• Les contrées sauvages : Personnages (4)

    Voilà la troisième suite de la liste des personnages de Les contrées sauvages. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Akagé

    scan 1711Il s'agit d'un vieil ours dont le nom signifie "barbe rouge", et qui vit dans les années 1870 à Tokachi, une région de l'île d'Hokkaido. Il s'aventure parfois près des villages humains et peut y blesser de temps en temps quelqu'un. Peu après avoir fait une troisième victime, un jeune garçon, Akagé se fait toucher par un piège préparé par un chasseur. Il s'enfuit et part se cacher dans un champ de plantes hautes. Mais les 2 chiens du chasseur le renifle, et il est obligé de sortir de sa cachette. Le chasseur lui plante une flèche dans la nuque, mais le coup n'est pas fatal. L'ours fonce sur le groupe et ce sont les chiens qui se mettent alors à l'attaquer, l'un lui mordant la patte. Akagé fuit à nouveau mais le poison contenu dans la flèche fait son effet et, arrivé sur le bord d'une falaise après une heure de course, l'ours s'effondre, suivi par les 2 chiens. Comme l'un d'eux le mord à la nuque, Akagé le blesse gravement avec ses griffes. Mais l'autre chien bondit et mord son oreille droite. D'un violent coup de patte, l'ours tue le chien, qui parvient neanmoins à lui arracher l'oreille. Le chasseur arrive et décoche une autre flèche qui se plante dans la poitrine d'Akagé. Pourtant, comme celui-ci est encore debout, le chasseur fonce sur lui avec un bâton et un couteau attaché au bout. L'ours reçoit le coup de pleuin fouet et la bâton se casse. Akagé titube un peu avant de tomber dans l'eau depuis la falaise et décède finalement.

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "La forêt de Yuukar".
    • Statut : Tué par Lametok.

    Lametok

    scan 1712Lametok, dont le nom signifie "vaillant chasseur", est un chasseur des années 1870 qui vit dans un kotan, un hameau aïnou, dans la région de Tokachi à Hokkaido. Un jour, son neveu est grièvement blessé par un ours, surnommé Akagé, qui a déjà attaqué 2 autres personnes du hameau. Ekash, le chef du village, convoque alors Lametok pour lui demander de tuer ce mauvais dieu de la montagne. L'animal étant considéré comme un dieu, leurs traditions les obligent à faire l'offrande de la tête de l'ours au chevet du garçon qu'il a blessé afin que celui-ci puisse guérir. Les 2 hommes font ensuite des prières pour protéger leur hameau, ainsi qu'une offrande au feu d'écorce d'arbre. Le lendemain matin, le chasseur s'en va avec ses 2 chiens Poro et Pon pour trouver Akagé, "barbe rouge". Les 2 canidés trouvent la carcasse à moitié dévorée d'un daim, et persuadé que la bête va revenir finir sa proie, Lametok prépare un piège avec une sorte d'arbalète et établit son campement pour la nuit. Le soir, il dit à ses 2 chiens d'être sur leurs gardes, puis le lendemain, il constate qu'Akagé s'est fait avoir par le piège. Poro et Pon suivent la piste de l'animal blessé et arrivent devant un champ de plantes hautes devant lequel ils grognent sévèrement. L'ours sort de sa cachette et le chasseur décoche alors une flèche empoisonnée qui se loge dans la nuque de la bête. Akagé se met alors en colère et fonce sur l'homme, mais les 2 chiens réagissent et l'attaquent. Ils mettent l'ours en fuite et se lancent à sa poursuite à l'appel de leur maître. Après une heure de course, la bête s'écroule près d'une falaise. Akagé jète ses dernières forces dans la bataille, blessant gravement Pon et tuant Poro d'un violent coup de patte, celui-ci parvenant néanmoins à arracher l'oreille droite de l'ours. Lametok tire une seconde flèche mais Akagé reste encore debout. Le chasseur fonce alors avec une lance fabriquée avec un bâton et un couteau, mais le bois se brise sous le choc. La bête titube puis tombe dans l'eau depuis la falaise. Lametok s'occupe de soigner Pon puis va prendre une barque pour essayer de récupérer le corps de l'ours pour l'offrande. Alors que la nuit tombe, le chasseur arrive près du cadavre flottant d'Akagé. Soudain, un immense poisson surgit de l'eau et saute avec l'ours dans sa gueule. Ce poisson disparaît dans l'eau avec sa proie et Lametok décide de retourner dans son hameau en choisissant de ne jamais parler de ce poisson, n'étant pas certain de ce qui venait d'arriver. Il ramena néanmoins l'oreille d'Akagé, arrachée par Poro, en offrande pour son neveu qui commenca à guérir

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "La forêt de Yuukar".
    • Statut : Vivant.

    Ekash

    scan 1713Dans les années 1870, cet homme, dont le nom signifie "vieux chef", habite un "kotan", un petit hameau aïnou dans les étendues de Tokachi, à Hokkaido. Un jour, le petit-fils d'Ekash est attaqué par un ours brun et est grièvement blessé. Comme c'est le troisième, Ekash décide de tuer ce mauvais dieu de la montagne car pour cette peuplade, l'ours brun est un dieu. Et comme son fils est parti chasser le daim, il appelle donc dans sa hutte Lametok, un chasseur, qui est l'oncle de l'enfant, pour renvoyer l'ours au pays des dieux. Pour respecter leurs traditions, une offrande doit être faite au chevet du blessé, et Ekash demande donc à Lametok, le seul capable de cette tâche, de lui ramener la tête d'Akagé, "barbe rouge". Après que Lametok ait promi de le faire, les 2 hommes se mirent à prier pour la protection des dieux, et firent une offrande d'écorce de bois au dieu du feu, avant de préparer le poison pour les flèches du chasseur. Ekash n'apparaît plus par la suite, mais Lametok revient au hameau avec l'oreille de l'ours, et le garçon finit par guérir.

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "La forêt de Yuukar".
    • Statut : Vivant.

    Poro

    scan 1714Poro est l'un des 2 chiens de Lametok, un chasseur des années 1780 qui vit dans les étendues de Tokachi, à Hokkaido. Son compagnon, Pon, a le pelage plus clair que le sien. Un jour, les 2 animaux et leur maître partent chasser un ours qui a déjà blessé ou tué plusieurs personnes dans le village. Dans la neige, les 2 chiens flairent la piste d'une proie de la bête qui n'est pas encore totalement dévorée. Le chasseur prépare un piège et établit son campement pour la nuit. Autour du feu, il demande à Poro et Pon d'être sur leurs gardes. Le lendemain, le chasseur constate que l'ours s'est blessé avec le piège, et les 2 chiens suivent la piste et sentent que la bête se cache dans un champ de plantes vertes. L'ours sort de sa cachette et le chasseur lui plante une flèche, mais cela n'est pas suffisant. Poro et Pon attaquent alors l'ours, Poro mordant la patte arrière droite. Ils mettent la bête en fuite et la poursuivent jusqu'au bord d'une falaise après une heure de course. Pon attaque encore une fois en bondissant sur la nuque mais est grièvement blessé par l'ours qui ne compte pas se laisser faire. Poro saute et mord la bête à l'oreille droite. Mais l'ours, voulant se débarrasser du chien, lui donne un coup de patte mortel. Poro, qui n'a pas lâché sa prise, décède en arrachant l'oreille de la bête qui est restée dans sa gueule.

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "La forêt de Yuukar".
    • Statut : Tué par Akagé.

    Pon

    scan 1715Cet animal est, avec Poro, l'un des 2 chiens de chasse qui accompagnent Lametok. Un jour, ils partent à la poursuite d'un ours brun et après quelques temps, les 2 chiens flairent le cadavre d'un daim tué par la bête. Après avoir inspecté la dépouille, le chasseur pense que l'ours va revenir et prépare donc un piège. Il monte ensuite son campement pour la nuit et dit à ses 2 compagnons d'être sur leurs gardes. Le lendemain, le groupe constate que la bête a été blessée par le piège et les 2 chiens suivent la piste qui les mènent jusqu'à un champ de plantes hautes. Sachant l'ours caché, ils grognent et le forcent à sortir de sa cachette. Lametok en profite pour décocher une flèche qui ne tue pas cependant la bête. Celle-ci est en colère, mais Pon saute sur sa tête et Poro lui mord la patte arrière droite. Ils mettent l'ours en fuite mais continuent de le poursuivre. Après une heure, la bête finit par s'écrouler en arrivant près d'une falaise. Les 2 chiens aboient et Pon bondit sur la nuque de l'ours pour le mordre. Mais il se fait sérieusement blesser par la bête. C'est ensuite Poro qui saute pour mordre la bête à l'oreille mais il est tué d'un violent coup de patte. Le chasseur tire une autre flèche mais comme cela ne suffit pas, il fonce vers l'ours avec un bâton muni d'un couteau. La bête titube puis tombe dans l'eau. Lametok s'occupe ensuite de guérir son chien avec de l'écorce d'orme. Puis le duo trouve une barque et navigue pour retrouver le corps de l'ours. Mais alors qu'ils viennent de retrouver la dépouille de l'animal, un gigantesque poisson bondit hors de l'eau, emportant l'ours dans sa bouche. Lametok et Pon sont donc obligés d'arrêter leur chasse, ne repartant qu'avec l'oreille arrachée par Poro en mourant.

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "La forêt de Yuukar".
    • Statut : Grièvement blessé par Akagé, mais vivant.

    David

    scan 1727David est un africain qui vit dans la région du Grand Rift, dans le dictrict de Mangola, dans les années 60. Avec sa jeep, il se rend dans un village Mburu pour retrouver le Docteur, ce japonais qui est surnommé ainsi car il a ausculté plusieurs villageois. Cependant, celui-ci n'est pas là mais est dans la vallée Yaisa pour y faire des recherches minéralogiques. David déclare alors qu'il ne comprendra jamais ces "japoni" qui ramassent des pierres. Plus tard, lorsque le Docteur est de retour, David lui dit que les medicaments qu'il lui a commandé et son courrier ont été déposés dans sa case. Le japonais demande ensuite à David, avant que celui-ci ne s'en aille, de prévenir les autorités de la chasse qu'il y a des braconniers dans la vallée de Yaisa. David rigole en répondant que des braconniers, il y en a partout. Sur sa route, David remarque un éléphant qui commence à le charger et le poursuit. Le jeep de David roule sur un caillou mal placé et se renverse. L'éléphant détruit ensuite la voiture et quand il voit l'homme en sortir, il le saisit au cou avec sa trompe. Par la suite, l'éléphant tue David, l'écrasant notamment probablement avec sa patte.

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Le vent de la savane est rouge".
    • Statut : Tué par Saitani.

    Docteur

    scan 1728Ce japonais des années 60 s'est rendu en Afrique, dans la région du Grand Rift, pour y étudier les différentes couches de sol et dresser un inventaire des minerais intéressants de la région. Les habitants du village Mburu où il réside l'appelle le Docteur car grâce à ses quelques connaissances en médecine, il avait ausculté quelques villageois qui l'ont remercié en le nommant ainsi. Un jour, après un an passé sur place, il revient de la vallée Yaisa où il fait ses recherches et avec son groupe de locaux, il découvre le cadavre d'un rhinocéros noir en train d'être dévoré par des vautours et dont il manque la corne. Pour les accompagnateurs du japonais, il ne fait aucun doute qu'il s'agit de l'oeuvre de braconniers car seuls eux peuvent tuer un animal en ne prenant que la corne. A cette époque, les quelques gardes-chasses ne pouvaient rien faire contre les nombreux braconniers. A son retour au village, le Docteur croise David qui lui dit qu'il a déposé les médicaments que le japonais a commandé, ainsi que son courrier, dans sa case. Le Docteur demande alors à David d'avertir les autorités de la chasse de la présence de braconniers, et l'africain répond en rigolant que des braconniers, il y en a partout. Plus tard, le village découvre le corps sans vie de David à côté de sa jeep en feu, probablement tué par un éléphant. Pour les villageois, il s'agit de Saitani, un éléphant solitaire. Le soir, le japonais est réveillé par du bruit et apprend que Saitani est en train de dévaster le champ de maïs. Le Docteur va voir mais ne peut rien faire face à cet éléphant qui semble devenu fou. Le lendemain, les villageois demandent au japonais d'agir car ils ne peuvent pas compter sur les gardes-chasses, et le Docteur est le seul à pouvoir tirer au fusil. Mais le géologue avoue ne jamais avoir tiré sur un animal et admet avoir peur. Le vieux chef du village intervient et dit aussi avoir peur mais que parfois, même la civilisation ne peut rien, et qu'il faut faire preuve de courage et se battre. Le japonais finit par se laisser convaincre et avec un groupe d'hommes, il suit la piste de Saitani. Ils le trouvent mais comme le Docteur sent qu'il est trop loin pour abattre l'animal d'un seul coup, il se rapproche au raz du sol. A une vingtaine de mètres, il vise près du trou de l'oreille et presse la détente. L'éléphant se met d'un coup à barrir et reste comme figé. Le géologue tire encore à plusieurs reprises et ce n'est qu'au sixième coup que Saitani s'effondre. Le japonais s'approche encore et comme l'animal est encore vivant, il utilise les cartouches restantes en visant le coeur. Toujours vivant, l'éléphant agonise encore un peu avant de mourir lentement. Sous le choc, le Docteur vomit et ses accompagnateurs découvrent une vieille balle dans la défense de Saitani qui devait lui causer une douleur insoutenable, ce qui explique sa folie. Le japonais contemple alors avec compassion la dépouille de l'éléphant dans le crépuscule...

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Le vent de la savane est rouge".
    • Statut : Vivant.

    scan 1729Saitani

    Saitani est un vieil éléphant qui vit dans la région du Grand Rift, dans les années 60. Un jour, il est touché par un tir de braconnier et la balle se loge dans l'une de ses défenses. Celle-ci, avec le temps, commence à causer une douleur atroce à Saitani qui perd peu à peu la raison et devient fou à la vue des humains. Plus tard, il croise donc un homme qui roule avec sa jeep et l'élephant, après avoir barri, commence à charger et à poursuivre la voiture. Celle-ci fait un tonneau à cause d'un caillou mal placé, et Saitani se met à la détruire avec ses pattes et sa trompe. Quand il voit l'homme sortir de l'engin, l'éléphant se saisit de lui avec sa trompe et le soulève. Par la suite, Saitani tue cet homme. Un autre soir, l'éléphant arrive dans un village humain, et il commence à saccager un champ de maïs, les hommes se contentant de regarder sans pouvoir réagir. Le lendemain, alors qu'il est seul, Saitani se fait à  nouveau tirer dessus, et la balle se loge près de l'oreille. Instantanément, l'éléphant se met à barrir en dressant sa trompe vers le ciel et reste figé un bref moment. L'homme tire encore 5 fois avant que Saitani ne s'effondre finalement au sol. Il ne meurt pourtant pas et l'homme s'approche de lui et tente d'achever l'éléphant en tirant les balles qui lui restent en direction du coeur de l'animal. Malgré tout, Saitani respire encore et agonise encore un moment avant de rendre finalement son dernier souffle.

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Le vent de la savane est rouge".
    • Statut : Tué par le docteur.

    Heibei

    scan 1730Il s'agit d'un jeune garçon d'une dizaine d'années qui, lorsqu'il avait à peine 6 mois, a été enlevé par des loups et élevé comme l'un des leurs. Il vit dans l'ancienne province de  Kumano, dans les années 1890. Un jour, avec sa meute, il vient boire près d'une cascade sous laquelle est en train de prier un ascète. Le groupe se dirige ensuite vers le village et une fois la nuit tombée, malgré les aboiements du chien, la meute se rue vers le poulailler et se saisit de 4 poules qu'ils emmènent. Un autre jour, Heibei et 5 autres loups se montrent à 2 femmes qui coupent le bois, mais repartent sans rien faire. Une autre fois, les loups et le jeune garçon affrontent un ours qui tue plusieurs compagnons de Heibei. C'est alors que l'ascète intervient en lançant son bâton de pélerin. Celui-ci se place ensuite entre l'ours et le garçon, et se met à réciter des mantras en brandissant son chapelet. L'ours se met d'abord à rugir, puis finit par se calmer et s'en va. Heibei, qui a perdu toute sa meute, se met à hurler comme un loup pour pleurer leur mort. Il verse même quelques larmes et reste ainsi à hurler durant toute la nuit, l'ascète faisant quant à lui des prières. Le lendemain, l'homme s'approche du garçon mais celui-ci grogne et mord même l'ermite au bras droit jusqu'au sang. Mais l'ascète se laisse faire et finit par le ramener au village. Là, Heibei est attaché à un arbre, et son père le renie, disant ne pas le reconnaître et déclarant qu'il est mort, mangé par les bêtes qui l'ont emporté il y a longtemps. Il faut dire que son comportement est beaucoup plus celui d'un loup que celui d'un humain. Par la suite, les enfants du village lui jètent des pierres sur le visage, et Heibei refuse de boire ou de manger. Il finit par fortement s'affaiblir et est retrouvé à moitié mort par l'ermite qui revient au village. L'homme emmène le garçon avec lui dans sa maison retirée dans la montagne. Il le fait boire en faisant couler de l'eau sur son visage, et fait de même avec du lait de chèvre. Heibei, trop faible, n'oppose plus de résistance. Après quelques jours de soins, le garçon retrouve ses forces et accepte finalement de se laisser toucher par l'ascète. Celui-ci lui parle et lui dit qu'il peut dominer la nature et changer son destin. Il annonce qu'il doit partir pour mille jours d'ascèse dans la montagne et il donne le choix à Heibei de l'accompagner ou non. Le garçon choisit de suivre l'ermite et alors qu'ils partent, Heibei pousse un dernier hurlement, comme un adieu...

    • Apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Le chapelet de l'ascète".
    • Statut : Vivant.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :