme au garçon. Ceux-ci disent avoir rencontré un jeune homme qui ressemblait à leur petit-fils décédé. Le gérant de l'hôtel se révèle alors être Bonaparta, de son vrai nom allemand Klaus Poppe. Runge, présent, explique comment il a retrouvé sa trace et Grimmer a vu son nom dans une liste d'allemand qui ont fui la République Tchèque après la chute du mur de Berlin. Il révèle aussi avoir été au 511 kinderheim. Mais le groupe se retrouve isolé avec une seule arme pour se défendre...

    Volume 18

    Runge explique comment il a entendu parler de Johann et devine qu'il cherche à éliminer tout ceux qui le connaissait. Bonaparta, lui, avoue qu'il est resté à Ruhenheim pour attendre que Johann vienne le tuer. Grimmer se met alors en colère car, à cause de cet homme, il n'éprouve aucune émotion. Il ne veut pas laisser Poppe mourir afin qu'il révèle au monde ce qu'il a fait. Ensuite, l'agent du BKA menace le couple de vieilles personnes qui dévoile que celui qui tire les ficelles se trouve dans l'autre hôtel de la ville. A ce moment, un autre couple, les Hennig, débarque dans l'hôtel avec des armes. Ils auraient gagné à la loterie, voulait se défendre, et se sentent responsables du massacre. Le commissaire prend alors 2 armes et part en direction de l'autre hôtel, invitant, juste avant de s'en aller, Grimmer à boire une bière une fois que tout sera fini. Les personnes restées à l'hôtel ligotent le vieux couple, se barricadent et attendent, Bonaparta ayant effectué les premiers soins sur le policier blessé. Wim est inquiet mais le journaliste le rassure. La situation semble se calmer mais Grimmer est persuadé qu'ils sont encerclés. Quand Mr Hennig comprend que le chaos n'a pas été créé par leur ticket de loterie, il se prépare à prévenir sa femme. Soudain, il est touché à l'épaule droite. Quelqu'un tire avec une arme automatique et le journaliste se porte à son secours. Grimmer entend ensuite des coups de feu tirés dans la chambre où se trouve le reste du groupe et fonce pour aller les aider. Mme Hennig est elle aussi blessée à l'épaule et le vieux couple est décédé. Wim et Poppe se sont abrité derrière le lit avec le policier blessé. A l'exception de ce dernier, tous vont dans le stock. Bonaparta se propose de sortir pour tout arrêter mais Grimmer s'y refuse et sort. Sans armes, il essaye de raisonner leurs agresseurs, sous la pluie. après quelques instants, la jeune fille de la boucherie apparaît au milieu de la rue. D'un coup, elle est abattue d'une balle dans la tête. A cette vue, le journaliste pousse un cri de rage. Un tir sur son épaule droite ne le met qu'encore plus en colère. Sans laisser place à "Magnificient Steiner" il met 4 agresseurs hors d'état de nuire, dont un passe par la fenêtre. Il est cependant gravement blessé dans l'action. Juste après, Tenma apparaît. Grimmer lui confie la lettre de Bonaparta que Runge a trouvé à Prague, dans "la villa des roses". Il présente ensuite Poppe au japonais et parle de faire un pique-nique. Juste avant de succomber à ses blessures, Grimmer éprouve enfin de la tristesse pour la mort de son fils. Il sera innocenté plus tard des meurtres dont il s'accusait dans la lettre qu'il avait envoyé à la police tchèque.

    • Statut au volume 18 : Décédé suite à de multiples blessures causées par les hommes de Robert.

    Reinhart Biaman (Michael Ivanovich Pedroff)

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Tué par Johan, déguisé en Nina.

    Anna

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Tuée par Johan, déguisé en Nina.

    Commissaire Filip Zeman

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Tué par "Magnificient Steiner" alias Wolfgang Grimmer.

    Thomas

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Supposé vivant.

    Antonin

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Supposé vivant.

    Honza

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Supposé vivant.

    Izzy

    Ce personnage n'apparaît plus dans ces tomes.

    • Statut au volume 18 : Supposé vivant.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :