• Voilà la suite de la liste des personnages de Kaze no shô. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Tsukinowanomiya (Meishô) (PH)

    scan 1136Tsukinowanomiya est la fille du mariage arrangé de la fille du second shôgun des Tokugawa, Hidetada, et de l'empereur retiré Go-Minoo. Elle a régné sur le Japon en tant qu'impératrice Meishô pour être le 109ème souverain du pays. Suite à son abdication, elle se retira au Sennyû-ji et Yagyû Jûbei, célèbre escrimeur, fut affecté à sa garde. Cependant, en 1649, son père, humilié par la Bakufu, et lui vouant désormais une haine féroce, cherche à se réapproprier le pouvoir absolu sur le Japon. Il rend visite à sa fille dans le temple où elle vit et la convainc de prendre sa place au moment de partir, afin de faire diversion. L'ancienne impératrice avait préparé un vêtement noir pour son père, et elle suppose que celui-ci s'est déguisé en moine errant. Se déplaçant dans le palanquin, Meishô finit par être arrêtée par quelqu'un dont elle reconnaît la voix. C'est Jûbei qui, avec son demi-frère Rokumaru, cherche à stopper Go-Minoo. La jeune femme explique tout aux 2 Yagyû et Jûbei comprend que l'empereur retiré, admirateur de Go-Daigo, surnommé l'empereur dissolu, aime bien briser les conventions. Tsukinowanomiya s'inquiète pour son père et demande à l'escrimeur de l'empêcher de commettre une folie et de le ramener sain et sauf à Kyoto. On ne verra plus l'ancienne impératrice Meishô par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : chapitre 4 : Vents contraire
    • Statut : décédée de mort naturelle

    Le seigneur Mori (PH)

    scan 1137Il s'agit du chef du clan Mori. Ce clan s'était battu contre Ieyasu Tokugawa lors de la bataille de Sekigahara. Et alors qu'il était l'un des plus puissant lors de la période Sengoku, précédant cette bataille, il perdit son prestige et se vit être confiné à la province de Chôshû, dans le château fortifié de Shizuki. Depuis ce moment, le clan voue une haine féroce envers le Bakufu. Aussi, chaque premier jour de l'an, le chef du clan Mori tenait une réunion secrète dans le "petit salon aux tatamis" avec ses vassaux durant laquelle le plus âgé des chefs de famille posait une question rituelle. Il demandait en effet si ils allaient soumettre le shôgunat durant l'année à venir. Et c'est ainsi qu'au début de l'an 1650, le seigneur Mori répondit que le monde allait redevenir comme à l'époque où régnaient Nobunaga et Hideyoshi. Il ordonne donc de lever les troupes et de les préparer au combat. Cette action se fit suite au message de l'empereur retiré Go-Minoo qui exortait les daimyôs de se rebeller contre le Bakufu. Malheureusement, le plan de l'empereur retiré capote et on ne voit plus le seigneur Mori par la suite.

    • Première apparition : chapitre 5 : Le vol de l'hirondelle
    • Statut : Décédé (circonstances inconnues)

    Matsuo Yazaemon (PH)

    scan 1146Yazaemon est un musokunin, un guerrier espion de basse classe, resté dans son village, et qui travaille pour le Bakufu. A la fin de l'année 1649, le shôgunat Tokugawa chargea la famille Tôdô de retrouver la trace de l'empereur retiré Go-Minoo, qui s'était enfui de Kyoto. En effet, ce clan avait une connaissance appronfondie de la région montagneuse de la province de Kii, endroit réputé pour abriter les personnes importantes qui avaient été vaincues et qui préparaient leur revanche. Au début de l'année 1650, avec son fils, Yazaemon inspectait le mont Yoshino et finit par découvrir le lieu où se trouvait le mikado. Il en avait pour preuve que des personnes portant le blason du grand conseiller de Kii sortaient du temple de cette montagne. Cela voulait aussi dire que Yorinobu Tokugawa soutenait l'empereur retiré dans sa volonté de renverser le Bakufu. Ayant obtenu suffisamment d'informations, Yazaemon et son fils décident de partir. Mais sur le chemin du retour, ils tombent sur 4 ninjas ennemis, dont Yashamaro. Yazaemon parvient à en tuer 2 d'entre eux avec son arme avant que Yashamaro ne se décide à intervenir. Ressentant le danger, l'espion ordonne à son fils de partir et le pousse dans le contrebas. La technique de Yazaemon ne marche pas sur Yashamaro qui tue le ninja d'un coup de son sabre.

    • Première apparition : chapitre 6 : Le pays de Murakumo
    • Statut : Tué par Yashamaro

    Matsuo Kinsaku (Bashô) (PH)

    scan 1147Ce jeune garçon est le fils d'un musokunin, c'est-à-dire un ninja de basse classe resté dans son village, constituant la couche supérieure de la paysannerie. A la fin de l'annéee 1649, leur clan a été envoyé par la Bakufu pour retrouver la trace de l'empereur retiré Go-Minoo, qui s'était enfui de Kyoto quelques mois auparavant, dans les montagnes de la région de Kii. En effet, cet endroit est connu pour avoir abrité des rois vaincus qui préparaient là-bas leur revanche. De plus, les musokunins de la famille Tôdô étaient les seuls possédant une connaissance suffisamment approffondie de la région. Sur le mont Yoshino, Kinsaku, alors âgé de 7 ans, et son père finissent par tomber sur un temple duquel sortent des personnes portant l'emblème du grand conseiller de Kii, Tokugawa Yorinobu. Les 2 espions comprennent alors que ces personnes sont là pour présenter leurs respects à l'empereur retiré, et sont complices de sa volonté de renverser le shôgunat. En ayant assez vu, Kinsaku et son père s'en vont mais ils tombent face à 4 ninja adverses. Yazaemon parvient à en tuer 2 mais leur chef, Yashamaro, semble beaucoup plus fort. Le père ordonne alors à son fils de partir et le pousse dans le contrebas. Caché sous la neige, le garçon ne peut que constater la mort de son père, tué par Yashamaro. Pour informer le Bakufu, Kinsaku marche durant toute la nuit et arrive épuisé près de Yagyû Jûbei et son demi-frère Rokumaru, en charge de cette mission. Ce dernier fait approcher le garçon du feu avant d'écouter son rapport. Jûbei ne s'étonne pas de la complicité de Yorinobu mais se rend compte du danger que cela représente. Soudain, un homme vient lui annoncer que des samouraïs se dirigent vers le mont Yoshino, sans doute pour soutenir l'empereur retiré. Après le retour des 2 frères de leur affrontements contre ces samouraïs, Kinsaku peut rentrer chez lui, accompagné par quelqu'un. Le garçon deviendra plus tard Bashô, un célèbre poète japonais de haïkus.

    • Première apparition : chapitre 6 : Le pays de Murakumo
    • Statut : Décédé (circonstances inconnues)

    Kimura Sukekuro (PH)

    scan 1148Il s'agit du maître d'armes du fief de Kishû. Il sert le grand conseiller de Kii, Tokugawa Yorinobu. Entre 1649 et 1650, ce dernier, en soutenant la révolte de l'empereur retiré Go-Minoo, tente de prendre la place de son neveu, le shôgun Iemitsu, pour régner sur le Japon. Cependant, ce début de rebellion est écrasé dans l'oeuf par le Bakufu et l'empereur retiré est ramené à Kyoto. La plupart des messagers du Mikado, qui parcourent le Japon pour demander aux daimyôs de prendre les armes contre le shôgunat, sont tués par les Ura-Yagyû, les espions du Bakufu. Alors que l'un de ces messagers attend de pouvoir délivrer son message à Yorinobu. Sukekuro le fait exécuter par des archers, sans lui laisser le temps de réagir. Quand Kimura rapporte cet événement à son seigneur, celui-ci est choqué. Sukekuro explique ensuite que les autres daimyôs font comme si rien ne s'était passé et que l'empereur retiré a accepté que toute cette affaire soit terminée. Par la suite, Kimura servira d'agent "dormant" pour le Bakufu, surveillant son seigneur pour qu'il ne fasse rien contre le shôgunat.

    • Première apparition : chapitre 8 : L'épée-furie
    • Statut : Décédé (circonstances inconnues)

    Tokugawa Yorinobu (PH)

    scan 1149Appelé aussi le grand conseiller de Kii, Yorinobu est le dixième fils du défunt Ieyasu Tokugawa. Yorinobu se considère comme le légitime héritier de son père. Ainsi, en 1649 et 1650, lorsque l'empereur retiré Go-Minoo planifie de renverser le Bakufu, le grand conseiller de Kii en profite pour lui donner son soutien afin de supplanter le Shôgunat. Cependant, cela se passe mal car le début de rébellion est écrasé par les hommes du shôgun et l'empereur retiré, qui s'était enfui de Kyoto, y est reconduit par le Bakufu. De plus, le messager envoyé par celui-ci chez Yorinobu, afin de demander de lever des armées, a été exécuté par Kimura Sukekuro, le maître d'arme du grand conseiller de Kii. Celui-ci explique son geste car aucun des Daimyôs contactés par Go-Minoo n'a bougé et tous ont fait comme si rien ne s'était passé. De plus, l'empereur retiré a accepté de retourner à Kyoto, oubliant son rêve de revanche envers le shôgunat. Yorinobu est choqué mais doit se rendre à l'évidence. Il continuera son existence en restant dans son fief, oubliant son ambition.

    • Première apparition : chapitre 8 : L'épée-furie
    • Statut : Décédé (circonstances inconnues)

    Cronos


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique