• Voilà la suite de la liste des personnages de Un ciel radieux. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Risa Onodera

    scan 539Risa est la petite soeur de Takuya. Presque un mois après l'accident en moto de celui-ci, le 25 juillet, elle se trouve à son chevet quand il se réveille. Trois jours plus tard, elle est de nouveau là, contente que son frère se soit réveillé de son coma. Elle reste à l'écart quand le médecin doit parler à ses parents. Plus tard, le 2 septembre, Takuya revient à la maison, pour le bonheur de tous et Risa est très heureuse de pouvoir manger un barbecue. A table, elle manque d'ailleurs de se brûler la langue et ne mange pas assez de légumes selon ses parents mais s'en fiche. Ensuite, elle aide sa mère à débarrasser la table. Le lendemain, Risa s'en va à l'école maternelle. Le soir, elle mange à table avec sa famille et redemande d'ailleurs du riz, faisant penser à ses parents qu'elle s'empiffre beaucoup ces temps-ci. Le jour suivant, son frère a retrouvé la mémoire et Risa remarque que son père pleure de bonheur.

    • Première apparition : chapitre 1 : Le réveil
    • Statut : Vivante.

    Kaori Okita

    scan 540Il s'agit d'une fille de la même classe de lycée que Takuya. Ayant appris la nouvelle de l'accident de ce dernier, et étant amoureuse de celui-ci, elle se rend à l'hôpital pour aller voir le jeune garçon alors qu'il fait de la rééducation. Elle remarque que, en effet, Takuya a perdu la mémoire. Ils discutent ensemble sur le toit de l'hôpital et Kaori trouve le comportement de son ami assez bizarre mais elle veut l'aider à retrouver la mémoire. Le jour après le retour de Takuya de l'hôpital, Kaori arrive chez les Onodéra pour accompagner le jeune homme dans le quartier, même si celui-ci s'excuse tout le temps, "comme un vieux". Cependant, Takuya veut aller voir la famille de Kazuhiro Kubota, l'autre victime de l'accident qui est décédé, et ce, contre l'avis de Kaori qui pense que c'est une mauvaise idée. Mais le plus surprenant pour la jeune fille, c'est que son ami semble bien connaître le chemin vers cette maison. Une fois sur place, un chien arrive en courant et Takuya semble aussi le connaître. Il parle alors à la fille de Kazuhiro, Tomomi, mais quand vient la femme, Michiko, il perd soudainement la parole, se montrant très hésitant. Et quand le jeune garçon en vient presque aux mains avec un inconnu qui sort de la maison, Kaori intervient et le retient en lui demandant de partir, ce qu'il font sans tarder. La jeune fille demande alors des explications à son ami qui lui révèle être Kazuhiro enfermé dans le corps de Takuya avant de s'effondrer. Kaori Panique mais le jeune homme se relève rapidement, juste avant que Tomomi n'arrive avec son chien, ayant finalement reconnu son père malgré l'apparence. Kaori décide alors d'aider Kazuhiro à revoir sa femme et lui expliquer ce qu'il ressent. Elle donne donc rendez-vous le lendemain près de la rivière. Sur place, Kaori sauve son ami de rivaux de motocross jaloux du talent de Takuya. La conscience du jeune garçon se réville à ce moment et Kazuhira prend la jeune femme dans ses bras à la place de Takuya. Après une nouvelle perte de conscience, ils se dirigent chez les Kubota. Là-bas, l'inconnu, membre de la société de Kazuhiro, sort et Kaori empêche une nouvelle dispute. Elle aide ensuite l'homme à faire admettre à sa femme ce qu'il lui est arrivé. Ils vont ensuite tous ensemble se promener et c'est durant cette promenade que Takuya reprend finalement possession de son corps. Le soir venu, les 2 jeunes gens expliquent à la belle-mère de Takuya ce qui leur est arrivé. Les jours suivants, ils rendent plusieurs fois visite à la famille Kubota puis le jour où Kazuhiro va définitivement partir, il remercie la jeune fille de l'avoir aidé. Le jeune couple continuera leurs visites aux Kubota, même après ce départ et garderons le souvenir de ces étranges événements.

    • Première apparition : chapitre 2 : Je suis là !
    • Statut : Vivante.

    scan 545Maru

    Maru est le chien des Kubota. Un jour, lors de sa promenade avec Tomomi, le chien s'enfuit et court vers son maître qu'il a reconnu malgré son changement de corps. La jeune fille arrive peu après et gronde son chien pour s'être encouru de la sorte et s'excuse auprès des inconnus. Maru se met alors à lécher son maître mais Tomomi le gronde à nouveau. Le chien se contente ensuite d'observer les humains dans leur conversation jusqu'à ce qu'Ômura, un cadre de l'entreprise de Kazuhiro ne sorte de la maison. Quand Ômura commence à menacer son maître qui est dans le corps de Takuya, Maru se met à aboyer mais ne peut attaquer car Tomomi le retient. Plus tard, Maru précède sa jeune maîtresse pour retrouver Kazuhiro, tout en aboyant. Et cette fois, la jeune fille reconnaît son père. Le lendemain, Maru aboye à nouveau pour annoncer l'arrivée de son maître. Il va d'ailleurs l'acceuillir avec Tomomi. Plus tard, il va se promener avec tout le groupe et se met à gémir quand il sent que son maître va s'en aller pour de bon. Maru et les Kubota continueront à recevoir régulièrement la visite de Takuya et Kaori et le chien les accueillera toujours avec bonheur.

    • Première apparition : chapitre 5 : Un lien invisible
    • Statut : Vivant.

    Mr Ômura

    scan 546Cet homme est un des cadres qui travaille dans la même entreprise que Kazuhiro. Depuis l'accident qui a coûté la vie de ce dernier, Ômura vient tous les jours chez les Kubota afin de trouver les résultats dont s'occupait Kazuhiro et aussi pour empêcher les proches de celui-ci de porter plainte contre la société pour l'important surplus de travail qu'ils avaient donné à leur employé. Un jour, il entend que la veuve, Michiko, a de la visite et sort voir. Il rencontre alors un jeune garçon, Takuya, l'autre victime de l'accident de Kazuhiro, mais dont le corps est contrôlé par ce dernier, qui s'énerve et demande ce qu'Ômura vient faire chez lui. La tension monte et les 2 hommes sont sur le point de se battre mais Ômura, qui veut appeler la police, est retenu par Michiko tandis que Takuya est emmené par son amie Kaori. Le lendemain, de nouveau chez les Kubota, il se demande comment ce jeune homme pouvait le connaître et il apprend qu'il s'agissait de l'autre victime de l'accident. Tomomi prétend qu'il s'agit de son père puis Ômura demande si Michiko a trouvé les résultats de l'entreprise. Pourtant, celle-ci déclare vouloir porter plainte contre la société pour accident de travail. Afin d'éviter cela, Omura prétend que cela déshonorerait Kazuhiro et que la société, numéro un dans son secteur, s'engage à payer tous les frais de l'accident. Mais rien n'y fait, Michiko reste sur sa décision et demande qu'Ômura transmette le message à ses supérieurs. En sortant, il recroise Takuya et alors que la tension monte à nouveau, Michiko lui dit qu'elle se déplacera dorénavant elle-même au siège de la société. Ômura quitte donc les lieux en ayant échoué dans sa mission.

    • Première apparition : chapitre 5 : Un lien invisible
    • Statut : Vivant.

    Sataké

    scan 547Sataké est l'un des membres du même club de motocross que Takuya, mais bien moins bon pilote que celui-ci. Deux mois après l'accident de moto de Takuya, Sataké et 2 autres membres du club, eux aussi moins bon que Takuya, croisent ce dernier sur la friche de la rivière. Mais comme Takuya les ignore, puisque c'est Kazuhiro qui se trouve à l'intérieur de ce corps, les 3 jeunes se sentent vexés et disent qu'ils ont appris pour l'accident de moto et la perte de mémoire de leur camarade. A un moment, l'un d'eux tape sur la béquille de Takuya qui tombe à terre. Les 3 jeunes commencent alors à charrier leur camarade, prétendant même qu'il leur doit de l'argent. Takuya se rebelle alors et fait une prise de judo sur l'un d'eux. Voulant riposter, Sataké tente de donner un coup de pied mais Takuya se saisit de sa jambe et les 2 hommes tombent en bas du talus. Et quand l'ami de Sataké veut venir l'aider, Kaori débarque et intervient en hurlant. Sataké décide alors qu'il est temps pour eux de partir et les 3 jeunes s'en vont. On ne verra plus Sataké par la suite.

    • Première apparition : chapitre 8 : La promesse
    • Statut : Vivant.

    scan 548Akio Mizusawa

    Il s'agit d'un ami d'enfance de Kazuhiro Kubota. Lors du décès de son ami, il se trouvait à l'étranger où il travaille pour la filiale d'un groupe japonais. Après le départ définitif de Kazuhiro du corps de Takuya, Akio rend visite à Michiko pour présenter ses condoléances et complimenter son ami pour son sens des responsabilités mais pas seulement. Il révèle que grâce aux compétences électriques de Kubota, leur projet secret d'appareil à bobinage à induction thermique est un succès. Les 2 hommes avaient promis de ne rien dire à leur familles respectives mais maintenant, des contrats ont été établis avec des firmes européennes et américaines. Akio et son entreprise estiment légitime que la famille de son ami reçoivent des royalties pour cette application à hauteur de 5% et Akio remet à Michiko ce cadeau. C'est la seule fois où on verra cet homme.

    • Première apparition : chapitre 12 : Il nous a tant laissé
    • Statut : Vivant.

    Cronos


    votre commentaire
  • En 2010, Sam Gabarski, réalisateur belge, s'est attelé à l'adaptation de Quartier lointain, oeuvre emblématique de Taniguchi. Il avait choisit de transposer l'histoire en France, et le résultat était assez réussi, malgré quelques défauts. Fin 2016, Nicolas Boukhrief, réalisateur français, fait la même chose avec Un ciel radieux, proposant un téléfilm pour la chaine ARTE. Avant sa diffusion, cependant, Taniguchi décède, et le téléfilm lui est dédié. Mais concentrons-nous sur le téléfilm en lui-même.

     

    Fiche technique réduite :

    • Réalisateur : Nicolas Boukhrief
    • Scénario : Frédérique Moreau, Nicolas Boukhrief.
    • Musique : ROB
    • Durée : 95 minutes
    • Production : Europacorp

    Distribution partielle :

    • Léo Legrand : Léo
    • Dimitri Storoge : Vincent
    • Armande Boulanger : Emma
    • Marie Kremer : Sandrine
    • Isabelle Renaud : Madeleine
    • Louis-Marie Audubert : Paul

    Synopsis :

    Vincent est un père de famille heureux. Il a une belle femme, et une magnifique fille. Cependant, sa boîte d'assurances, dans laquelle il travaille, cherche à faire des réductions de personnel, et pousse ses employés à bout avant de les jeter. Surmené par son travail, Vincent ne voit plus sa famille et arrive au bord de l'épuisement. Un soir, alors qu'il rentre encore une fois très tard, il s'assoupit presque au volant, et c'est le phare d'une moto qui le fait sursauter. Il ne peut malheureusement pas éviter l'accident, d'une grande gravité. A son réveil, Vincent se rend compte qu'on l'appelle Léo. C'est alors qu'il comprend qu'il n'est plus dans son corps, mais dans celui du jeune motard qu'il a percuté. De plus, on lui annonce qu'il a péri dans l'accident. Feignant l'amnésie, Vincent essaie de comprendre peu à peu Léo, adolescent rebelle, tout en tentant de prouver que son ancienne entreprise doit largement indemniser sa famille car c'est cette boîte qui l'a poussé au burn-out. Malheureusement, il n'a que peu de temps car il sent que petit à petit, Léo reprend possession de son corps. Vincent va-t-il réussir à faire ses adieux à sa famille ? Léo va-t-il se réconcilier avec sa famille et sa copine, Emma ? Et Vincent va-t-il parvenir à montrer que sa société a broyé plusieurs de ses employés ?...

    Mon avis :

    La mangathèque de Taniguchi est tellement vaste, et comprend de nombreuses oeuvres monumentales. C'est pourquoi je me demande pour quelle raison les personnes d'Europacorp et d'ARTE ont voulu adapter ce manga précisément, surtout que ce n'est pas l'une de ses meilleures oeuvres. Pas qu'elle manque de charme, mais j'aurais plutôt choisi Le journal de mon père, ou bien Le sommet de dieux. Qu'importe après tout, du moment que le réalisateur et la production respectent le mangaka et sa vision. Et c'est ce qu'ils ont fait avec Un ciel radieux. Comme cela a été le cas pour Quartier lointain, on retrouve ici la poésie et la mélancolie de l'auteur du manga. La trame est respectée, histoire qui, une nouvelle fois, peut se dérouler dans presque n'importe quel pays, tellement les thèmes sont universels. Les acteurs se débrouillent bien, surtout Léo Legrand, qui est une nouvelle fois au centre de cette histoire (Il a d'ailleurs été récompensé du prix jeune espoir masculin Adami). La musique nous enrobe dans ce récit presque totalement magique (là aussi, ROB a reçu une récompense). Mais le téléfilm n'est pas exempt de défauts. Je pointerais notamment que Vincent et Léo ne parlent pas beaucoup entre eux et qu'on ne voit pas leurs 2 caractères forts différents se confronter. Dommage. De plus, la résolution de l'enquête sur l'entreprise de Vincent semble aller un peu vite, et être presque expédiée. Ce n'est pas le sujet principal du récit, je le conçois, mais il n'y a pas de suspens, ou très peu. En fait, c'est un téléfilm qui peut être montré à n'importe qui, même à ceux qui n'aiment pas les mangas, et qui pourrait d'ailleurs tiquer leur curiosité. Je suis ravi de l'avoir vu et je le recommande.

    Cronos


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique