• Le sommet des dieux : Résumés des volumes (4 et 5)

    Voici la suite des résumés des tomes de la série. Ces fiches seront complétées au fur et à mesure. ATTENTION : ces résumés contiennent des spoilers (révélations de l'intrigue).

     

    Volume 4

    Le sommet des dieux tome 4Chapitres : Le camp de base; Le loup des montagnes; Le plan d'attaque; Départ pour le glacier; La cascade de glace; Le Warship Rock; Paroi de glace; La tour grise; Révélation.

    Résumé : Chez Habu, sa femme et Fukamachi doivent faire face à la prise d'otage du fils du couple par Mohan qui s'est échappé. Mais Naradar intervient et l'enfant est sauvé. Fukamachi décide de partir pour le camp de base et d'y attendre Habu, profitant aussi de l'occasion pour s'acclimater. Lorsque le grimpeur arrive, ce dernier a le temps d'expliquer au photographe les conditions dans lesquelles il a trouvé le corps de Mallory ainsi que l'appareil photo. Les 2 hommes se demandent un peu pourquoi ils sont là et pourquoi ils font ce qu'ils font. Mais Habu donne l'appareil photo à Fukamachi et accepte que celui-ci le suive et prenne des photos de son ascension, du moment qu'il ne le dérange pas. Après quelques temps, le temps est idéal pour amorcer l'ascension. Après une vérification stricte du matériel, les 2 hommes partent séparément. Durant la première journée, l'écart se creuse entre eux mais ils finissent par installer leur tente à quelques mètres l'un de l'autre à la tombée de la nuit. Durant la seconde journée, un rocher dévale une pente et frappe Fukamachi à la tête. Il s'évanoui et est sauvé par Habu qui est redescendu pour lui. Après l'avoir secouru, ils dorment sous la même tente. Fukamachi est en proie à des illusions dûes au manque d'oxygène et, demandant à Habu ce qu'il compte faire maintenant, il déduit à voix haute que l'alpiniste va prendre l'itinéraire normal, ce qui choque Habu...

    Mon avis : Avec ce tome, on retourne dans la montagne, pour mon plus grand plaisir. L'homme face à la montagne et rien d'autre, ou presque. Les explications sur la découverte du corps de Mallory sont bien entendu fantaisistes. Mais finalement, elles ainsi que toute cette histoire sur l'appareil photo ne sont que des prétextes pour montrer la personnalité d'Habu et son "combat" contre la montagne. Durant la seconde moitié du tome, il n'y a que les 2 grimpeurs et l'Everest. Le monde pourrait être bouleversé, il n'en saurait rien et n'en aurait cure. Ce sentiment d'isolement est incroyable. Les claustrophobes et ceux qui ont peur de la solitude ne pourrait tenir 5 minutes dans cet environnement hostile. L'auteur connait son sujet et il nous fait bien sentir les craintes des alpinistes. Un tome qui revient au sommet de son art pour atteindre le sommet des dieux : l'Everest.

     

    Volume 5

    Chapitres : Vers le sommet (1re partie); Vers le sommet (2e partie); La cime rêvée; Tokyo; La légende du loup solitaire; Au pied de la montagne; L'arête nord-est; Le siège des dieux; Vivre; Un alpiniste de légende; Le sommet invaincu.

    Nouveaux personnages : Kudô Eiji, Ruth, Clare.

    Résumé : Après leur nuit passée à 2, Habu et Fukamachi se sépare. Habu continue sa montée tandis que Fukamachi entame sa descente. Il passe sous les 7000 mètres d'altitude et y passe quelques nuits. Ensuite, comme le ciel est dégagé, il décide d'essayer de prendre des photos au loin d'Habu. Il finit par le trouver sur la bande jaune, paroi très difficile. Il a donc choisit la partie la plus difficile. Les cris de Fukamachi n'y change rien mais il continue néanmoins de le photographier. Après avoir foulé le sommet Habu disparaît et Fukamachi rentre au Japon. Il publie un article sur la tentative d'Habu mais éprouve un manque. Il décide de retourner en Himalaya avec Ryokô malgré l'interdiction d'y aller et fait une tentative d'escalade de l'Everest. Empruntant une voie plus facile mais seul, il réussit et entame sa descente. Sur le retour, il tombe sur les cadavres d'Habu et de Mallory, côte à côte. Il découvre la pellicule de Mallory qui prouve à son retour que le grimpeur a bien été le premier à fouler le sommet de l'Everest. Ainsi se termine le récit.

    Mon avis : Et on continue dans la partie grimpe du récit. Le sujet de ce tome, un peu comme dans les mangas de style shonen, est le dépassement de soi et de ses limites. Pour moi qui n'ai jamais été un fan d'escalade, je dois dire que ce récit me prend aux tripes, peut-être parce qu'il est fort proche de la réalité, sans toujours magnifier ses personnages et sans les présenter comme des surhommes. J'ai du mal à imaginer ce que représente le manque d'oxygène et les illusions qui en découlent. Mais quand Fukamachi foule le sommet de l'Everest, je ne peux qu'imaginer qu'on se sent l'espace d'un instant le maître du monde. Une belle leçon de courage et d'humilité que ce récit, mais aussi plein d'humanité. Décidément, cette série est vraiment un must, indispensable dans ma collection.

    Cronos


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :