• 20th century boys : Personnages (6/?)

    Voilà la cinquième suite de la liste des personnages de 20th century boys.  Ceux-ci sont toujours par ordre d'apparition.

     

    Atsushi

    Volume 3

    Atsushi est le fils de Maruo. Il aime beaucoup les ramens et a la même corpulence que son père. Du coup, sa mère l'a mis tout comme Maruo au régime. Elle les fait d'ailleurs courir tous les matins. Un jour de 1997, après leur jogging, père et fils ont faim, et vont manger des ramens en compagnie de Kenji Endô, un ami d'enfance de Maruo, car il a quelque chose à dire à son copain. Maruo explique qu'ils font régime, et Kenji demande à Atsushi son âge. Celui-ci répond qu'il a 7 ans, et Kenji trouve que c'est le portrait de son père, et ce dernier explique qu’après avoir couru, ils ont toujours faim. Kenji se rappelle que Maruo disait la même chose quand il était petit, mais Maruo ne s'en souvient plus. Celui-ci s'interroge sur ce que son ami voulait lui dire, avant de rappeler à Atsushi qu'il ne faut pas dire à sa mère qu'ils sont allé manger des ramens, car celle-ci lui ferait les gros yeux. Le garçon le promet, mais demande une nouvelle ration. Maruo se dit qu'il n'a pas le choix et commande 2 ramens. Kenji pense que ce qu'il voulait dire n'a pas d'importance, puis Maruo fait remarquer à son fils qu'il en met plein partout. Quelques jours plus tard, Kenji débarque chez Maruo en pleine nuit pour poser des questions à propos de leur ancienne classe de primaire. Cela réveille Atsushi qui doit faire pipi. Son père lui dit d'aller aux toilettes, puis va le raccompagner en conseillant à Kenji de rentrer chez lui. Alors que Maruo et Atsushi arrivent à la toilette, Kenji se rue vers la porte d’entrée en bousculant son ami, et déclare avant de sortir que Yukiji est en danger. Maruo trouve son ami bizarre, tandis qu'Atsushi annonce qu'il a fait pipi dans son pyjama. Ensuite, le même soir, un attentat à la bombe a lieu à l’aéroport de Haneda. Puis, 3 semaines plus tard, Maruo et son fils vont dans un café pour rejoindre Yoshitsune et Yukiji, 2 autres amis de Kenji. Atsushi mange une part de gâteau puis en demande une autre, mais son père, très sérieux, lui met une tape sur la tête et lui dit que ça suffit. Les 3 adultes évoquent le fait que la mort de leur ami commun Donkey n'est pas un suicide, et que l'un de leur camarade de classe, qui se fait maintenant appeler Ami, dirige une secte, et a diffusé à San Francisco, Londres et Osaka un virus mortel qui vide ses victimes de leur sang. Il est aussi le responsable de l'attentat de Haneda, et de l'incendie qui a ravagé le convini de Kenji le même soir, le tout en utilisant les histoires que Kenji avait créé avec ses copains à l’époque de la primaire. Maruo comprend que Kenji n'a pas réussi à leur parler à cause de leurs situations respectives, et lui et Yoshitsune demandent à Yukiji où il se trouve. Atsushi, lui, continue à s'empiffrer avec une glace. C'est la dernière apparition d'Atsushi dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Chapitre 2. La décision".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivant.

    Pouh

    Volume 3

    Cette jeune femme est une prostituée de Bangkok qui, comme la plupart de ces filles, vient d'un petit village de la région. De plus, il lui arrive de se droguer. Un jour de l’été 2000, après s’être shootée, elle déprime et cherche à se suicider en sautant du haut d'un immeuble. Shôgun, un étranger en situation irrégulière mais dont personne ne connaît le vrai nom, et qui a de bon contacts avec les prostituées du coin, arrive et demande à Pouh ce qu'elle fera une fois morte. La fille répond qu'elle sera heureuse, hurlant à Shôgun de ne pas s'approcher. Celui-ci dit que les autres seront tristes, mais Pouh rétorque que personne ne sera triste si elle décède, car ses amis sont chez elle, et pas ici. Shôgun dit que pour lui, c'est le contraire. Il n'a plus un seul ami chez lui, mais ici, il en a plein, sans doute à cause de l'endroit. Calmée, Pouh demande si elle est elle aussi une amie, et l'homme lui répond que oui, et qu'il sera triste si elle meurt. Il ajoute en la prenant dans ses bras qu'il sera encore plus triste que s'il mourrait. On ne voit plus Pour ensuite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 3, dans le chapitre intitulé "Chapitre 11. L'homme de Bangkok".
    • Statut au volume 4 : Supposé vivante.

    Shôta

    Volume 4

    Il s'agit du fils de Shôgun, alias Otcho. Ce petit garçon demandait souvent à son père de venir jouer avec lui au football, ou bien il voulait savoir quand celui-ci allait rentrer à la maison. Une fois, c'est même sa mère qui a suggéré à son mari de jouer pour une fois avec Shôta. Elle a même obtenu des places pour un parc d'attractions pour un dimanche, mais Otcho lui a répondu qu'il avait une partie de golf ce jour-là. Malheureusement, un jour, Shôta a cru voir son père dans la rue et a traversé sans voir une voiture qui arrivait. Shôta a été renversé puis emmené dans un état grave à l’hôpital et est malheureusement décédé de ses blessures.

    • Première apparition : Volume 4, dans le chapitre intitulé "Chapitre 1. Le parti de l'amitié".
    • Statut au volume 4 : Décédé après avoir été renversé par une voiture.

    Isono

    Volume 4

    Isono est le patron d'un petite agence de voyage japonaise de Bangkok, qui s'appelle Fujiyama travel. Et quand certains de ses clients ont des problèmes avec la mafia locale, il envoie Shôgun, un japonais pour qui il crée des faux visas, pour aller les secourir. Un jour de l’été 2000, Shôgun vient dans le bureau d'Isono car il a été attaqué chez lui par des hommes de Chaïpôn, le parrain local. Isono se souvient que Shôgun a raccompagné l'une des prostituées de Chaïpôn chez elle pour qu'elle retrouve son fils. Mais pour Shôgun, on ne tue pas les gens pour cela. Isono sait que ce n'est pas pour cette raison que les hommes de Chaïpôn sont venus, mais pour la poudre blanche que la fille avait sur elle, et que Shôgun a brûlé. Le mafieux s'est mis récemment au trafic de drogue, avec un produit appelle "color kid", qui marche très bien au Japon et qui est bon marché. Shôgun se demande ce qu'il se passe au Japon, et Isono lui dit qu'il y a eu une crise, mais que cela s'est calmé avec un nouveau parti dont il a oublié le nom. Shôgun s'en fout, et Isono se rappelle qu'il a eu un coup de fil du Japon pour Shôgun. Mais comme c’était un homme, Shôgun ne s'y intéresse sûrement pas. Pourtant, il devrait en profiter pour retourner au Japon et éviter de se faire tuer. Il se demande ce que Shôgun va faire, surtout qu'il est le seul à savoir exactement qui il est. Isono reçoit alors un appel du grand park side hotel, car un touriste japonais vient d'y faire une overdose. Shôgun ne veut pas y aller car il ne s'occupe pas des affaires de drogue, mais pour la direction de l’hôtel, cela fait tache, et Shôgun doit emmener le touriste chez le médecin véreux. Et Shôgun doit s’exécuter car c'est Isono qui fait ses faux visas. Juste après le départ de Shôgun, Isono se souvient du nom du parti japonais dont un député est présent en ce moment à Bangkok. Il s'agit du parti de l’amitié. Après être allé manger à l’extérieur, Isono retourne à son bureau et reçoit un appel de Shôgun. Il ne veut plus accepter ce genre de boulot et annonce que le touriste est mort. Les flics sont arrivés juste quand il allait quitté la chambre avec le cadavre, et les membres de l’hôtel leur ont filé du fric pour fermer les yeux. De plus, Shôgun a trouvé des traces de coups sur le corps du mort, et des traces de corde sur ses poignets.Il en a conclut qu'il s'agit d'un homicide. Isono ne se montre pas très intéressé, et dit à Shôgun de ne plus s'en mêler, avant de lui dire qu'il a encore reçu un coup de fil du Japon et de raccrocher ensuite. Un peu plus tard, Shôgun revient dans le bureau d'Isono, qui a justement un nouveau travail pour lui. Shôgun veut qu'on lui foute la paix pour qu'il puisse dormir, mais Isono lui parle d'un japonais qui s'est fait avoir dans un bar, parlant à nouveau de visa. Shôgun s'assoupit, et soudain, une jeune femme débarque ensanglantée contre la vitre du bureau d'Isono. Il s'agit de Mei, que Shôgun a sauvé, et qui a été poignardée. Shôgun dit d'appeler un médecin, et Isono sent les problèmes arriver, mais accepte d'appeler le médecin véreux. Pendant qu'Isono passe son coup de fil, Mei parle à Shôgun. Mais le médecin est en visite, et quand Isono raccroche, il constate que la fille est morte. Il reçoit alors un appel, de nouveau pour Shôgun. Il dit à celui-ci de répondre car cela parait urgent. Une fois l'appel terminé, Shôgun prend le corps de Mei. Isono lui demande s'il va encore s'attirer des problèmes, et Shôgun lui répond de lui réserver un billet d'avion. Il dit qu'il n'a plus besoin de visa et qu'il va rentrer au Japon. Mais avant cela, il a un dernier truc à faire. Isono n'apparaît plus ensuite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 4, dans le chapitre intitulé "Chapitre 1. Le parti de l'amitié".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    Chaïpôn

    Volume 4

    Il s'agit du patron de la mafia thaïlandaise à Bangkok, durant l’été 2000. Un jour, un japonais qui vit à Bangkok depuis un certain temps et qui se fait appeler Shôgun ramène l'une des prostituées de Chaïpôn, Mei, dans son village. Mais surtout, il brûle la drogue que la jeune femme avait sur elle. Cette poudre, de la "color kid", très populaire et bon marché, a permis à Chaïpôn de se mettre au trafic de drogue. Du coup, ayant perdu pas mal d'argent à cause de Shôgun, Chaïpôn lui envoie ses hommes pour le tuer. Shôgun leur échappe, mais les hommes de Chaïpôn retrouvent Mei et l’emmène chez leur boss. Un peu plus tard, Chaïpôn apprend que le boxeur Atachaï a gagné malgré ses avertissements. Il dit donc à ses hommes de faire en sorte qu'il ne puisse plus jamais boxer. Cependant, Atachaï a disparu. Chaïpôn ordonne alors qu'il soit retrouvé et tué. Ensuite, Shôgun revient chez Chaïpôn pour libérer Mei. Hors, cette dernière a vu un député japonais du nouveau parti de l’amitié, Manjûme Inshû, sortir de chez Chaïpôn. Ce dernier est donc obligé d'envoyer des tueurs pour éliminer la fille et Shôgun. On apprend par la suite que Chaïpôn fabrique sa drogue à la frontière avec la Birmanie. On ne voit plus Chaïpôn par la suite dans ce tome.

    • Première apparition : Volume 4, dans le chapitre intitulé "Chapitre 2. La fuite".
    • Statut au volume 4 : Vivant.

    A suivre...

    Cronos


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :