• Voilà la suite de la liste des personnages de Blanco. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Lieutenant Molly Waren

    scan 1516Volume 1

    Cette femme, militaire de carrière, est maître-chien pour la république R, un petit pays de l'est. C'est elle qui a entraîné Blanco, le chien appartenant au professeur Ryapkov et qui a été modifié génétiquement. Cependant, l'animal s'est échappé et fuit actuellement vers l'est. Il a traversé le détroit de Béring et se trouve en Alaska. Le responsable du projet, le colonel Schmidt, après avoir échoué à tuer Blanco avec des chasseurs locaux, fait appel à Waren, ainsi qu'au sous-lieutenant Stephan Leycock et au sergent Olna Schwartz, 2 tireurs d'élite. Durant le briefing, le colonel leur montre une vidéo des capacités du chien, commentées par Molly. Blanco peut atteindre les 120 km/h en 5 secondes, maintenir cette vitesse durant 10 minutes, sauter au-dessus d'un mur de 5 mètres, et les protections semblent inutiles contre lui. Personne ne connaît ses véritables limites à l'heure actuelle. Schmidt donne 2 jours aux 2 hommes pour assimiler ces données avant leur départ. A Old Crow, le trio fait appel à un chasseur, Nick Evans, pour traquer l'animal. Le groupe s'envole ensuite pour le nord du territoire du Yukon, avant de continuer à pied. Evans trouve des traces du chien d'il y a quelques jours, puis une carcasse de caribou. Un soir, après avoir remarqué que Blanco ralentit, le groupe décide de se séparer en 2 pour encercler l'animal. Waren et Leycock se rendent avec l'avion à Saint Hill pour devancer le chien, tandis que les 2 autres poursuivent la traque. Arrivés à destination, le sous-lieutenant et le lieutenant se préparent, puis cette dernière utilise son sifflet pour appeler Blanco. A l'arrivée de l'animal, Leycock tire mais ne touche aucun point vital. Il hurle de lancer une fusée éclairante mais c'est trop tard car le chien est déjà sur lui et le tue. Avec une seconde fusée, Molly pointe son arme sur Blanco, mais ne parvient pas à presser la détente. Après avoir mis au courant Schwartz et Evans, Waren va seule à Whitehorse où l'attend Eddy Figueroy, un espion de chez eux. Celui-ci l'informe que quelqu'un d'autre, un braconnier japonais du nom de Shiba, est aussi à la recherche du chien. Plus tard, à Old Crow, Nick lui apprend que le sergent s'est aussi fait avoir, après avoir tué un américain. Pourtant, le chasseur promet d'avoir Blanco, malgré son échec, et le lieutenant compte sur lui pour cela. En sortant, Molly croise le japonais, qui rentre chez Evans, mais fait semblant de rien. C'est la dernière apparition de Waren dans ce tome.

    Volume 2

    Molly se rend à Whitehorse, chez Figueroy, qui lui annonce qu'elle doit se rendre à Whale Cove, près de la baie d'Hudson. En effet, le plan "G" a été lancé et le capitaine Georg Stockmann va diriger le commando spécial. Le lieutenant explique à Eddy que Blanco est né de la volonté du colonel pour s'opposer à l'influence russe. Une fois en compagnie du capitaine, celui-ci demande à Waren son avis sur le plan. Pour cette dernière, une opération de cette envergure est absolument nécessaire car ceux qui pensent que Schmidt exagère ne connaissent par les facultés du chien. Durant le briefing, Stockmann explique que le commando sera divisé en 4 escouades pour attaquer Blanco de 4 côtés différents, et que l'opération débutera dans 3 jours. Il met l'accent sur le fait que le climat rigoureux et la nature de la région seront leurs premiers adversaires, et qu'ils devront faire preuve de jugement. Molly va ensuite voir les chiens qu'on leur a fourni et leur dresseur lui demande comment elle a pu obtenir un chien aussi parfait. Mais la jeune femme met en avant les qualités qu'avait Blanco dès le départ. Tous les 2 se demandent si les autres chiens seront à la hauteur pour éliminer Blanco. Peu après que son groupe ait lâché les chiens, le lieutenant constate que ceux-ci ont changé de direction. Elle suppose que c'est parce que Blanco en a fait de même et elle en a la confirmation par une communication de l'escouade numéro 1. Blanco se dirige maintenant droit vers l'escouade numéro 2 et ceux-ci sont avertit directement de se préparer au combat. Mais en arrivant sur les lieux de l'affrontement, l'escouade est décimée, et Blanco continue sa route, poursuivi par les chiens. Stockmann modifie alors le plan et compte demander à l'état-major l'autorisation d'utiliser un fusil laser. En continuant leur route, le groupe commence à trouver des cadavres de chiens et Waren comprend que Blanco les sépare et les attire sur des terrains où il a l'avantage. Lorsqu'ils retrouvent enfin Blanco, celui-ci est en train de se battre contre le dernier chien sur les 10 qu'ils avaient envoyé. Molly utilise son sifflet pour l'arrêter mais les autres soldats ouvrent le feu. Deux hommes se font tuer avant que le capitaine n'ordonne le cessez-le-feu. Avec cette attaque, le lieutenant sent que le lien qui existait entre elle et l'animal est rompu. Ensuite, Stockmann reçoit l'autorisation d'utiliser le Gehirn-kasten, le fusil laser top secret. Entretemps, l'escouade numéro 1, qui a ouvert le feu sur Blanco, est annihilée. Le reste du commando se poste alors de l'autre côté de la Deep blind valley, la vallée du bout du monde. A l'arrivée de l'animal, ils tirent mais, malgré la blessure, Blanco parvient à sauter au-dessus des 170 mètres de la vallée et tue tous les membres du commando, à l'exception de Waren qui ne semble pas être présente.

    Volume 3

    Un an après la mort de Blanco, dans le journal "National animal geographic", Molly découvre dans un reportage que 2 louveteaux d'à peine 5 mois participent à la chasse avec les adultes. Elle comprend qu'il s'agit là probablement de la progéniture de Blanco car celui-ci est passé dans cette région durant la période d'accouplement des loups. Waren part aussitôt en informer le colonel qui a des problèmes avec le programme d'entraînement des chiens de combat. Fort intéressé, Schmidt ordonne d'aller capturer ces loups. Durant l'opération, le lieutenant et le colonel suivent les mouvements des loups depuis un hélicoptère. Ils aperçoivent un loup noir qui court plus rapidement que les autres et Schmidt le teste en lui tirant dessus. Satisfait, il ordonne sa capture pour le confier à Waren pour son entraînement. Le colonel compte sur le lieutenant car ce chien pourrait leur permettre, avec la chute de l'URSS, d'obtenir leur indépendance. Mais le loup noir, que Schmidt nomme Taïga, refuse de manger. Après 10 jours, Molly décide de rentrer seule dans sa cellule, et tente de l'amadouer, quitte à se laisser mordre le bras. Elle y parvient et peut commencer l'entraînement de base, en étant toujours en position de supériorité, tout en n'oubliant pas de ressentir de l'empathie pour l'animal. Les résultats sont inespérés et le lieutenant peut passer à l'entraînement au combat. Là aussi, Taïga se montre impressionnant. Mais il se trouve dans un état de surexcitation et n'obéit que très difficilement à l'ordre d'arrêt de l'attaque. Sous la douche, Molly se demande si elle réussira à contrôler le loup. Mais elle se motive et refuse d'avoir peur. Pour que le chien obéisse, on lui met un collier électrique avec un décharge de 1500 volts. Mais la réaction est encore trop tardive selon le colonel, et il ordonne de passer à 2000 volts. Mais durant l'exercice suivant, ce n'est pas encore suffisant et Schmidt hurle à Waren d'augmenter le voltage. C'est un succès mais le lieutenant se sent coupable et s'excuse auprès de Taïga. Elle demande ensuite au colonel d'arrêter d'essayer de le contrôler par la force mais plutôt de lui permettre d'établir une relation de confiance. Schmidt la laisse tenter sa chance et Molly emmène le loup dans les steppes pour le relâcher durant un moment. Si il revient, elle aura gagner sa confiance. Mais alors qu'il est parti, la garde territoriale débarque et lui annonce que le colonel a été mis aux arrêts pour tentative de coup d'état, les chiens de combat devant être supprimés. Waren refuse de dire où se trouve Taïga mais celui-ci revient de lui-même. Les soldats tentent de l'abattre mais se font massacrer. Le lieutenant en profite pour prendre un scooter et ordonne au loup de la suivre. Cependant, un tir de bazooka touche partiellement l'engin et ouvre une crevasse. Gravement blessée, Molly est retenue par Taïga qui la tient par son gant. Pourtant, Waren le supplie de fuir et de retourner à la vie sauvage. Elle ouvre son gant et se laisse glisser dans la crevasse. La chute la tue instantanément.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "L'esprit maléfique".
    • Statut au volume 4 : décédée en tombant dans une crevasse.

    Helen Sheyver

    scan 1517Volume 1

    Helen est une étudiante en écologie animale qui étudie le comportement des loups en Alaska et au Canada, dans le territoire du Yukon, avec son ami David. Un jour, ils observent un troupeau d'au moins 300 caribous qui migrent vers le sud. Soudain, la jeune femme aperçoit un chien blanc qui parvient à lui seul à tuer un caribou. Helen est surprise et pousse David à rapidement filmer la scène. Ils se demandent comment ce chien peut survivre seul dans cette région. L'impression est telle que même le soir, l'animal occupe toutes les pensées de la jeune femme. Celle-ci décide de suivre le chien et de laisser le rapport sur les loups. Dix jours plus tard, beaucoup plus à l'est, ils n'ont toujours pas retrouvé l'animal mais Helen ne veut pas abandonner et David accepte de la suivre. C'est alors que l'homme aperçoit des traces de sang. Celles-ci, ainsi que les traces de pattes, indiquent qu'il s'agirait bien du chien, et que celui-ci est gravement blessé. Ils finissent par le retrouver mais celui-ci grogne à l'arrivée du duo. La jeune femme s'approche extrêmement doucement, sans geste brusque, et parvient à gagner la confiance de l'animal. Helen décide de l'emmener dans l'ancienne cabane pour chercheurs d'or et, grâce à son diplôme de vétérinaire, elle va le soigner. Elle choisit de ne faire qu'une anesthésie locale car elle craint qu'à cause de son état, il ne se réveille pas d'une anesthésie générale. L'opération est une réussite et Helen a pris des échantillons de sang pour les analyser une fois de retour à l'université. Tous les 2 supposent qu'on a essayé d'abattre le chien à cause de son incroyable force. L'animal, que la jeune femme appelle "Chien", récupère vite. Pourtant, à un certain moment, la bête sent que quelqu'un s'approche de la cabane. Se doutant qu'il s'agit de ceux qui poursuivent le chien, le couple ne les laisse pas rentrer et la jeune femme retient l'animal qui grogne. Mais l'un des hommes tire dans les fenêtres. David sort pour parlementer mais se prend une balle en plein milieu de la tête et meurt sur le coup. D'un coup, le chien bondit à l'extérieur et égorge en un instant le meurtrier. Helen force l'autre homme à lâcher son arme. L'animal s'en va et le chasseur, Nick Evans, essaie de s'arranger avec la jeune femme pour que l'incident reste un accident. Elle retourne ensuite à Vancouver où elle reçoit un message de son professeur qui lui donne quelques jours de repos. Mais Helen veut analyser le sang du chien. Son ami Richard lui révèle alors qu'il s'agit d'un nouveau type de muscle qui pourrait s'avérer une véritable révolution. Il est plus que probable que l'animal soit le sujet d'expériences biotechnologiques. Richard évoque le professeur Ryapkov, pionnier en génétique, qui a quitté la Russie pour les Etats-Unis, et qui pourrait les aider à comprendre ce qu'est ce chien. Helen n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    Volume 2

    Helen montre à Richard la vidéo que David avait tourné et qui montre le chien tuer un caribou à lui seul. En analysant sa force et sa rapidité, et compte tenu de la résistance d'un caribou, Helen en conclut qu'il est impossible pour un chien ou un loup seul de pouvoir tuer un caribou. Elle pense donc elle aussi qu'il y a des expériences derrière ce chien. Richard contacte son ami Bob Madigan qui travaille apparemment au New York Post, et qui leur apprend que Ryapkov a été enlevé pour être ramené apparemment en Russie. Et les Etats-Unis ne peuvent rien faire à cause de l'exterritorialité. Malgré ce manque d'informations, Helen et Richard montre une photo du chien. C'est alors que Bob reconnaît le chien du professeur. Tous les 3 vont donc voir la petite-fille de Ryapkov, Patricia, qui habite à New York. Celle-ci est certaine qu'il s'agit de Blanco et est ravie de le savoir vivant. Elle veut aller le retrouver mais son père s'y oppose à cause du danger que cela représente. Helen, pourtant, y est favorable car elle constate que Patricia et Blanco ont un lien télépathique fort. Elle promet de protéger la jeune fille et Mr Jacob finit par céder. Ensuite, dans une chambre d'hôtel, le groupe essaie de voir par où ils peuvent commencer les recherches. Ils comptent sur l'ouïe du chien et sur la voix de Patricia. Soudain, celle-ci sent qu'il est arrivé quelque chose à son grand-père. Helen, Richard et Patricia se rendent donc au Canada, dans la province du Manitoba, et vont à l'administration des forêts pour savoir si personne n'a vu Blanco. Malheureusement, le responsable ne peut entamer des recherches pour un seul chien. C'est alors qu'il reçoit un appel pour un accident et doit s'en aller. Mais Patricia sent qu'il s'agit de Blanco et veut les accompagner. Sur les lieux, 9 corps décapités de personnes bien armées ont été découverts mais Helen et Patricia trouvent des traces de pattes. La jeune fille ressent que son chien souffre et Helen la laisse faire. Finalement, ils trouveront le cadavre de Blanco près de celui de nombreux autres hommes armés.

    Volume 3

    Un an après la mort de Blanco Helen remarque un article dans une revue de géographie animale qui parle de 2 louveteaux de moins de 6 mois qui prennent part à la chasse avec les adultes de la meute. Celle-ci se situe près du grand lac de l'ours et Helen se demande donc si ce ne serait pas des petits de Blanco. Elle part donc interroger l'auteur de l'article, un certain Eric François, à Echo Bay. Mais elle tombe sur son assistant, Kentarô Yano, un japonais. Celui-ci attends aussi le professeur car ils étaient censés partir à nouveau en campement le jour précédent. Il mentionne nénamoins qu'ils ont nommé les louveteaux Ater et Albus. Au troisième jour sans nouvelles, Ken décide d'emmener la jeune femme dans la cabane qui leur sert d'étape avant le campement. Quand ils arrivent sur place, ils trouvent une porte ouverte et le cadavre d'Eric, mort de froid, à côté d'une bouteille d'alcool. Mais le japonais ne peut croire à un accident pour le professeur qui ne supportait pas l'alcool. Ensuite, Helen et Ken découvrent que la meute a été massacrée, mais il n'y a pas de dépouilles de louveteaux. La jeune femme a maintenant la certitude que les louveteaux ont été enlevés pour savoir lequel étaient la progéniture de Blanco, et que les même qui ont fait cela ont tué François. Elle explique alors toute l'histoire au japonais qui a un peu de mal à y croire. Le duo suit alors les traces d'un louveteau qui semble s'être échappé mais une tempête de neige se lève et va malheureusement effacer ces traces. De plus l'essence pour le scooter et les provisions viennent à manquer. Aussi, alors qu'ils s'approchent de la frontière avec l'Alaska, Helen choisit de rebrousser chemin, tout en sachant que le loup se dirige vers le nord-ouest. A Fort McPherson, elle annonce qu'elle rentre chez elle car, selon elle, ils ne peuvent lutter seuls contre une force militaire inconnue. Et puis, elle doit remettre un rapport à son université. Ken, lui, est choqué et énervé que l'on puisse ainsi manipuler génétiquement des loups. Helen promet de revenir, mais en attendant, elle fait appel à Nick pour aider le japonais à retrouver le loup. Le duo va d'abord à Old Crow pour lui rpésenter le trappeur et après leur discussion, Evans leur révèle qu'ils ont été suivis par des étrangers. Nick sent que cette histoire va lui apporter des ennuis mais il ne veut pas se débiner, comme l'espère Helen. Le trappeur établit alors un plan de recherche du loup, puis se prépare à partir avec Ken. Celui-ci s'excuse auprès de la jeune femme pour s'être énervé contre elle, mais celle-ci ne lui en tient pas rigueur, et promet de les rejoindre au plus tôt. Helen n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    Volume 4

    Helen retourne à Vancouver. Là-bas, Patricia la contacte car elle fait des cauchemars dans lesquels 2 loups, l'un noir et l'autre argenté, se battent l'un contre l'autre. Helen lui explique alors qu'il s'agit sans doute des enfants de Blanco et lui montre la photo du reportage de François. Helen pense que le lien télépathique qui existait entre Patricia et Blanco s'est transmis à la progéniture de ce dernier. Ensuite, les 2 femmes rejoignent Ken et Nick à Point Hope, et Helen explique que Patricia pourrait les aider à retrouver les 2 loups. Le groupe se poste au Cap Hope car c'est là que Naghi devrait passer s'il n'a pas changé de direction. Patricia sent que quelque chose l'attire de l'autre côté de la mer. Un matin, Helen voit que Patricia est angoissée et c'est juste après qu'arrive le loup argenté. La jeune fille fille l'appelle et court dans sa direction pour l'arrêter. Naghi s'immobilise durant un instant et regarde Patricia avant de reprendre son chemin. Le groupe décide néanmoins de continuer à le suivre pour tenter de l'arrêter. Un soir, Patricia a un cauchemar et Helen lui demande ce qu'elle a. Apparemment, le loup noir est en colère. Plus tard, la télévision parle d'une explosion d'un gazoduc de Sibirsk. Pour la jeune fille, le loup noir y a joué un rôle. Ken, en croisant avec une photo d'Ater dans un journal, et un article concernant un massacre commis par le loup noir, confirme que celui-ci se dirige plein est, vers son frère. S'ils continuent ainsi, ils devraient se rencontrer au village de Korinsk. Nick loue un vieil avion qui ne rassure pas du tout ses passagers, et à l'approche de Korinsk, Patricia aperçoit Ater traversant un lac gelé. Quand ils atterrissent, les 2 loups sont déjà en train de se battre. Patricia crie et Naghi s'arrête. En mordant son frère, Ater finit par le reconnaître. La jeune fille ressent que la colère du loup noir s'apaise et qu'ils peuvent rentrer chez eux. Seulement, Ater est épuisé physiquement et mentalement, et Patricia pense qu'il va mourir bientôt. Helen ne peut rien faire pour la consoler, à part la prendre sans ses bras et regarder les loups s'en aller.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "La cible".
    • Statut au volume 4 : Vivante.

    David

    scan 1518Volume 1

    Il s'agit d'un homme qui travaille pour l'université de Vancouver. Il étudie les loups sur le territoire de Yukon avec Helen Sheyver, son amie. Un jour, alors qu'ils observent un troupeau de caribous de plus de 300 têtes, se dirigeant vers le sud, la jeune femme voit un chien blanc qui, seul, parvient à abattre un caribou pour le manger. Elle demande à David de rapidement filmer cet animal impressionnant. La rencontre marque tellement Helen qu'elle y pense encore le soir même, sous la tente. Elle décide même de se mettre à sa recherche pour l'étudier. Dix jours plus tard, beaucoup plus à l'est, la jeune femme n'en démord pas  et a même délaissé le rapport sur les loups. Connaissant ses obsessions, David est d'accord pour la suivre dans cette quête. C'est alors que l'homme aperçoit des traces de sang. De plus, les traces de pas correspondent au chien blanc. Ils le retrouvent gravement blessé et Helen s'en approche doucement. David lui dit de faire attention car blessé comme il l'est, il pourrait être agressif. Mais la jeune femme réussit à l'amadouer et elle choisit de le guérir dans une cabane qui se trouve à 5 kilomètres, grâce à son diplôme de vétérinaire. Le couple emmène l'animal sur place avec leur scooter des neiges. Etant donné l'état du chien, Helen décide de faire juste une anesthésie locale car dans le cas contraire, l'animal risquerait de ne plus se réveiller. Elle parvient à retirer les balles et le chien peut reprendre des forces. David et Helen supposent que l'animal est pourchassé à cause de ses capacités extraordinaires qu'ils analyseront de retour à l'université. Plus tard, David revient de la chasse avec un lapin, et après avoir mangé, le chien grogne, sentant la présence de ses poursuivants. L'un d'eux essaie de négocier, mais le couple ne veut pas leur céder l'animal. L'autre homme perd patience et tire dans les vitres. David accepte alors de négocier mais juste après avoir ouvert la porte, il reçoit une balle en pleine tête et meurt sur le coup.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "La cible".
    • Statut au volume 4 : Tué par le sergent Olna Schwartz d'une balle dans la tête.

    Nick Evans

    scan 1519Volume 1

    Nick est un guide de chasse qui habite à Old Crow. Il est l'un des meilleurs de la région. Un jour, il est engagé pour un mois par 3 personnes qui viennent de l'étranger. Ceux-ci lui demandent de traquer un chien blanc dont il lui montrent la photo. Evans ne comprend pas pourquoi une telle expédition pour un seul chien mais les hommes lui répondent qu'il saura bientôt. Le groupe commence par se déplacer en avion vers le nord du territoire de Yukon, à la frontière entre Alaska et Canada, puis ils continuent à pied. Nick retrouve rapidement des traces du chien qui datent de 3 ou 4 jours. Un peu plus loin, ils découvrent le cadavre d'un caribou et le guide est étonné qu'un chien seul ait pu tuer une telle bête. Evans aimerait le chasser mais les 2 hommes, Leycock et Schwartz lui rétorquent qu'ils seront ceux qui vont l'abattre. Sentant que l'animal ralentit, le groupe choisit de se séparer en 2 groupes. Waren et Leycock se rendent en avion à Saint Hill pour attendre le chien en embuscade, tandis que Nick et Schwartz continueront à le poursuivre. Malheureusement, cela se passe mal et Leycock est tué par la bête. D'après Evans, celle-ci est gravement blessé et n'ira pas bien loin. Tandis que Waren se rend à Old Crow, Schwartz et Nick poursuivent la traque. Le guide en vient à penser que le chien va succomber à ses blessures, mais soudain, la piste s'arrête. L'animal aurait été transporté en scooter des neiges, et les 2 hommes craignent qu'il ait été emmené chez un vétérinaire. Ils arrivent à une cabane et Evans tente de négocier avec ceux qui sont à l'intérieur. Schwartz demande à Nick s'il est sûr que le chien est là, et une fois qu'il a eu une confirmation, il tire dans les fenêtres. Un homme sort et Schwartz lui envoie une balle en plein milieu du front, le tuant sur le coup. En un instant, le chien bondit à l'extérieur et égorge Schwartz. Une jeune femme oblige alors Evans à lâcher son arme. De toute façon, s'il ne l'avait pas fait, le guide sait qu'il se serait fait tuer aussi par l'animal qui s'en va. Nick s'arrange avec Helen pour camoufler la mort de son ami en accident, puis retourne à Old Crow pour admettre sa défaite à Waren. Néanmoins, ayant son honneur, il continuera à chasser le chien, même si il a eu peur pour la première fois. Il se doute que l'animal a été un sujet d'expériences par un gouvernement quelconque, mais cela ne change rien pour lui. Ensuite, 2 personnes veulent le voir pour le même chien, mais Evans les fait renvoyer. Ces 2 inuits, dont un avec un seul bras, viennent le retrouver dans un bar et le provoquent en parlant de sa défaite. Une bagarre se déclenche entre Nick et l'homme avec ses 2 bras. Quand l'affrontement se généralise à tout le bar, l'homme se présente comme étant Shiba, un japonais, son ami étant Yack, un inuit. Evans accepte finalement d'aider les 2 hommes et on ne le voit plus par la suite dans ce tome.

    Volume 2

    Le trio prend l'avion, direction le grand lac de l'ours, pour retrouver la trace de Blanco. Shiba se demande quel est la destination de ce chien mais pour Nick, il n'a pas d'objectif. Soudain, quelque chose heurte l'avion mais le pilote parvient à stabiliser l'appareil. Le japonais comprend rapidement que c'est un hélicoptère qui les attaque. Ceux-ci tirent et touchent le pilote. Evans prend alors le manche de l'appareil et tente de le faire atterrir sans trop de dégâts. Le crash est cependant inévitable. Le chasseur réussit à sortir de la carcasse puis va chercher Shiba, le seul autre survivant, qu'il sort avant l'explosion de l'appareil. Les 2 hommes se cachent et quand l'hélicoptère atterrit, ses 3 passagers aperçoivent Blanco. Ils tentent de l'abattre mais 2 d'entre eux sont rapidement tués. Une fois le chien parti, Nick et Shiba se chargent de faire parler le troisième homme, lui tirant dans la main. Ils auraient suivi les ordres d'un homme de Whitehorse dont le nom de code est KL770. Persuadé qu'il s'agit d'Eddy Figueroy, un espion pour un pays de l'est, le japonais abandonne la poursuite de Blanco et va à Whitehorse pour venger ses amis. Evans l'accompagne et se contente de le regarder en train d'observer la rue en espérant apercevoir Figueroy. Après une semaine, Shiba retrouve enfin l'espion et se met à avoir des frissons. Les 2 hommes suivent Figueroy pour trouver sa tanière. Mais Nick demande au japonais de se calmer car si il suit de trop près cet espion, ils risquent de se faire repérer. Ils arrivent finalement à la cachette de Figueroy mais Shiba veut y aller seul. Pourtant, Evans ne l'écoute pas et juste quand son compagnon va se faire avoir par un collègue de l'espion, Nick assomme ce dernier avec une pierre. Il empêche ensuite le japonais de commettre un meurtre, puis tous les 2 découvrent des documents sur Blanco qu'ils prennent avec eux. Shiba détruit le système de communication pour se défouler et se calmer. Le duo reprend ensuite la chasse et vont à Yellowknife, où Evans se renseigne auprès de son ami Franck. Ils finissent par retrouver le chien blanc mais celui-ci court à une vitesse folle. Une nuit, près du feu, le japonais, qui s'est attaché à son gibier, évoque son ancien chien, qui, à la fin de sa vie, ressemblait à Blanco maintenant. Le lendemain, ils voient le chien sauter au dessus de la vallée du bout du monde, vallée de 170 mètres, puis exterminer un commando de soldats qui tentaient de le supprimer. Les 2 chasseurs voient un Blanco épuisé, d'abord tituber, puis courir encore un peu, et enfin rendre son dernier souffle.

    Volume 3

    Environ un an après le décès de Blanco, Helen contacte Nick car elle veut qu'il lui rende un service en rapport avec le chien blanc. La jeune femme se rend à Old Crow et présente à Evans un japonais, Kentarô Yano. Le trappeur est surpris que chaque fois que l'on parle de Blanco, un japonais est impliqué. Une fois à l'intérieur, Helen explique que le chien blanc a probablement eu des héritiers dans la région du grand lac de l'ours. Ceux-ci, ayant les mêmes capacités que leur père, sont convoités par les mêmes personnes qui ont pourchassé Blanco. Ils ont abattu tous les adultes de la meute et ont enlevé les louveteaux. Hors l'un de ceux-ci, sans doute l'un des petits du chien blanc, est parvenu à leur échapper et se dirige maintenant vers le nord-ouest. Mais Helen et Ken ont perdu sa trace aux environ de la frontière avec l'Alaska et ils espèrent que Nick pourra les aider. Ce dernier, qui sent les ennuis arriver, a remarqué que ses 2 invités sont suivis par un homme qui est déjà passé plusieurs fois devant chez lui. Mais le trappeur ne compte pas du tout se défiler, malgré le danger. Ensembles, ils établissent un plan de recherches avant de partir. Helen doit retourner à son université pour un rapport et les 2 hommes partent donc seuls. Après avoir quitté l'avion, Evans explique au japonais comment effacer leurs traces grâce à la technique des "pas suspensdus", et ce, afin de semer les hommes qui les suivent. Mais ils repèrent un hélicoptère qui appartient certainement à leurs poursuivants, ce qui complique quelques peu leur manoeuvre. Ils parviennent neanmoins à retrouver les traces du loup, qui semble se déplacer avec un humain, dont les déplacements indiquent qu'il s'agit probablement d'un chasseur professionnel. Nick et Ken trouve la cabane du chasseur, et celui-ci se montre méfiant. Il a nommé le loup argenté Naghi, et celui-ci se porte bien. C'est alors qu'un coup de feu se fait entendre. Naghi, qui a été frôlé par le tir, bondit et tue le tireur qui se cachait plus loin, derrière un bosquet. Quand ils arrivent près du cadavre, l'hélicoptère surgit et attaque directement Naghi. Le loup s'enfuit et quelques instants plus tard, les 3 hommes entendent un crash et voient de la fumée sortir des gorges profondes qui sont un peu plus loin. Ils entendent aussi le hurlement du loup qui leur confirme qu'il est en vie, mais ils savent qu'ils ne reviendra pas. Pourtant, Ken veut continuer à le suivre, tandis que le chasseur, Wyerkin, va prier pour eux...

    Volume 4

    Après avoir laissé Wyerkin enterrer l'homme qui a été tué par Naghi, Nick et Ken continuent leur route à la poursuite du loup. A Anakbikbus, le japonais abat un oiseau pour le manger. Autour du feu, Comme Naghi se dirige droit vers l'ouest depuis une semaine, Evans suggère qu'ils le précèdent au Cap Hope. Là-bas, ils retrouvent Helen qui a amené une jeune fille avec elle, Patricia. Celle-ci est la petite-fille du professeur Ryapkov, le propriétaire de Blanco qui l'avait modifié génétiquement. Nick comprend que c'est elle que le chien blanc cherchait à rejoindre il y a un an. Helen explique que Patricia a fait un rêve dans lequel 2 loups, un noir et un argenté, se battent l'un contre l'autre. Pour Helen, la jeune fille a un lien télépathique avec la progéniture de Blanco qui ont hérité de ce don de leur père. Elle espère que ce lien leur permettra de retrouver Naghi, mais aussi son frère. A Cap Hope, Le groupe attend l'arrivée du loup argenté et Patricia leur dit que quelque chose l'attire de l'autre côté de la mer. Un matin, alors que Nick et Ken observent avec leurs jumelles, ils voient Naghi qui arrive. La jeune fille hurle son nom et court vers lui, permettant ainsi que l'animal s'arrête. Patricia chute et le loup la regarde un instant avant de reprendre sa route. Malgré tout, la jeune fille ne veut pas abandonner. Quelque jours par après, alors qu'ils vont jusqu'à Madagan en Russie, Evans va louer un vieil avion à louer mais doit payer le prix fort à cause de l'urgence. Les autres memebres du groupe lui annoncent qu'ils vont à Korinsk, un petit village. Durant le vol, personne à part Nick n'est rassuré par les secousses. Soudain, ils aperçoivent le loup noir qui court sur un lac gelé. Le temps qu'ils atterrissent, ils retrouvent les 2 loups en train de se battre. Les cris de Patricia font stopper ce combat à mort et les 2 frères s'en vont après s'être reconnus. La jeune fille, en pleurs, sent qu'Ater va bientôt mourir d'épuisement. Evans se dit que finalement, il n'y a rien qu'ils puissent faire pour les aider.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "La cible".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Professeur Ryapkov

    scan 1520Volume 1

    Il s'agit d'un pionnier de la génétique qui avait fui la Russie pour aller aux Etats-Unis. Cependant, des militaires de la république R, un petit pays de l'est et d'où le professeur est originaire, l'ont enlevé et forcé à modifier génétiquement un chien, Blanco. Celui-ci a ensuite été entraîné pour devenir une arme mais il s'est finalement échappé et se dirige vers l'est, traversant même le détroit de Béring. Ryapkov continue d'être détenu au centre militaire de recherches scientifiques, bien qu'il soit bien traité. Mais son état mental est préoccupant. Un jour, le colonel Schmidt, le responsable du projet de Blanco, vient le voir. L'homme s'excuse du traitement qu'a subi le professeur mais se justifie en disant que c'était nécessaire pour avoir une force militaire suffisante par rapport aux grandes puissances mondiales. Par contre, Ryapkov ne veut pas savoir où se trouve son chien, car il est persuadé que personne ne pourra l'arrêter. Le colonel est reconnaissant que le professeur ait créé Blanco, mais est triste de devoir l'éliminer. Il a d'ailleurs envoyé notamment le lieutenant Waren, son maître-chien. Ryapkov est quelque peu rassuré que ce soit eux qui vont tenter de l'abattre, même s'il aurait préféré une mort naturelle. Mais le professeur n'a plus aucune confiance en Schmidt. Lors d'une autre visite, le colonel révèle à Ryapkov l'échec de la mission. Il félicite le professeur pour son excellent travail mais doit lui demander si le chien a un point faible qu'il peut exploiter. Mais Ryapkov lui répond qu'il n'en a aucun, surtout que les blessures le renforcent et que ses capacités se développent au fur et à mesure des combats. Pour le professeur, personne ne peut arrêter Blanco...

    Volume 2

    Au début de ce tome, on apprend que le professeur était le maître de Blanco et que c'est lui qui le promenait dans les rues de New York. Un jour, il y a un an, le chien fait un curieux bond et Ryapkov remarque une flèche anesthésiante. Trois hommes sortent alors d'une camionnette, dont l'un est armé. L'un d'eux utilise un tissu imbibé probablement de chloroforme et ils enlèvent ainsi le professeur. On apprend aussi qu'il a un fils et une petite-fille, Patricia. Toujours prisonnier de Schmidt, Ryapkov reçoit la visite de ce dernier. Il cherche encore une fois à savoir si Blanco a un point faible, tout en félicitant le professeur pour son incroyable travail, qui les oblige d'ailleurs à utiliser un fusil laser. Mais pour Ryapkov, son chien n'a pas de défaut. Pourtant, il pense que la vie de l'animal sera extrêmement courte à cause de la prolifération artificielle de ses cellules musculaires. Le colonel n'a cependant pas le temps d'attendre cette mort naturelle et demande l'aide du professeur. Mais comme celui-ci ne lui fait plus confiance, et qu'il refuse de coopérer, Schmidt menace la vie de Patricia, même si cela ne semble pas l'enchanter. Ryapkov demande alors un temps de réflexion et on lui accorde 2 jours. Le professeur profite de ce moment pour se procurer des médicaments et, en le mélangeant avec de l'alcool, il se suicide. Le colonel arrive avant le décès de Ryapkov et celui-ci, crachant du sang, supplie qu'on le laisse mourir en paix. Il succombera quelques instants plus tard.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "La poursuite".
    • Statut au volume 4 : Mort par suicide, par avalement de médicaments.

    Richard

    scan 1522Volume 1

    Cet homme est un ami d'Helen Sheyver qui travaille au laboratoire d'analyse moléculaire de l'université de Vancouver. Un jour, la jeune femme lui apporte d'étonnantes cellules musculaires d'un chien. En effet, celles-ci possèdent une concentration de mitochondries, ce qui est la source de l'énergie, 10 fois supérieure à la normale. Les ribosomes et l'appareil de Golgi sont eux aussi fort différents de ce qu'ils devraient être. Pour Richard, il s'agirait d'un nouveau type de muscle, et qui serait une incroyable évolution. Le seule explication pour le scientifique serait que cet animal est le sujet d'expériences biotechnologiques. A la cantine, Richard demande à quoi ressemblait ce chien. Helen lui répond que c'était un chien blanc normal, de race japonaise. Le scientifique parle alors du professeur Ryapkov, un pionnier en génétique connu dans le monde entier, qui pourrait les éclairer sur cette découverte. Cet homme a quitté la Russie il y a 2 ans pour rejoindre les Etats-Unis. Richard propose de lui demander d'analyser la composition de ces cellules. C'est la dernière apparition de Richard dans ce tome.

    Volume 2

    Helen montre à Richard une vidéo du chien, filmée par David, l'ami de la jeune femme qui a été ensuite tué par un étranger qui poursuivait l'animal, avant de lui-même être égorgé par le chien. Sur ce film, Richard y voit un chien tout à fait normal en apparence, mais qui possède une vitesse et une force incroyable qui lui permettent d'abattre un caribou. Helen en a conclu qu'aucun chien ou loup au monde n'est capable de cet exploit, ce qui voudrait dire que ce chien a été modifié génétiquement. Richard veut donc rapidement rencontrer Ryapkov, mais celui-ci semble avoir disparu. C'est pourquoi le scientifique contacte Bob Madigan, son ami journaliste au New York Post. D'après lui, le professeur a été enlevé il y a environ un an, et ramené en Russie. Le gouvernement ne peut rien faire à cause de l'exterritorialité. Richard lui montre ensuite une photo du chien qu'ils recherchent, et le journaliste réagit car il l'a déjà vu. Il s'agit de Blanco, le chien de Ryapkov et de sa petite-fille, Patricia. Le trio va voir cette dernière, qui vit avec son père, et elle reconnaît directement l'animal. La jeune fille demande à pouvoir accompagner Richard et Helen pour retrouver Blanco. Son père refuse à cause du danger que cela représente, mais Helen s'exprime en sa faveur, car Patricia semble avoir une connexion avec son grand-père et son chien. Mr Jacob finit par céder et le groupe compose de Richard, Bob, Helen et Patricia, planifie ses recherches. Ils vont interroger les gardes forestiers et Helen va contacter Nick Evans, le chasseur qui a servi de guide à l'assassin de David. Soudain, Patricia sent que quelque chose est arrivé à son grand-père. Ils se dépêchent et vont à l'administration des forêts de Winnipeg. Mais le responsable ne peut lancer des recherches pour un seul chien. Il reçoit alors un coup de téléphone qui lui parle d'un incident, et Patricia sent que Blanco en est mêlé. Richard et Helen l'accompagnent donc sur les lieux où les autorités ont découvert 9 cadavres d'hommes lourdement armés. Puis la jeune fille ressent que son chien est en danger et ils trouveront un peu plus tard la dépouille de Blanco, pas loin de nombreux corps d'autres hommes, eux aussi bien armés.

    • Première apparition : Volume 1, dans le chapitre intitulé "L'instinct du retour".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Mr Jacob

    scan 1523Volume 2

    Il s'agit du fils du professeur Ryapkov, un brillant savant en génétique qui a fui la Russie pour New York, ainsi que du père de Patricia. Il y a presque un an, le père de Mr Jacob a été enlevé alors qu'il promenait son chien Blanco. Depuis, l'homme tente de retrouver son père. Il se rend au service des naturalisations du ministère de l'intérieur pour connaître l'avancée de l'enquête, mais à cause de l'immunité diplomatique, il est très difficile d'avoir des informations et il est impossible d'agir. De plus, comme Ryapkov n'avait pas la nationalité américaine, il n'y a pas de protection juridique pour lui, même si comme le dit son fils, il ne lui restait qu'un mois sur les 5 ans à vivre sur le territoire américain pour pouvoir demander cette nationalité. Mais la Russie possède plusieurs spécialistes en génétique et n'a donc aucun intérêt à enlever le professeur. L'office des naturalisations a donc clôt l'enquête. Mr Jacob se fâche car il veut retrouver son père, et le chien de celui-ci, disparu également. Mais il doit pourtant rentrer bredouille et annoncer la mauvaise nouvelle à sa fille, tout en essayant de la rassurer. Pour ne rien arranger, la jeune fille a des cauchemars dans lesquels Blanco est en danger. Heureusement, Bob Madigan, un journaliste du New York Post, amène 2 personnes, Richard et Helen, dont cette dernière a récemment vu le chien dans les territoires du Yukon. Celui-ci semble avoir été modifié génétiquement et est maintenant poursuivi par des hommes armés et dangereux. Patricia reconnaît l'animal et supplie son père de pouvoir partir à sa recherche. Mais Mr Jacob refuse car le danger est trop grand pour une si jeune fille. C'est alors qu'Helen prend la défense de Patricia car celle-ci semble avoir un lien télépathique fort avec Blanco. De plus, elle promet de protéger la jeune fille. Mr Jacob finit par donner son accord et c'est sa dernière apparition dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Début du printemps".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Patricia

    scan 1524Volume 2

    Patricia est la petite-fille du professeur Ryapkov, un expert en génétique qui a quitté la Russie pour les Etats-Unis. Ce dernier a disparu il y a un an, alors qu'il était allé promener Blanco, son chien, auquel Patricia tenait beaucoup. Depuis, la jeune fille fait régulièrement des cauchemars. Dans ceux-ci, Blanco est attaqué par d'autres chiens. Un jour, son père va à l'office des naturalisations pour voir où en est l'enquête, mais il revient bredouille. Pourtant, un peu plus tard, un journaliste, Bob Madigan, vient avec 2 autres personnes, Richard et Helen, qui apportent de bonnes nouvelles. En effet, cette dernière a vu Blanco, alors qu'elle étudiait les loups sur le territoire du Yukon, et Patricia le reconnaît formellement sur les photos. Cependant, le chien a subi des expériences génétiques et est maintenant poursuivi par des hommes armés. La jeune supplie alors ces personnes de l'emmener avec eux pour partir à la recherche de Blanco. Mais le père de Patricia refuse car le danger est trop grand pour sa fille unique. Fort heureusement pour celle-ci, Helen parle en sa faveur car Patricia semble avoir une connection télépathique forte avec Blanco. De plus, elle rassure Mr Jacob en lui disant qu'ils la protègeront. Une fois l'accord du père obtenu, le groupe se réunit au New York Plaza Hotel pour organiser les recherches. En extrapolant la position où devrait être le chien, Helen suggère de chercher du côté de Winnipeg. Cependant, durant la réunion, Patricia sent qu'il est arrivé quelque chose à son grand-père, et elle panique. Elle se contente ensuite de regarder par la fenêtre, espérant retrouver Blanco. A l'administration des forêts de la province du Wanitoba, le responsable dit ne pas pouvoir lancer des recherches pour un seul chien, mais quand il reçoit un appel concernant un incident avec des morts, Patricia sait que son chien est impliqué dedans. Sur place, il y a des cadavres d'hommes armés mais Helen et Patricia trouvent des traces de pattes qui appartiennent sûrement à Blanco. Sentant que le danger guette celui-ci, la jeune fille lui lance un avertissement télépathique. Finalement, Patricia ressent la douleur de son chien, mais aussi son épuisement total et son agonie. Elle sentira sa mort et essaiera de le soulager par la pensée dans ses derniers instants.

    Volume 4

    Depuis quelques temps, Patricia a fréquemment le même rêve dans lequel 2 loups, l'un noir et l'autre argenté, se battent à mort. N'en comprenant pas la signification, la jeune fille va voir Helen à Vancouver. Pour cette dernière, il n'y a aucun doute. Les 2 loups que Patricia voit dans ses rêves sont les descendants de Blanco. Elle montre d'ailleurs le reportage d'un magazine d'il y a quelques temps dans lequel les 2 enfants du chien blanc, encore louveteaux, chassent avec les adultes de leur meute. La jeune fille se demande alors si elle pourrait les rencontrer. Helen lui répond que oui et qu'elle veut éviter qu'ils subissent le même sort que leur père. En effet, des étrangers semblent aussi intéressés par eux. Ils ont déjà massacré tous les adultes pour récupérer ces petits de Blanco et Ater, le loup noir, a disparu, tandis que son frère, Albus, semble se diriger tout droit vers l'ouest. Les 2 femmes se rendent alors à Point Hope, en Alaska, où les attendent Nick Evans, qui a déjà eu affaire à Blanco, et Kentarô Yano, l'un des rédacteurs du reportage sur Ater et Albus. Là-bas, Helen explique que le lien télépathique entre Patricia et Blanco s'est probablement transmis à sa progéniture, et que la jeune fille va ainsi pouvoir les aider à retrouver les 2 loups. Au Cap Hope, où devrait normalement passer Albus, aussi nommé Naghi par un chasseur, le groupe attend, et Patricia sent que quelque chose l'attire de l'autre côté de la mer. Quand le loup arrive, Patricia, angoissée, court vers lui et l'appelle avant de chuter. Naghi s'arrête, la regarde un instant, puis reprend sa course. Mais le groupe n'abandonne pas. Pourtant, un soir, la jeune fille a un cauchemar dans lequel elle ressent la colère et la grande souffrance d'Ater. Dans la zone autonome de Tchoukotka, en Russie, Patricia regarde la télévision et apprend qu'un gazoduc a explosé à Sibirsk. La jeune est persuadée que le loup noir était présent durant l'incident. Ken, en croisant cette information avec d'autres articles de personnes ayant vu, ou ayant été massacrées par Ater, établit la direction vers laquelle il se dirige. En continuant ainsi chacun de leur côté, les 2 loups devraient se croiser à Korinsk. Nick ayant loué un avion, le groupe se rend sur place. Depuis l'appareil qui est peu stable, ils aperçoivent le loup noir qui court sur un lac gelé. Ils atterrissent mais les 2 frères sont déjà en train de se battre. Patricia hurle pour les empêcher de s'entretuer et Naghi est le premier à s'arrêter. Ater suit, et après s'être reconnu, ils s'en vont tous les 2. La jeune fille, en larmes, se demandent pourquoi ces loups doivent tant souffrir car elle sait qu'Ater, épuisé tant physiquement que psychologiquement, est sur le point de mourir.

    • Première apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Début du printemps".
    • Statut au volume 4 : Vivante.

    Capitaine Georg Stockmann

    scan 1525Volume 2

    Ce capitaine, commandant de la 206ème troupe, est un militaire qui travaille pour la république R, un petit pays de l'est sous la tutelle de la Russie. Il fait partie des commandos spéciaux de l'armée de terre. Un jour, le colonel Schmidt fait appel à lui pour tuer un chien qui s'est enfui de leur centre de recherches scientifiques. Cet animal, Blanco, a été modifié génétiquement et possède des facultés incroyables, comme celle d'atteindre 120 km/h en seulement 5 secondes, ou de pouvoir sauter au-dessus d'un mur de 5 mètres de haut. Schmidt montre une vidéo à Stockmann mais le prévient que depuis, les capacités du chien se sont encore décuplé. Le colonel met bien en garde Georg de ne pas sous-estimer Blanco, car ils pourraient finir comme les tireurs d'élite qui se sont fait avoir par l'animal. Il donne 10 jours au capitaine pour se préparer. Pour leur arrivée au Canada, des espions sur place ont déjà fait le nécessaire pour faire passer les soldats pour des géologues. Les armes et les chiens seront parachutés à Wholdaia puis la troupe devra se diviser en 4 groupes qui traqueront le chien dans 4 directions différentes. En chemin, dans un véhicule qui les amène à Wholdaia, Stockmann discute avec le lieutenant Molly Waren, le maître-chien de Blanco, qui lui révèle que ceux qui disent que ce plan "G" est exagéré ne connaissent pas les facultés de Blanco. Une fois à destination, le capitaine tient un briefing dans lequel il rappelle que l'environnement hostile sera un rude adversaire. Ensuite, les 4 escouades se séparent et commencent la traque. Après un petit temps, Georg fait lâcher les 10 chiens à la poursuite de Blanco. Puis, ils remarquent que les chiens ont changé de direction. La première escouade, qui suit Blanco, les prévient que celui-ci a aussi changé de direction et va droit vers le deuxième groupe. Ceux-ci sont averti mais quand le groupe de Stockmann arrive sur place, ils ne trouvent que 2 survivants. En continuant leur chemin, ils commencent à trouver les dépouilles des chiens que Blanco sépare intelligemment. Le capitaine pense dès lors à utiliser un fusil laser top secret. Il modifie le plan et répartit les escouades sur de nouvelles positions avant de poursuivre Blanco. Quand il le retrouve, Georg constate qu'il n'y a qu'un chien survivant. Waren arrête Blanco avec un sifflet mais des hommes se mettent à tirer et se font tuer. Stockmann leur ordonne d'arrêter et le chien s'en va. Par la suite, le capitaine reçoit l'autorisation d'utiliser le Gehirn-kasten. Une fois l'arme en sa possession, il compte se placer de l'autre côté de la Deep blind valley et y attendre Blanco. Mais le groupe numéro 1, qui a repéré le chien, est décimé par l'animal. Georg rappelle alors de ne surtout pas engager le combat contre le chien. Quand Blanco arrive à la vallée, le laser le touche mais n'atteint pas les points vitaux. Le chien bondit alors au-dessus des 170 mètres de la vallée, ce qui laisse tous les soldats stupéfaits. Quand il parvient de l'autre côté, il tue tous les hommes, y compris Stockmann, sans que personne ne puisse le toucher.

    • Première apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Plan "G"".
    • Statut au volume 4 : Tué par Blanco.

    Bob Madigan

    scan 1526Volume 2

    Bob est un journaliste qui travaille pour le New York Post. Un jour, son ami Richard, un scientifique de Vancouver, l'appelle en ce qui concerne le professeur Ryapkov. Ce dernier est un pionnier de la génétique, et Richard voudrait le rencontrer pour lui parler de tissus musculaires assez particuliers. Au siège du journal, Richard présente son amie Helen Sheyver à Madigan. Mais le journaliste se doit d'expliquer à son ami que le professeur a été enlevé il y a de ça environ un an, pour être ramener en Russie probablement, et que le service des naturalisations ne peut rien faire à cause de l'exterritorialité. Ensuite, pour remercier Bob, Richard lui montre une photo du chien qu'il recherche avec Helen. Ce chien aurait subi des manipulations génétiques et est maintenant poursuivi par des gens armés et dangereux. Hors, Madigan reconnaît ce chien qui se trouvait sur l'une des photos de Ryapkov. Le trio se rend alors au domicile du fils du professeur, et là, la petite-fille de Ryapkov identifie immédiatement Blanco. La jeune fille de 17 ans veut accompagner les autres pour retrouver son chien mais son père s'y oppose. Hors, Helen prend le parti de Patricia car celle-ci semble avoir un lien télépathique avec Blanco, ce qui pourrait beaucoup les aider. A ce moment, Mr Jacob accepte et le groupe de 4 personnes prépare les recherches, en commençant par la région de Winnipeg où ils pensent que Blanco doit se trouver en ce moment. Soudain, la jeune fille ressent que quelque chose est arrivé à son grand-père et elle en est toute bouleversée. Ensuite, Bob accepte d'emprunter un hélicoptère à son journal, et en allant à Old Crow pour prendre contact avec un guide qui a déjà vu Blanco, le journaliste dépose les autres en chemin pour déjà commencer les recherches. C'est la dernière fois que l'on verra Madigan dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Patricia".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire
  • Voilà la seconde suite de la liste des personnages de Blanco. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Franck

    scan 1533Volume 2

    Franck est une connaissance de Nick Evans, un trappeur, qui habite à Yellowknife. Un jour, Nick vient le voir avec un inuit. Franck sait que les affaires de son ami ne vont pas bien, et il réitère donc la proposition de venir travailler avec lui. Mais Evans lui rétorque qu'il n'est pas tombé assez bas pour bosser pour un misérable salaire. Ensuite, le trappeur présente son associé, Shiba, qui est en fait japonais. Après cela, Nick demande à Franck si ses guides se chasse n'ont pas vu un chien blanc dont ils sont à la recherche. Quand Franck s'interroge pour savoir s'il peut en tirer de l'argent, Evans lui répond qu'il peut y avoir une prime, mais qu'on peut aussi être flingué, car des espions sont aussi à la poursuite de ce chien. Mais le trappeur garantit que la récompense sera à la hauteur de l'information. Et effectivement, l'un des chasseurs de Franck a vu ce chien dépasser un troupeau de caribous en pleine course, il y a de cela une dizaine de jours, à la limite de la province d'Alberta, près de Fitzgerald. Franck organise la rencontre entre ce chasseur, Nick et Shiba, puis on ne le voit plus par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 2, dans le chapitre intitulé "Une voix lointaine".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Albus (Naghi)

    scan 1534Volume 3

    Ce loup au pelage argenté est l'un des petits de Blanco, chien modifié génétiquement qui s'est accouplé avec une louve. Alors qu'il n'est qu'un louveteau de moins de 6 mois, il va déjà à la chasse avec les adultes et son frère Ater. Ils reçoivent tous les 2 leurs noms de 2 scientifiques qui les observent. Mais leurs capacités intéressent beaucoup certaines personnes de la République R et un soir, des soldats venant de là-bas les attaquent en tuant tous les adultes de la meute. En voulant fuir, Albus est percuté par l'un de ses congénères qui est tué d'une balle. Il est ainsi projeté dans un précipice. A son réveil, il constate la mort des siens et pousse un cri de douleur. Malgré une blessure à la patte avant gauche, le loup commence à foncer en direction de l'endroit où a été emmené son frère. Mais il s'épuise rapidement et quand il voit un caribou mort, dévoré par des corbeaux, il se jète dessus. Soudain, il est attaqué par un grizzli et doit la vie sauve à un chasseur qui passait par là. D'abord méfiant, Albus finit par se laisser faire et va dans la cabane de l'homme, Sierra Wyerkin. Celui-ci guérit l'animal et le lendemain, le loup a déjà recouvert ses forces. Albus reste avec Wyerkin et chasse avec lui un mouflon. Juste après, il entend l'appel à l'aide d'un conducteur de traîneau qui est tombé dans l'eau. Le loup va le secourir. Le soir, tous les 3 mangent dans la cabane de Sierra et Albus se contente de rester couché pendant que les 2 hommes discutent. Le lendemain, le jeune conducteur de traîneau s'en va et Wyerkin finit par nommer le loup Naghi, "esprit du vent". Cependant, celui-ci sent que ceux qui ont emmené son frère s'approchent de lui et un jour, 2 hommes se présentent chez Sierra. Wyerkin les met en joue, mais Albus sent que quelqu'un d'autre le vise. Le tir ne fait que le frôler et le loup bondit pour égorger en un instant l'homme qui se trouve assez loin, derrière un bosquet. Les 3 autres hommes viennent observer le cadavre, mais ils sont interrompus par l'attaque d'un hélicoptère. Celui-ci s'en prend plus spécifiquement à Naghi qui prend la fuite. Le loup prend la direction de gorges rocheuses, puis saute en contrebas. Là. il attend sur le rebord d'une paroi que l'hélicoptère passe à sa hauteur. Puis, d'un coup, il bondit, brise la vitre de l'appareil, tranche la gorge du pilote, et traverse l'autre fenêtre pour atterrir sur la paroi de l'autre côté. L'hélicoptère se crashe, puis Naghi hurle en réponse à son frère qui semble avoir des problèmes. Ensuite, Naghi sent qu'il est temps de reprendre la route et se dirige plein ouest à toute allure...

    Volume 4

    Naghi continue sa route vers l'ouest et du côté de Galbraith, il saute s'une falaise avant de boire dans une rivière, ignorant complètement les humains qui sont assez près de lui. Ensuite, il poursuit son chemin, sentant la colère monter à l'ouest. Quelques temps plus tard, il est suivi par un avion mais n'y prête aucune attention. Cependant, quand l'un des passagers de cet appareil tire un coup de feu, Albus bondit sur le côté avant de sauter très haut, perforant l'une des ailes de l'avion. Celui-ci s'écrase, et le loup reprend sa course vers l'ouest sans attendre de voir si il y a des survivants. En arrivant à Point Hope, Naghi entend une jeune fille, Patricia, qui l'appelle. L'animal s'arrête, et il regarde Patricia courir vers lui, puis tomber. Après quelques instants à l'observer, Albus se met de nouveau en marche et va traverser le détroit de Béring. Pourtant, à un moment, il sent que la colère, à l'ouest, s'est apaisée, avant de reprendre de plus belle. Plus loin, près d'un troupea de caribous, le loup aperçoit un groupe d'hommes qu'il regarde durant un instant avant de continuer. Arrivé dans un village près d'un lac, il retrouve son frère qui bondit sur un enfant pour le tuer. Naghi intervient alors pour sauver l'enfant et bouscule Ater. Celui-ci ne reconnaît pas Albus et un combat s'engage entre les 2 loups. Ils tombent notamment dans l'eau, puis Naghi entend la voix de Patricia. Distrait, il est mordu par Ater, qui relâche cependant doucement son étreinte. Il a fini par reconnaître son frère et sa colère disparaît. Après un regard d'Albus sur la jeune fille, les 2 loups reprennent calmement la route pour rentrer chez eux. Ater est affaibli physiquement et psychologiquement et fini par décéder alors qu'ils sont sur les glaces du détroit de Béring, alors que son frère faisait tout pour le protéger. Après un hurlement de douleur et de tristesse, Naghi continue son chemin et retourne finalement auprès de Wyerkin.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Ater (Taïga)

    scan 1535Volume 3

    Ater est un loup noir dont le père est Blanco, un chien blanc génétiquement modifié, qui s'est accouplé avec une louve. Malgré qu'il ne soit âgé que de quelques mois, Ater va chasser avec les adultes de la meute, ainsi que son frère Albus. Ces 2 louveteaux reçoivent ces noms de la part de 2 observateurs scientifiques. Cependant, un soir, des personnes de la République R, pays où a été modifié Blanco, attaquent la meute en tuant les adultes. Ater réussit à s'échapper avec 3 adultes, tandis que son frère tombe dans un ravin. Les 3 loups sont tués et un hélicoptère poursuit Ater en lui tirant dessus. Après un moment l'appareil lance un filet et le loup noir est capturé. Enfermé entre 4 murs, Ater refuse de se nourrir et grogne dès que quelqu'un l'approche. Le colonel Schmidt, responsable du projet, lui donne le nom de Taïga. Après 10 jours, une femme, le lieutenant Molly Waren, entre avec de la nourriture. Le loup, agressif, mord le bras droit que la femme lui tend, puis finit doucement par le lâcher en voyant que Molly est prête à y laisser son membre pour calmer Ater. Comme le contact entre ces 2 êtres est maintenant établi, le lieutenant peut commencer l'entraînement de base de Taïga. En à peine un mois, une relation de confiance se construit entre le loup noir et Waren, et les résultats de l'entraînement sont impressionnants. Ensuite débute l'entraînement au combat. Là aussi, les résultats sont inespérés, mais l'excitation d'Ater augmente à un tel point qu'il n'obéit que très lentement à l'ordre d'arrêt de l'attaque, et met en danger la vie des hommes. On lui place alors un collier électrique, mais la décharge ne semble pas suffisante. C'est alors que pour l'exercice suivant, les hommes augmentent le voltage. Pourtant, ce n'est pas encore assez, et Molly est obligée par le colonel d'y aller encore plus fort. Taïga retourne vers le lieutenant qui sent bien que ce n'est pas la voie à suivre. La jeune femme vient rejoindre le loup dans son local et tous les 2 passent un moment au calme, Waren promettant de trouver un autre moyen de contenir la colère de son partenaire. Un jour, elle emmène Ater à l'extérieur et le lâche dans la nature. Taïga en profite pour s'éloigner, mais revient après plusieurs minutes. A ce moment, d'autres soldats l'attaquent et tentent de le tuer. Mais le loup est trop rapide et égorge plusieurs de ses adversaires. Molly en profite pour prendre la fuite sur un scooter et appelle Ater. Mais un tir de bazooka crée une crevasse et fait basculer la jeune femme dedans. Taïga se saisit de son gant pour éviter qu'elle ne fasse une chute mortelle. Pourtant, gravement blessée, le lieutenant dit au loup de fuir et détache son gant pour se laisser tomber. Quand il comprend que la jeune femme est morte, Taïga se met en colère et extermine le reste du bataillon. Il se dirige ensuite à toute vitesse vers l'est, là où il est né, poussé part son instinct...

    Volume 4

    Sur sa route, Taïga terrasse un cerf et se met à le manger. Mais durant son repas, il est interrompu par des chasseurs qui tentent de l'abattre. Nerveux, le loup noir se met à tous les tuer avec les décapitant, à l'exception d'un seul survivant qui en pisse dans son froc de peur. Ensuite, Ater quitte la République R et en mangeant cette fois un caribou, il est accosté par d'autres loups qui lui prêtent allégeance. Ensembles, ils attaquent les chevaux d'une ferme à proximité. Taïga égorge le vieux propriétaire qui venait d'abattre un loup, et il tue aussi la femme enceinte qui est venue à son secours. Perdant le contrôle de sa colère, Taïga en vient même à exterminer les loups qui le suivaient. Il poursuit sa route vers l'est, passant de moments de folie à moments de lucidité. Il croise un camion et saute au-dessus de l'engin avant de traverser une ville en plein milieu, semant les policiers et bondissant par dessus une rivière d'une centaine de mètres de large. Un jour, il sauve une feme d'un énorme tigre qui allait l'attaquer. Au contact de cette femme, Illya, la colère de Taïga s'apaise. Elle ramène le loup, docile, dans son village, et le présente à tous ses habitants. Puis, l'animal accompagne les femmes au bord de la rivière, celles-ci se sentant maintenant en sécurité. Mais en retournant au village, Ater voit que des chasseurs l'attendent et le menacent. Taïga réagit rapidement et les tue tous. Sentant qu'il met en danger Illya et les autres habitants, le loup préfère repartir immédiatement. Il dépasse un troupeau de cerfs, puis se sent irrité par un hélicoptère qui s'est mis à le suivre. Il pénètre dans une forêt et extermine des bûcherons qui l'énèrvent à cause du son de leurs machines et de leurs tronçonneuses. Par après, il arrive dans une base militaire et réalise un véritable carnage parmi ses occupants, le tout continuant à augmenter sa colère à un tel point qu'il ne peut plus la contrôler. Ensuite, il sent un danger qui l'appelle et décide d'y répondre en fonçant vers sa source. Ater est de nouveau suivi par un hélicoptère durant un moment, puis un soir, en arrivant près de la source du danger, il s'arrête car il sent que celui-ci est trop important, même pour lui. C'est alors qu'il entend la voix de Schmidt et il reprend sa course vers cet ennemi. Soudain, quelqu'un tire sur la conduite de gaz au côté de laquelle court Taïga, et une explosion retentit. Le loup survit et bondit sur le tireur qu'il décapite en un instant. Ater se débarrasse ensuite du colonel, blessé par l'explosion et incapable de se défendre, avant de poursuivre son chemin. Epuisé, ses capacités physiques commençant à se détériorer, tout comme sa santé, l'animal parvient à un lac gelé. Au moment où la glace cède sous sa patte, Taïga se fait tirer dessus. Il est blessé et se retrouve dans l'eau glacée. Il en ressort pour bondir et éliminer le chasseur, prenant une autre balle. Il saute hors de la cabane où il se trouvait et s'apprête à massacrer tout le village mais il est stoppé par un loup argenté. Ne reconnaissant pas son frère, tous les 2 se battent jusqu'à ce qu'une jeune femme appelle Albus. Ater en profite pour le mordre mais reconnaît son odeur et le relâche doucement. Les 2 loups s'en vont pour retourner chez eux mais Taïga, dont le corps finit par lâcher complètement, meurt alors qu'ils se trouvent sur les glaces du détroit de Béring.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Décédé d'épuisement physique et psychologique.

    Eric François

    scan 1536Volume 3

    Cet homme est un scientifique qui étudie le comportement des loups du côté du grand lac de l'ours, au Canada. Il est accompagné dans sa tâche par son assistant, Kentarô Yano, un japonais. Durant un été, tous les 2 s'aperçoivent que 2 louveteaux de moins de 6 mois, l'un au pelage argenté qu'ils ont nomme Albus, et l'autre au pelage noir qu'ils appellent Ater, participent à la chasse avec les adultes de la meute. Eric immortalise ce moment incroyable avec son appareil photo. Grâce à ces observations et ces photos, le professeur écrit un article pour le "national animal geographic". Francois compte retourner sur place à l'automne avec Ken, pour continuer à étudier ces loups. Mais le jour du départ, le professeur n'est pas chez lui. Trois jours après, le japonais retrouve le cadavre d'Eric dans la cabane qui leur sert d'étape avant d'aller au campement. La porte est restée ouverte et François est mort de froid, une bouteille d'alcool à la main. Les circonstances laissent penser que le professeur a abusé de l'alcool et s'est endormit avec la porte ouverte. Hors, il ne supportait pas l'alcool et on peut donc en déduire que des personnes appartenant à la République R, et cherchant à s'emparer des 2 louveteaux, ont maquillé leur meurtre en accident.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Tué par des hommes de la République R.

    Kentarô Yano

    scan 1537Volume 3

    Ken est un japonais qui est l'assistant du professeur Eric François. Ensembles, durant l'été, ils observent les loups qui vivent près du grand lac de l'ours, au Canada. Ils ont repérés 2 louveteaux de moins de 6 mois, Albus, au pelage argenté, et Ater, au pelage noir, qui participent à la chasse avec les adultes, malgré leur âge. Le professeur réalise un article pour un magazine scientifique et à l'automne, Yano va faire des achats pour repartir un mois dans la montagne. Il se rend ensuite chez François, mais celui-ci n'est pas chez lui. Le japonais finit par s'endormir sur le sofa et il est réveillé le lendemain par quelqu'un qui frappe à la porte. Il s'agit d'une jeune femme, Helen Sheyver, qui étudie l'écologie animale à l'université de Dulles. Celle-ci est venue voir le professeur pour pouvoir lui poser des questions sur les 2 louveteaux. Elle voudrait aussi les accompagner pour les prochaines observations. Après 3 jours sans nouvelles, tous les 2 se rendent en scooter à la cabane qui sert d'étape. Ils y découvrent la porte ouverte, et le cadavre de François, mort de froid, et une bouteille d'alcool à la main. Sachant que le professeur ne supportait pas l'alcool, Ken ne peut croire qu'il soit mort suite à un abus d'alcool. Un peu plus tard, Yano et Sheyver découvrent que la meute de loups a été massacrée. Pour Helen, les 2 événements ont un lien. Elle raconte qu'il y a un an, elle a appris l'existence de Blanco, un chien blanc modifié génétiquement qui avait fui le pays de l'est qui l'avait entraîné comme chien de combat. Il était arrivé près du lac de l'ours durant la période de reproduction, et Ater et Albus sont probablement sa progéniture. Blanco est mort après avoir tué tous les soldats qui le poursuivaient, ces militaires appartenant aussi à ce même pays de l'est. Le duo finit par trouver les traces d'un louveteau qui aurait échappé au massacre. Ils les suivent mais une tempête de neige se lève alors qu'ils s'approchent de l'Alaska, et les oblige à renoncer temporairement à continuer. A Fort McPherson, Ken se montre impatient et en colère contre ces manipulations génétiques et ces meurtres, mais Helen le ramène à la raison. Celle-ci doit retourner à son université, et va faire appel à un trappeur, Nick Evans, qui a lui aussi eu à faire avec Blanco. Le duo le rencontre chez lui, à Old Crow, et lui expliquent la situation. L'homme a remarqué que Yano et Sheyver sont suivis et sent les emmerdes, mais accepte le travail car il a une dette envers la jeune femme et le chien. Ils planifient les recherches et avant de partir, le japonais s'excuse auprès d'Helen pour son comportement. Les 2 hommes se savent suivis, et Nick montre une technique pour brouiller les pistes à Ken. Mais leurs poursuivants utilisent un hélicoptère. Ils retrouvent la trace du loup, qui semble avoir suivi un homme. Ils parviennent à la cabane du chasseur et s'aperçoivent de la présence d'Albus. Mais quelqu'un tire sur l'animal, qui esquive et bondit sur son agresseur à plusieurs dizaines de mètres. Le loup le tue en un instant et les 3 hommes sont horrifiés par ce qu'ils ont vu. Mais ils n'ont pas le temps de souffler que l'hélicoptère arrive et tire sur Albus. Celui-ci fuit vers les gorges rocheuses, laissant les hommes impuissants. Un peu plus tard, ils aperçoivent la fumée de l'appareil qui s'est écrasé, et entendent le cri du loup qui est toujours vivant. Tous les 3 savent qu'Albus est parti, mais Ken souhaite quand même continuer à le suivre...

    Volume 4

    Ken et Nick laissent le chasseur enterrer le tireur qui avait tenté de tuer Albus, et continuent à suivre le loup. Le japonais fait d'ailleurs des progrès à la chasse. Le soir, autour du feu, Evans suggère qu'ils prennent de l'avance en allant directement en avion à Cap Hope. Là-bas, ils retrouvent Helen, qui est venue avec Patricia, une jeune fille qui était la propriétaire de Blanco et qui semble avoir un lien télépathique avec sa progéniture. Elle est capable de ressentir ce qu'ils ressentent, et fait d'ailleurs des cauchemars dans lequels elle les voit tous les 2 se battre, alors qu'elle n'avait jamais vu de photo d'eux auparavant. En attendant Albus, Ken et Nick révèlent que le chasseur qu'ils ont rencontré a nommé le loup argenté Naghi, "esprit du vent". Patricia sent que celui-ci arrive, et quand elle le voit, elle court vers lui en l'appelant. L'animal s'arrête net, la regarde un instant alors qu'elle tombe, puis continue son chemin vers le détroit de Béring. Quelques temps plus tard, alors qu'ils se trouvent à Magadan, dans la zone de Tchoukotka, le groupe apprend qu'une explosion d'un gazoduc a eu lieu à Sibirsk. Patricia est certaine que cela a un lien avec le loup noir. En croisant cette information avec l'apparition d'Ater il y a une semaine à Kirensk, selon les journaux, ainsi qu'un autre incident, le japonais parvient à dessiner la trajectoire de loup noir. En la comparant à celle de Naghi, il détermine qu'ils se croiseront dans le village de Korinsk. Evans, lui, a réussi à louer un vieux coucou pour les emmener sur place. Dans l'appareil, personne à part Nick n'est à l'aise, à cause des secousses. Alors qu'ils arrivent à destination, Patricia aperçoit Ater et ils se dépêchent d'atterrir. Malheureusement, une fois au sol, les 2 loups sont en train de se battre. Mais heureusement, la voix de la jeune fille arrête Albus. Puis le loup noir, reconnaissant enfin son frère après l'avoir mordu, le relâche, puis tous les 2 s'en vont en direction de leur terre d'origine. Mais Patricia sent qu'Ater est à bout de forces et qu'il va bientôt mourir. Ken se dit que finalement, ils ne peuvent plus rien faire et qu'ils n'auront rien su faire pour empêcher cette tragédie.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Grad

    scan 1550Volume 3

    Grad est un dobermann qui a été entraîné par la République R pour devenir un chien de combat. Un jour, on l'envoie, lui et son maître-chien, à Saint-Pétersbourg, pour y assassiner le président russe Luzin. Une fois en position dans une camionnette, le maître fait sentir l'odeur de la proie à Grad, et lui ordonne de la tuer avec un sifflet à ultrasons. Le nom de code de Grad pour cette opération est "mâchoire est". Devant la maison du comité exécutif, le maître-chien retire la laisse de Grad et utilise une dernière fois le sifflet. le dobermann bondit après l'attaque d'un berger allemand, mais un garde du corps plonge sur le président et se fait mordre à sa place. Plusieurs autres gardes saisissent alors leur arme et tirent à plusieurs reprises sur le chien qui décèdent sous les nombreuses balles.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Tué par balles.

    scan 1551Président Luzin

    Volume 3

    Il s'agit du président de la République de Russie, après la chute du mur de Berlin. Il se rend à Saint-Pétersbourg pour y tenir une conférence des dirigeants de la communauté fédérale de Russie. Avant cela, il rend publique une déclaration qui dit ceci : "Les chaînes du passé ont été brisées. Nous ne devons à aucun prix admettre que ces chaînes nous tirent de nouveau en arrière." Luzin sait que désormais, la reconstruction politique et économique reposent principalement sur ses seules épaules. Il arrive à la maison du comité exécutif et salue la foule venue le voir. Soudain, un berger allemand bondit pour le saisir à la gorge, mais l'un de ses gardes du corps réagit rapidement et s'interpose. Luzin tombe à terre et un dobermann saute aussi pour attaquer. Mais un autre garde plonge sur le président et se fait mordre à sa place. Les autres réagissent et abattent le dobermann. Le berger allemand, ayant tué le garde du corps, bondit à nouveau, mais est abattu par les gardes qui tirent à de nombreuses reprises pour être sûrs que l'animal est mort. Luzin s'en sort sans blessures et il n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Oural

    scan 1552Volume 3

    Ce berger allemand est un chien de combat qui a été entraîné par la République R. Lui et son maître-chien sont envoyés à Saint-Pétersbourg pour y tuer le président russe Luzin. Le nom de code d'Oural pour cette mission est "mâchoire ouest". Ce dernier et son maître-chien se mêlent à la foule qui est venue saluer Luzin à la maison du comité exécutif. L'homme lui retire ensuite la laisse et utilise son sifflet à ultrasons pour ordonner à Oural de tuer sa cible. Le berger allemand bondit pour mordre le président, mais l'un de ses gardes du corps s'interpose et prend la morsure à la place de Luzin. Pendant qu'Oural tue cet homme, un autre chien, un dobermann, attaque lui aussi le président russe, avec le même succès que le berger allemand. Une fois le garde du corps éliminé, Oural saute à nouveau. Mais cette fois-ci, les autres gardes réagissent et abattent le berger allemand, tout comme ils l'ont fait avec le dobermann juste avant, de mutiples coups de feu à courte portée.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "L'heure du loup".
    • Statut au volume 4 : Tué par balles.

    Sierra Wyerkin

    scan 1553Volume 3

    Sierra est un ancien "musher", un conducteur de traîneau. Il a gagné par 3 fois l'iditarod, une course internationale très difficile et est très célèbre pour cela. Il se fait aussi surnommer l'Athapaskan. Depuis, il s'est retiré et vit seul à Grayling, aux sources du Yukon, en Alaska. Un jour, alors qu'il est sorti chasser, il voit un loup au pelage argenté en train de se battre contre un grizzli. Sachant le combat déséquilibré, Sierra abat l'ours d'une balle entre les 2 yeux. Il propose ensuite au loup de venir avec lui. Celui-ci semble d'abord méfiant, montrant ses crocs, mais étant blessé, il finit par accompagner Wyerkin dans sa cabane. En voyant la grave blessure à la patte gauche, l'homme sait qu'il faut agir vite pour éviter l'amputation. Il fait chauffer son couteau. L'opération se passe bien et Sierra peut ensuite mettre des compresses médicinales. Le lendemain, Wyerkin est surpris de voir le loup déjà debout, presque totalement rétabli. Il lui propose alors de rester le temps qu'il voudra. Un jour, ils partent à la chasse et le loup terrasse un mouflon à lui seul. Puis, en entendant un cri, l'animal fonce en direction du bruit. Il sauve la vie d'un jeune conducteur de traîneau qui était allé imprudemment sur un lac gelé et qui a faillit couler dans l'eau glacée. Autour d'un feu, le jeune homme, Eddie, dit être venu voir Wyerkin pour qu'il l'entraîne à devenir un bon "musher". Mais Sierra n'a plus l'énergie pour entraîner quelqu'un et peut juste donner quelques conseils comme bien choisir ses chiens, leur faire confiance, et ne pas utiliser son fouet. Fort intrigué par le loup, Eddie se demande s'il ne peut pas le prendre avec lui, mais Wyerkin lui répond que cet animal est libre comme le vent et qu'il sera impossible de le convaincre. De plus, les autres chiens risquent de ne pas pouvoir tenir le rythme. Le lendemain, après avoir passé la nuit chez Sierra, le jeune homme reprend la route après avoir remercié Wyerkin pour les conseils. Ensuite, Sierra décide d'appeler le loup Naghi, "esprit du vent". Le chasseur voit que son compagnon regarde ailleurs, sentant quelque chose. Un jour, 2 hommes viennent frapper chez Sierra, et celui-ci les tient en joue. Ces inconnus sont à la recherche de Naghi, ce qui n'étonne pas Wyerkin qui sentait que ce n'était pas un loup ordinaire. Soudain, quelqu'un tire sur l'animal, et celui-ci bondit pour tuer le tireur qui se trouve à plusieurs dizaines de mètres. Les 3 hommes ont à peine le temps d'arriver près du cadavre qu'ils sont attaqués par un hélicoptère. Cet appareil vise plus particulièrement Naghi, qui fuit vers les gorges rocheuses. Peu après, ils aperçoivent de la fumée, provenant du crash de l'hélicoptère, et entendant le hurlement du loup qui est vivant. Les 3 hommes savent que l'animal a repris la route mais le japonais, Kentarô Yano, désire continuer à le suivre. Sierra, lui, va rester pour prier Tarmakos...

    Volume 4

    Alors que les 2 hommes sont partis, Wyerkin se charge d'enterrer le malheureux tireur qui s'est fait tuer par Naghi. Tandis qu'il creuse un trou, il voit un petit avion atterrir pas loin. Puis, il aperçoit 2 hommes avec des fusils qui s'approchent de lui. Ceux-ci demandent ce qu'il s'est passé, et Sierra se doute qu'ils ne sont pas de la police du comté et que le tireur est une de leurs connaissances. De plus, ces 2 inconnus savent qui est Wyerkin. Ensuite, ils posent des questions sur Naghi. Et quand Sierra dit savoir de qui ils parlent, l'un des 2 hommes le menace de son arme, tandis que l'autre tente de le calmer. Wyerkin leur dit sans détours que le loup est parti vers l'ouest, et qu'il ne reviendra pas. De plus, il assure les 2 étrangers que Naghi est bien vivant. Il admet avoir vu le loup tuer le tireur, et déclare que personne ne peut l'éliminer. Il conseille d'ailleurs aux 2 hommes de ne pas chercher à nuire à Naghi s'ils ne veulent pas finir morts. Après ces quelques questions, les 2 hommes s'en vont. Plusieurs jours, voire plusieurs semaines plus tard, alors qu'il constate que la fonte des neiges a lieu plus tôt cette année, Wyerkin a la surprise de voir arriver le loup argenté, qui semble finalement vouloir revenir vivre avec le chasseur solitaire.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Rencontre".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Professeur Teresov

    scan 1554Volume 3

    Ce scientifique travaille au laboratoire spécial de développement militaire de la République R, sous les ordres du colonel Schmidt. il semble être le successeur du professeur Ryapkov, un génie en génétique. A la demande du colonel, Teresov analyse la structure cellulaire de 9 louveteaux qui ont été capturés près du grand lac de l'ours. Seul un loup noir possède l'ADN de Blanco, un chien génétiquement modifié qui s'était échappé il y a un an. Schmidt ne peut croire que Blanco ait eu un seul petit et doit envoyer une équipe au Canada pour retrouver un autre louveteau au pelage argenté, vu dans un article, qui devrait lui aussi être la progéniture de Blanco. Ce qui inquiète le professeur, c'est que les enfants du chien avec une louve puissent porter le même ADN que leur père. Pour lui, il y a un risque de mutation. Ce mélange génétique pourrait croire la violence d'une génération au point qu'il soit impossible de la contrôler. Pour le loup noir, Taïga, la structure cellulaire est quasiment la même que celle de son père, et son assise cellulaire croît à très grande vitesse. Selon le professeur, il se pourrait qu'il surpasse Blanco. Plus tard, le colonel revient car Taïga devient incontrôlable. Pour Teresov, la raison serait dû à la reproduction de ses eucaryotes, ce qui entraîne un volume important du neurotransmetteur de l'excitation nerveuse. Schmidt se demande s'il n'y a donc aucun moyen de le contrôler, mais pour le professeur, il faut surtout contenir la sécrétion de ce neurotransmetteur, par exemple en le soumettant à des décharges électriques importantes. Par après, la garde territoriale débarque dans le laboratoire, arrête tous ses employés, y compris Teresov, et ferme le laboratoire sur ordre présidentiel. Toutes les personnes doivent être interrogées plus tard par la garde territoriale. On ne voit plus Teresov par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Tornarsuk".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire
  • Voilà la troisième suite de la liste des personnages de Blanco. Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Lieutenant Olesig Walsh

    scan 1555Volume 3

    Olesig est un militaire de la République R, qui est appelé par le colonel Schmidt en même temps que 3 autres soldats, les sergents Gabovitch et Kovalski, ainsi que le sous-lieutenant Boshkov. Dans la salle de commandement stratégique des services de renseignement, le colonel explique que le but de l'opération nommée "Lupus" est d'attraper ou de tuer un loup au pelage argenté qui doit se trouver entre le grand lac de l'ours au Canada, et l'Alaska. Ce loup est le fils de Blanco, un chien génétiquement modifié par leur pays, et Schmidt leur précise de ne surtout pas le sous-estimer car son père a réussi à décimer un commando bien entraîné à lui seul. Leur mission est classée top secret et l'échec n'est pas envisageable. Sur place, Bochkov et Kovalski font équipe et ont mis sur écoute Kentarô Yano. Celui-ci était l'assistant d'un professeur qui avait fait un article sur 2 louveteaux d'une meute, dont il ne sait pas qu'ils sont en fait la progéniture de Blanco. Pendant ce temps, Gabovitch part faire un tour à Fairbanks pour obtenir des informations. Celui-ci, dont le nom de code est "la main", appelle Walsh, "épine dorsale", qui lui demande si les informations sont fiables. Le sergent lui répond qu'elles collent à 90% avec le profil de la cible. Le loup se trouverait à 1500 km au nord de Fairbanks, près du lac Grayling. Le lieutenant décide alors de partir en chasse pour capturer ce loup. On ne le voit plus par la suite dans ce tome.

    Volume 4

    Walsh et Gabovich arrivent en avion dans la zone où devrait se trouver le loup et le lieutenant aperçoit de la fumée sur la gauche. Il demande donc au sergent d'aller dans cette direction et ils constatent qu'il s'agit de la carcasse d'un hélicoptère qui fume. Et quand Gabovich demande à Walsh s'il croit que c'est un accident, celui-ci répond qu'il l'espère. Ils trouvent une cabane et atterrissent pas loin, puis observent avec des jumelles. Ils voient un vieil homme en train de creuser un trou pour Bochkov. Le sergent veut lui tirer dessus mais le lieutenant l'en empêche. Ils vont donc interroger l'homme, qui est bien Sierra Wyerkin, et qui remarque tout de suite que les 2 soldats ne sont pas des policiers du comté. Il ne cache pas non plus connaître le loup qu'il appelle Naghi, ce qui fait que Gabovich le menace à nouveau. Walsh le calme et Wyerkin raconte que l'animal est parti, au-delà des gorges rocheuses où se trouve l'hélicoptère. Il explique aussi avoir vu le loup, qui a des capacités exceptionnelles, tuer le sous-lieutenant, et met en garde les 2 militaires car selon lui, personne ne peut arrêter Naghi. Après cette discussion, Gabovich demande pourquoi ils n'ont pas éliminé Wyerkin, et Walsh lui répond qu'ils n'ont aucune raison de tuer quelqu'un qui veille sur les morts. De plus, leur cible est le loup. En continuant en avion, ils arrivent près d'une ancienne mine d'or où des gens vivent encore, et ils décident d'atterrir pour voir s'ils ont vu l'animal. L'un d'eux dit avoir effectivement vu le loup le jour précédent. Il a sauté de la falaise, a bu à la rivière en ne prêtant aucune attention à la présence des hommes, puis est reparti vers l'ouest. Les 2 soldats poursuivent donc leur chemin et finissent par retrouver l'animal. Celui-ci les ignore complètement mais ne semble pas si incroyable. Olesig s'en méfie tout de même et décide de le provoquer en lui tirant dessus, histoire de voir sa réaction. L'appareil vole alors parallèlement au loup et quand le coup part, celui-ci fait un bond de côté avant de sauter vers le haut. Ainsi, il perfore l'une des ailes de l'avion qui part en vrille. Le lieutenant est expulsé de l'appareil avant son crash. Dans la neige, Walsh se relève et retire le morceau de verre qui lui a crevé l'oeil droit. Il a l'impression d'avoir vécu un cauchemar et Olesig n'apparaîtra plus par la suite.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Tornarsuk".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Sergent Sergueï Gabovich

    scan 1556Volume 3

    Il s'agit d'un soldat travaillant pour la République R, petit pays de l'est. Un jour, le colonel Schmidt le convoque dans la salle de commandement stratégique des services de renseignement, en même temps que le lieutenant Walsh, le sergent Kovalski et le sous-lieutenant Boshkov. La mission que le colonel veut leur confier est classée au niveau secret défense le plus élevé et a pour nom de code "lupus". Tous les 4 doivent capturer ou tuer un loup au pelage argenté qui est le petit d'un chien qui a été modifié génétiquement par leur pays. Schmidt les met en garde de ne surtout pas sous-estimer les capacités de ce jeune loup, car son père, Blanco, est parvenu à massacrer à lui seul tout un commando envoyé pour l'abattre. Néanmoins, l'échec ne sera pas toléré. Le groupe s'en va donc du côté de la frontière entre le Canada et l'Alaska car c'est près du grand lac de l'ours que la meute de ce loup se trouvait. Pendant que Kovalski et Boshkov mettent sur écoute l'assistant du scientifique qui a fait un article sur la meute, Gabovitch part à la pêche aux informations. A Fairbanks, il entend un jeune conducteur de traîneaux qui dit avoir rencontré un certain Wyerkin, mais aussi une bête au pelage argenté qui semble être un croisement entre un chien et un loup. Le Wyerkin aurait soigné une blessure du loup et ce dernier a sauvé le jeune homme en tirant son traîneau hors de l'eau dans laquelle il est tombé. En entendant cela, Sergueï demande plus d'informations sur ce chien extraordinaire en prétendant être un courtier en chiens de traîneau. Mais le jeune homme lui dit que le chien n'est pas à vendre. Le sergent demande alors l'adresse de ce Wyerkin. Plus tard, avec son nom de code qui est "la main", Gabovitch contacte Walsh, dont le nom de code est "épine dorsale", et le met au courant. En apprenant cela, le lieutenant décide de se mettre en chasse. Sergueï n'apparaît plus ensuite dans ce tome.

    Volume 4

    Gabovich et Walsh survole la zone où doit se trouver le loup et le lieutenant aperçoit une colonne de fumée. Il demande au sergent de virer dans cette direction et ils constatent qu'il s'agit de la carsasse d'un hélicoptère. Sergueï se demande si c'est un accident et son supérieur dit espérer que ce soit le cas. Ils atterrissent près d'une cabane et avec des jumelles, ils voient un vieil homme en train de creuser un trou pour Boshkov. Gabovich veut l'abattre, mais Walsh l'en empêche. L'homme, Sierra Wyerkin, comprend rapidement que les 2 militaires ne sont pas de la police du comté. Par contre, il admet tout de suite connaître le loup argenté qu'il appelle Naghi. Le sergent le menace à nouveau mais le lieutenant lui dit de se calmer. Wyerkin continue et explique que le loup est aprti vers l'ouest, au-delà des gorges rocheuses où se trouve l'hélicoptère. Il a vu de ses yeux l'animal tuer le sous-lieutenant. Ce n'est pas un loup ordinaire et selon lui, personne n'est capable de l'arrêter. Il leur conseille d'ailleurs de ne pas s'opposer à Naghi. Après cette discussion, Sergueï demande à son supérieur pourquoi il ne l'ont pas éliminé, mais Walsh lui dit que Wyerkin s'occupe de Boshkov et que leur objectif est le loup. Sur leur chemin, les 2 soldats arrivent près d'une vieille mine d'or et interrogent ses occupants. L'un d'eux a vu l'animal le jour précédent. Celui-ci a sauté du haut d'une falaise, a bu de l'eau à la rivière tout en ignorant totalement les chercheurs d'or, puis est reparti vers l'ouest. Ensuite, les 2 militaires finissent par retrouver le loup qui les ignore complètement et poursuit sa route. Gabovich le trouve totalement normal, mais Walsh lui demande de se mettre en parallèle car il va lui tirer dessus pour voir sa réaction. Au moment où la balle part, l'animal bondit sur le côté avant de sauter en l'air, faisant un trou dans l'une des ailes de l'avion. Celui-ci part en vrille avant de se crasher et d'exploser, tuant le sergent sur le coup.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Tornarsuk".
    • Statut au volume 4 : Tué dans le crash de son avion, causé par Naghi (Albus).

    Sergent Corinne Kovalski

    scan 1557Volume 3

    Le colonel Schmidt de la République R fait appel à 4 militaires, dont Corinne, mais aussi le sergent Gabovich, le lieutenant Walsh et le sous-lieutenant Boshkov. Le colonel leur confie une mission de la plus haute importance, mais aussi top secret. En effet, ils doivent retrouver un loup au pelage argenté, et le capturer ou le tuer. Cet animal est le fils de Blanco, un chien génétiquement modifié par leur pays, et qui avait détruit à lui seul tout un commando lancé à sa poursuite. Le groupe se rend donc du côté du grand lac de l'ours, là où un scientifique, le professeur François, avait observé des loups qu'il croyait naturellement doués, et dont il avait donc écrit un article pour une revue scientifique. Kovalski et Boshkov mettent donc sur écoute Kentarô Yano, l'assistant japonais de ce professeur que leur pays a éliminé en faisant croire à un accident. Ils apprennent que Yano est en contact avec une femme qui a peut-être un lien avec leur cible, "lupus". Ils vont demander au QG des informations sur elle et vont continuer à suivre le japonais. C'est alors qu'ils entendent la femme dire qu'elle va contacter Nick, un traqueur, pour trouver le petit de Blanco. Ils espionnent le chasseur qui finit par partir avec Yano pour retrouver le loup. Boshkov décide de se mettre en route. Le sergent lui demande s'ils ne devraient pas avertir Walsh mais le sous-lieutenant préfère d'abord repérer la cible. Quand l'avion dépose les 2 hommes, Bochkov décide de continuer à les pister à pied, tandis que Corinne reste dans l'hélicoptère. Un peu plus tard, le sous-lieutenant, qui a pour nom de code "renard", appelle le sergent, "oiseau blanc", car il a perdu la piste des 2 hommes. Elle finit par retrouver les traces à 15 km à l'ouest de la position de Boshkov. Une fois que celui-ci a de nouveau une piste, il suggère à Kovalski de rester dans les parages, mais à l'écart. Peu après, le sous-lieutenant appelle pour dire qu'il a repéré la cible et qu'il va l'abattre. Mais ensuite, Boshkov ne répond plus aux appels du sergent. Celle-ci craint qu'il ne se soit fait avoir par le loup et se souvient que Schmidt les avait mis en garde. Elle fonce et une fois sur place, elle tire directement sur le chien avec la mitraillette de l'appareil. Elle poursuit ainsi l'animal qui fuit vers les gorges rocheuses, espérant qu'il finisse par s'épuiser. Soudain, après un plongeon du loup, Kovalski ne le voit plus et longe les parois. Elle l'aperçoit à un moment sur le rebord de la paroi mais il est trop tard car l'animal bondit et égorge le sergent après avoir brisé la fenêtre de l'hélicoptère.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Tornarsuk".
    • Statut au volume 4 : Tuée par Naghi (Albus).

    Sous-lieutenant Viktor Boshkov

    scan 1558Volume 3

    Ce militaire de la République R est appelé par le colonel Schmidt pour une mission classée secret défense au plus haut niveau. Dans la salle de commandement stratégique des services de renseignement, Viktor, qui partagera cette opération du nom de code "lupus" avec le lieutenant Walsh, et les sergents Kovalski et Gabovitch, apprend qu'il devront soit capturer, soit éliminer un loup au pelage argenté qui est le fils de Blanco, un chien génétiquement modifié par leur pays. Le colonel ne veut pas qu'ils échouent, et pour cela, il les met en garde sur les capacités du loup, car Blanco a décimé seul tout un commando il y a un an. Le loup appartenait à une meute du côté du grand lac de l'ours, au Canada, mais il est possible qu'il se soit déplacé vers l'Alaska. Boshkov et Kovalski mettent alors sur écoute Kentarô Yano, un japonais qui était l'assistant du professeur François, l'homme qui a écrit un article sur la meute et qui a ainsi permis à Schmidt de prendre connaissance de l'existence de la progéniture de Blanco. Une femme entre en contact avec Yano et qui a peut-être un lien avec le loup. Mais les 2 militaires laissent leur pays s'informer sur elle et ils préfèrent continuer à suivre le japonais. Mais l'inconnue parle d'un traqueur qui pourra trouver le petit de Blanco et le sous-lieutenant se dit alors qu'ils devraient toucher au but rapidement. Le duo espionne ce chasseur. Une fois que ce dernier se met en route avec le japonais, Boshkov et Kovalski les suivent en hélicoptère. Viktor préfère ne contacter Walsh que s'ils ont repéré le loup. Quand les 2 hommes quittent leur avion, le sous-lieutenant les suit à pied mais finit par perdre leur trace. Avec son nom de code de "renard", il appelle le sergent dont le nom est "oiseau blanc", et lui demande de trouver la cible pour lui. Il apprend alors qu'ils se trouvent à 15 km à l'ouest et comprend qu'ils ont brouillé leurs traces. Boshkov et furieux qu'on se soit foutu de lui mais n'abandonne pas et retrouve les traces des 2 hommes. Il dit à Kovalski de se tenir à l'écart puis, un peu plus tard, il repère le loup. Pendant qu'il va l'abattre, il demande au sergent de contacter le lieutenant à Fairbanks. Mais au moment où Viktor tire, l'animal le repère et la balle ne fait que le frôler. Le sous-lieutenant a à peine le temps de réagir que le loup bondit et se trouve déjà près de lui. L'animal déchire la gorge de Boshkov qui meurt sur le coup.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Tornarsuk".
    • Statut au volume 4 : Tué par Naghi (Albus).

    Eddie

    scan 1559Volume 3

    Eddie est un jeune conducteur de traîneau qui souhaite gagner un jour la course internationale de chiens de traîneau de l'iditarod. Pour cela, il a besoin des conseils du meilleurs des "mushers", Sierra Wyerkin, qui a déjà gagné 3 fois cette course. Eddie apprend que cet homme habite du côté de Grayling et il se rend sur place avec son traîneau. Mais sur le chemin, il passe sur un lac gelé dont la glace cède sous le poid de son traîneau. Les chiens essaient de tirer mais le traîneau commence à les entraîner dans l'eau. C'est alors qu'un chien au pelage argenté arrive de nulle part, saisit une des cordes entre ses crocs, et parvient à sortir le traîneau de l'eau. Un homme arrive ensuite et aide Eddie. Ils font un feu et se reposent un moment, permettant ainsi à Eddie de se sécher. Ce dernier est fasciné par le chien et demande à l'homme si il lui appartient. Mais celui-ci répond qu'il ne fait que vivre avec lui pour un certain temps. Eddie explique alors pourquoi il est là et l'homme lui révèle alors qu'il est Wyerkin. Celui-ci invite alors le jeune homme dans sa cabane avant que la nuit ne tombe. Là, Eddie lui demande de l'entraîner, car il l'admire depuis l'enfance. Mais Wyerkin est bien trop vieux pour cela et n'a plus l'énergie nécessaire. Néanmoins, pour gagner une course aussi dure qu' l'iditarod, il lui conseille d'avoir surtout de bons chiens et d'avoir confiance en eux, sans jamais utiliser son fouet. Eddie lui demande alors de pouvoir lui emprunter le fameux chien. Mais Wyerkin lui dit que cela dépend de l'animal lui-même car il est comme le vent. Pour l'instant, il vit avec lui, mais un jour, il partira. De plus, avec lui dans l'attelage, les autre chiens ne pourront pas tenir le rythme. Le lendemain, Eddie repart en remerciant Wyerkin pour ses conseils. Le jeune homme retourne à Fairbanks où, dans un bar, quelqu'un vient le voir pour savoir si il a trouvé le "musher". Eddie lui raconte l'histoire de cet incroyable chien qu'il a rencontré puis un homme les interrompt car il est intéressé par l'animal. Il se présente comme étant Boris Litvi, un courtier en chiens de traîneau. Il est à la recherche de chiens mais Eddie lui dit que cet animal extraordinaire n'est pas à vendre. Il accepte néanmoins de lui indiquer l'endroit où vit Wyerkin. C'est la dernière apparition d'Eddie dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Un vent argenté".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Mikhaïl Serguevich

    scan 1560Volume 3

    Mikhaïl est le président de l'assemblée du peuple de la République R. Il est invité par le colonel Schmidt dans la salle du grand conseil des services  des opérations spaciales militaires, en même temps que Primakov, ministre de l'intérieur, Jakoblev, président du conseil suprême et Pavlov, secrétaire aux affaires étrangères. Le militaire leur demande de choisir entre l'indépendance totale ou l'oppression subie par la Russie. Dans le centre spécial de recherche et de développement militaire, le colonel a créé une force qui leur permettra selon lui de se libérer du joug des russes. Il leur présente alors des vidéos de Taïga, un chien de combat d'élite. Les capacités de cet animal ne semblent presque pas avoir de limites, faisant des bonds impressionnants et parvenant à détruire les combinaisons de protection. Pour Schmidt, la fin de l'URSS est l'occasion idéale de reprendre leur indépendance. Il repproche aux politiques leur faiblesse car à cause d'eux, leur corps d'armée, "les chevaliers de fer", placés sous le signe du grand-duc Lykaeus, n'a plus d'armée que le nom. De plus l'armée russe, stationnée sur leur territoire, spoile leurs mines de titanes. Pavlov lui répond qu'il leur faudrait d'abord l'appui de l'opinion internationale. Mais le colonel lui rétorque que c'est à cause de ce genre d'idée que la Russie leur impose ce qu'ils veulent. Après avoir montré leur force, ils récupéreront les mines qui leur permettront alors d'avoir un pouvoir économique et politique suffisant pour être à égalité en tant que nation indépendante. Schmidt leur rappelle donc qu'ils doivent choisir entre indépendance et oppression, parce que lui a déjà fait le serment sur le drapeau du grand-duc de protéger leur pays. Serguevich reste muet durant toute la discussion et c'est sa seule apparition dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Les chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Viktor Primakov

    scan 1561Volume 3

    Cet homme est le ministre de l'intérieur de la République R, un pays de l'est. Un jour, il se rend à la salle du grand conseil du service des opérations spéciales militaires sur convocation du colonel Schmidt. Celui-ci demande à Primakov, ainsi que Serguevich, président de l'assemblée du peuple, Jakoblev, président du conseil suprême, et Pavlov, secrétaire aux affaires étrangères, de choisir entre oppression et indépendance. En effet, en secret, il a préparé une arme, un chien de combat d'élite nomme Taïga, capable de faire des bonds impressionnants et de détruire facilement les combinaisons de protections. L'entraînement de cet animal, dont les images sont montrées lors de cette réunion, touche à sa fin, et il pourra bientôt permettre au pays d'obtenir son indépendance totale, surtout en profitant de la chute récente de l'URSS. Le fait que la République R soit encore sous domination russe est la faute de la faiblesse des dirigeants, selon Schmidt. D'ailleurs, leur corps d'armée, placé sous le signe du grand-duc Lykaeus et surnommé "les chevaliers de fer", n'a plus d'armée que le nom. De plus les troupes russes sont stationnées près des mines de titane, ce qui prive le pays d'une ressource indispensable s'ils veulent être sur un pied d'égalité en ce qui concerne la puissance économique et politique. Pour Pavlov, ils ne peuvent exiger le retrait des troupes russes sans un appui de l'opinion internationale. Mais le colonel repproche justement ce genre d'attentisme chronique. Il insiste donc sur le choix qui se pose à leur patriotisme, et déclare qu'il se battra pour son pays, et pour qu'il ne soit pas annexé à la Russie. Viktor reste silencieux durant toute la réunion et on ne le voit plus par après dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Les chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Evgueni Jakoblev

    scan 1562Volume 3

    Il s'agit du président du conseil suprême de la République R. Sur invitation du colonel Schmidt, Evgueni se rend à la salle du grand conseil du service des opérations spéciales militaires, tout comme le président de l'assemblée du peuple, Serguevich, le ministre de l'intérieur Primakov et le secrétaire aux affaires étrangères, Pavlov. Là, le colonel leur dit que le moment est venu de choisir entre la soumission ou l'indépendance. En effet, dans le centre de recherche et développement militaire, Schmidt a créé une arme qui pourrait leur permettre d'accéder à une indépendance totale. Cette arme est un chien de combat d'élite nommé Taïga, dont les limites ne sont pas encore connues mais dont le potentiel est incroyable, comme le prouvent les images que Jakoblev découvre en même temps que ses collègues. Tous sont stupéfaits et effrayés par les capacités de l'animal. Le colonel pense que la fin de l'URSS devrait leur permettre d'asseoir leur indépendance. En effet, la déclaration est restée lettre morte, et pour Schmidt, la cause en est la faiblesse des politiques. Leur corps militaire, placé sous le signe du grand-duc Lykaeus et nommé "les chevaliers de fer", n'ont plus d'armée que le nom, et les troupes russes basées près des mines de titanes de la République R, les empêchent de jouir de l'alliage qui leur assurerait une puissance économique et politique suffisante pour traiter en tant que nation souveraine. Pavlov voudrait d'abord avoir un soutien de l'opinion internationale, mais le colonel pense que c'est à cause de ce genre d'idée que son pays en est là. Schmidt leur demande encore une fois de choisir, tandis que lui continuera à protéger sa nation. A la sortie de la réunion, le président du conseil suprême discute avec le secrétaire aux affaires étrangères et dit avoir la chair de poule. Evgueni parle de folie à leur insu et se demande ce que faisait le ministère de la défense pour avoir laissé développer une telle arme. Pour Pavlov, la paix n'a jamais été acquise par le terrorisme. Tous les 2 vont en parler au président Grors, qui leur ordonne de mettre le colonel aux arrêts en utilisant la garde territoriale, mais aussi de fermer le centre militaire et d'éliminer les chiens de combat. Mais l'opération se passe mal car Taïga décime toute une unité de la garde territoriale avant de s'enfuir. De plus, son maître-chien, le lieutenant Waren, est plus que probablement morte. Jakoblev et Pavlov en informe Schmidt, qui parle d'une action inconsciente de leur part. Pour lui, il n'y a plus moyen d'arrêter l'animal, à part en priant...

    Volume 4

    Jakoblev et Pavlov se rendent à nouveau dans le bureau du président Grors car ils ont de mauvaises nouvelles. Taïga a massacré du bétail et tué une dizaine de personnes dans le village d'Angara. De plus, il a franchi la frontière et a été vu dans la ville de Kirensk, sans cependant faire d'autres victimes. Un groupe de chasseurs de métier serait d'ailleurs aussi à sa poursuite. Le secrétaire aux affaires étrangères et le président du conseil suprême savent que s'ils ne parviennent pas à le neutraliser, le pays court à la catastrophe. Grors leur demande alors s'ils ont une idée en tête, ce à quoi répond Evgueni qu'ils devraient envisager de mettre fin à la détention de Schmidt pour qu'il assume son rôle dans cette situation. Le président semble accepter et Jakoblev et Pavlov vont voir le colonel. Ils lui disent qu'ils sont d'accord que le comportement de Grors avec la Russie n'est pas assez ferme mais Schmidt reste un moment silencieux. Selon lui, il y aurait néanmoins peut-être une chance, bien que minime et risquée, de stopper le loup. Pour cela, il demande aux 2 hommes de localiser Taïga au plus vite et de voir s'il continue dans la même direction. Evgueni lui rappelle cependant qu'il ne faut pas de mouvements massifs de troupes et Schmidt le rassure car il veut envoyer un petit groupe d'intervention d'élite. Il est prêt à assumer ses responsabilités dans cette affaire et va tuer le loup. Plusieurs jours plus tard, ils apprennent que l'explosion d'un gazoduc à Sibirsk, dans la république de Salha, a provoqué un feu de forêt. Selon les rapports, il s'agirait d'un acte terroriste, et Jakoblev et Pavlov craignent que ce soit l'oeuvre de Schmidt. Les 2 hommes vont en informer Grors, en ajoutant qu'ils n'ont aucune nouvelle, ni du colonel, ni sur le loup. Comme il n'y a aucune preuve qui montre que la République R soit mêlée à cet incident, le président déclare qu'il niera toute implication de son pays si on venait à le soupçonner à l'avenir. C'est la dernière fois que l'on voit Evgueni.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Les chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Eduard Pavlov

    scan 1563Volume 3

    Pavlov est le secrétaire aux affaires étrangères de la République R. Le colonel Schmidt le convoque pour lui soumettre un choix, celui de l'oppression ou de l'indépendance. Lors de la réunion où sont aussi présents Serguevich, président de l'assemblée du peuple, Primakov, ministre de l'intérieur, et Jakoblev, président du conseil suprême, le colonel leur présente Taïga, un chien de combat d'élite qu'il fait entraîner dans le centre spécial de recherche et développement militaire. Cet animal possède des capacités très impressionnantes et Schmidt ne connaît pas encore ses véritables limites. Les images du chien effraient Eduard qui reste sans voix. Malgré leur déclaration d'indépendance, le pays reste sous domination russe, mais la chute de l'URSS et la création de cette "arme" devrait leur permettre d'asseoir leur pouvoir et ainsi compenser la faiblesse que Schmidt repproche aux dirigeants du gouvernement. Pour lui, leur corps armé, sous le signe du grand-duc Lykaeus, n'a plus d'armée que le nom, et les troupes russes sur leur territoire, principalement près des mines de titane, leur spolie ce précieux alliage qui pourrait leur accorder un pouvoir économique et politique suffisant pour traiter avec le monde sur un pied d'égalité. Pour le secrétaire, il n'est pas possible de faire partir les troupes russes sans le soutien de l'opinion internationale, mais le colonel lui rétorque que c'est à cause de ce genre d'idée que leur pays est dans cette situation. Schmidt réitère le choix qu'ils doivent faire, ayant déjà fait le sien. Après la réunion, Pavlov discute avec Jakoblev qui trouve le projet trop dangereux. Eduard, qui trouve le chien terrible, se demande comment ils vont pouvoir en parler au président Grors, tout en continuant à croire qu'il faut trouver une résolution plus pacifique. Quand le président l'apprend, il ne cache pas son désaccord total et dit que Schmidt va ruiner ses efforts de négociations pour leur indépendance. Il ordonne donc de faire intervenir la garde territoriale pour arrêter le colonel, fermer le centre militaire et éliminer les chiens de combat. Cependant, cela se passe mal car Taïga extermine toute une unité de la garde territoriale avant de s'enfuir. Pavlov et Jakoblev vont donc en informer Schmidt qui parle d'une action inconsciente. De plus, avec la disparition du lieutenant Waren, le maître-chien de Taïga, il est sans doute trop tard pour espérer pouvoir arrêter l'animal, à part en priant...

    Volume 4

    Pavlov et Jakoblev sont dans le bureau du président car les nouvelles sur Taïga ne sont pas bonnes. En effet, le loup a tué du bétail ainsi qu'une dizaine de personnes au village d'Angara et a été vu dans la ville de Kirensk, au-delà de leur frontières. Heureusement, là-bas, aucune victime n'est à déplorer. Cependant, des chasseurs sont à sa poursuite. Le président du conseil suprême dit que s'ils ne trouvent pas une solution, ils vont droit à la catastrophe. Grors demande alors s'ils n'ont pas un plan à proposer. Jakoblev suggère alors de mettre fin à la détention de Schmidt afin qu'il assume ses responsabilités dans cette situation. On ne connaît pas la décision du président, mais en tout cas, le président du conseil suprême et le secrétaire aux affaires étrangères vont voir le colonel. Ils admettent que l'attitude trop timorée de Grors n'est pas la bonne face à la Russie, mais celui qui les a mis dans une telle situation est bien Schmidt lui-même. Celui-ci reste un temps silencieux mais pense qu'il y a peut-être une chance infime mais risquée d'arrêter Taïga. Il demande à Pavlov et Jakoblev de localiser le loup, ce que les 2 hommes acceptent. La colonel compte envoyer un petit groupe d'intervention d'élite pour ne pas attirer l'attention de la Russie, et assume la responsabilité de la situation. Quelques jours plus tard, après l'attaque par Taïga de la base militaire de la république de Sakha, le directeur de l'office de renseignement au ministère russe des affaires étrangères vient voir Grors dans son bureau et dit le soupçonner d'être à l'origine de ce loup à cause des antécédents de la République R avec les chiens de combat. Le président réfute ces accusations, car le centre aurait été fermé il y a un an, et dit être prêt à recevoir les investigateurs de la Russie. Il veut négocier l'indépendance de sa république de manière pacifique. Eduard se tient debout à côté de Grors, et reste silencieux durant la discussion. Plus tard, Pavlov et Jakoblev apprennent qu'un feu de forêt près d'un gazoduc à Sibirsk a été causé pas un acte terroriste. Ils se doutent que Schmidt en est à l'origine et vont en informer le président. Celui-ci est choqué, mais Eduard et son collègue n'ont pour l'instant aucune nouvelle, ni du colonel, ni de Taïga. Grors est fâché, et comme il n'y a aucune preuve de l'implication de son pays, si quelqu'un vient à soupçonner la République R, il niera tout en bloc. C'est la dernière apparition de Pavlov.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Les chasseurs".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Alexandre Grors

    scan 1564Volume 3

    Cet homme est le président de la République R, un pays de l'est qui cherche à se détacher de l'influence russe. Un jour, il apprend du président du conseil suprême, Jakoblev, et du secrétaire des affaires étrangères, Pavlov, que le colonel Schmidt a mis secrètement au point une terrible arme, un chien de combat d'élite aux capacités terrifiantes. Il veut chercher l'indépendance totale de son pays par la force, et Grors ne peut admettre cela. En effet, cela ruinerait totalement ses efforts qui consistent à appeler ces dernières années les russes à négocier pacifiquement cette indépendance. Pour lui ce serait la pire des situations de voir le sang couler lors de ce processus. Dès lors, Alexandre ordonne d'arrêter le colonel. Il veut aussi que le laboratoire de recherche militaire soit fermé et que les chiens de combat soient éliminés. Pour cela, il met directement la garde territoriale en action, sous sa tutelle directe. Grors n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    Volume 4

    L'arrestation de Schmidt se passe bien mais l'élimination beaucoup moins bien car Taïga s'enfuit après avoir exterminé quasiment toute une unité de la garde territoriale. Par la suite, cela empire car Grors apprend de Pavlov et Jakoblev que l'animal a massacré du bétail, mais aussi tué une dizaine de personnes à Angara, un village. Par la suite, le loup a quitté la République R et a été vu dans la ville de Kirensk, heureusement sans faire de victimes. Pour le président du conseil suprême, s'ils ne parviennent pas à arrêter TaÏga, ils vont droit à la catastrophe. Grors le sait bien et leur demande s'ils ont une idée. Jakoblev suggère de libérer le colonel pour qu'il assume ses responsabilité dans cette affaire. Le président semble accepter, mais certainement à contrecoeur. Quelque jours plus tard, Grors reçoit la visite du directeur de l'office du renseignement au ministère russe des affaires étrangères. En effet Taïga a fait de nombreuses autres victimes et a même attaqué une base militaire de la république de Sakha. Le directeur sait qu'il ne s'agit pas d'un loup ordinaire et soupçonne la République R à cause de son programme sur les chiens de combat. Mais le président, qui se montre vexé, lui assure que le centre a été fermé il y a un an, et que les investigateurs peuvent s'en rendre compte par eux-même. Grors insiste sur le fait qu'il veut l'indépendance de sa république par des moyens pacifiques, ce que le directeur semble comprendre. Plus tard encore, un incendie de forêt est causée par l'explosion d'un gazoduc à Sibirsk. Pavlov et Jakoblev viennent informer le président qu'il s'agit d'un acte terroriste et que Schmidt est probablement derrière cet incident. De plus, les 2 hommes ignorent aussi où se trouvent le colonel et le loup pour l'instant. Grors est bien embêté mais puisqu'il n'y a aucune preuve que la République R soit impliquée dans l'explosion, il niera toute responsabilité de son pays si la Russie vient à les soupçonner. On ne voit plus Grors par la suite.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Tir à distance".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    A suivre dans le prochain article.

    Cronos


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique