• 20th century boys & 21st century boys : Personnages (3; Tomes 17 à 22, 1 et 2)

    Voilà la seconde suite de la troisième page des personnages de 20th century boys. Attention : ces fiches contiennent des spoilers.

     

    Masao Tamura

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Inconnu.

    Volume 21

    Dans ce tome, on découvre que Masao Tamura s'est sorti vivant de la cérémonie d'ouverture de l'exposition universelle. Il a apparemment fui en hélicoptère vers Hokkaido avant d'atterrir près d'une usine qui fabrique des petits gâteaux et qui s'appelle "La célèbre sonate blanche". Comme le nouveau virus qui vide ses victimes de leur sang fait rage dans cette région, Masao s'abrite dans un laboratoire de l'usine, en emportant la batterie de l'hélicoptère. Là, durant 3 ans, il survit en évitant de sortir. Après un certain temps, il commence à entendre une station radio pirate qui diffuse presque tout le temps la même chanson. Puis, un jour, quelqu'un pénètre dans l'usine, et Masao l'observe depuis le laboratoire. L'inconnu aperçoit Masao et essaie de rentrer sans succès dans le laboratoire. Masao demande où en est le virus, et l'homme lui répond qu'il n'y a plus de problèmes. Et en ce qui concerne les ennemis, l'inconnu assure qu'il n'y a personne dans les environs. Masao reconnaît alors à la voix l'animateur radio. Mais ce n'est pas Masao qui l'a appelé car il n'y a pas de téléphone dans le laboratoire. L'animateur se demande si Masao a fait quelque chose de mal, et ce dernier répond qu'il a en effet blessé un ami. L'animateur lui explique qu'il ne sait pas ce qu'a fait Masao, mais ce que lui a fait à son ami n'a rien de comparable. Il a reçu une carte de son ami d'enfance en 2000, lui demandant de lui venir en aide. Mais cet ami était considéré par les autorités comme un terroriste. Il avait construit avec cet ami une base secrète sur un terrain vague, et il semble que Masao reconnaît le récit d'Ami. L'animateur a ignoré l'appel de son ami. Masao lui demande alors s'il est avec Ami, disant que celui-ci ne fait plus qu'un avec l'univers. A ce moment, Masao et l'animateur veulent tous les 2 savoir qui est l'autre. Masao dit qu'il ne pense pas que l'animateur soit avec Ami, mais l'inconnu traite Ami d'escroc. Masao se fâche ensuite car on critique celui qui lui a montré la vérité. Pour l'animateur, autant qu'il reste là, à écouter son émission, mais Masao ne veut plus l’écouter. L'animateur revient un peu plus tard, en pleine panique, et dit que les ennemis sont là. Mais pour Masao, ce ne sont peut-être que les ennemis de l'animateur. Pourtant, il admet qu'il ne sait plus où il en est avec la chanson que l'animateur diffuse. Il demande alors encore une fois, mais calmement, comment se nomme l'animateur. Celui-ci dit alors s'appeler Yûichi Imano, mais que tout le monde le surnommait Konchi quand il était gamin. Masao sort ensuite du laboratoire et se présente. Il donne la batterie à Konchi et lui dit de courir jusqu’à l'hélicoptère. En sortant de l'usine, Masao abat plusieurs des soldats qui arrivent. Une fois dans l'appareil, il confie son fusil à Konchi et lui dit de tirer jusqu’à ce qu'ils parviennent à décoller. Une fois en l'air, Masao annonce qu'ils vont voir Ami. C'est la dernière apparition de Masao dans ce tome.

    Volume 22

    Masao et Konchi arrivent à Tokyo et atterrissent sur le toit de la maison de la radio officielle. Là, Masao abat plusieurs soldats, puis Konchi fabrique une antenne pour que Masao puisse faire un appel à la rébellion armée, surtout qu'Ami a admis à la télévision officielle que toutes ses prédictions étaient fausses et qu'il avait tout organisé. De plus, il compte détruire l’humanité en une semaine. Ensuite, tandis que Konchi se repose, des personnes s'introduisent dans le bâtiment. Au détour d'un couloir, Masao les menace de son arme, et ceux-ci disent être des citoyens. Masao leur dit donc de baisser leurs armes s'ils ne veulent pas finir comme les défenseurs de la terre. Les hommes s’exécutent, puis Masao explique ses intentions. Mais une jeune fille, qui est en fait Kanna, pense que c'est un piège et qu'Ami n'attend que ça. Masao se rend compte que toute sa vie était un piège d'Ami. Il demande alors ce que la jeune fille, qui semble bien connaître Ami, veut diffuser. Celle-ci répond qu'elle veut inciter les gens à aller à l'exposition universelle, qui est une terre sacrée pour Ami. Mais Masao pense que les gens ne sortiront pas car ils ne croient plus en rien. Konchi, qui se réveille, choisit de diffuser sa chanson qu'il a gardé sur une cassette. En entendant cette chanson que tout le monde semble connaître, Kanna a l’idée d’organiser un concert. Mais pour Masao, ça ne fonctionnera pas. Konchi n'est pas de cet avis, et la jeune fille veut refaire un Woodstock. Konchi raconte alors comment il a rencontré l'auteur de cette chanson, sans qu'il ait pu demander son nom. Kanna révèle à ce moment qu'il s'agit de son oncle Kenji. Konchi lui laisse le micro et la jeune fille annonce la tenue d'un concert géant à l'exposition universelle. Mais pour Masao, c'est n'importe quoi. Kanna promet la venue du chanteur, puis Konchi dévoile le connaître, étant aussi l'un de ses amis d'enfance, qu'il n'a pas reconnu. Plus tard, en pleine nuit, Masao constate que les soucoupes volantes d'Ami sont dans les airs, et il décide de décoller lui aussi avec l'hélicoptère. Il sent que la fin est proche, chantant la chanson de Kenji. Les 2 premières soucoupes sont détruites par Otcho, qui utilise un robot géant, puis Masao fonce sur la troisième avec l'hélicoptère, la percutant de plein fouet. On suppose Masao tué dans le crash.

    21st century boys, volume 1

    Juste après avoir percuté la soucoupe volante avec l'hélicoptère, Masao est encore vivant, bien que mortellement blessé. Il remet péniblement ses lunettes brisées. Il demande à Ami s'il a vu ce que ça fait de ne faire qu'un avec un vaisseau. Il dit aussi ne pas s'appeler "numéro 13" mais Masao. Il a du mal à s'exprimer et s’aperçoit qu'il ne voit plus rien. Il enlève ses lunettes en se répétant et rend enfin son dernier souffle.

    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Décédé en crashant son hélicoptère contre une soucoupe volante d'Ami.

    Mr Endô

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Décédé de mort naturelle.
    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Décédé de mort naturelle.

    Pierre Ichimoji

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Tué par Masao Tamura, qui l'a poignardé à l'estomac.
    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Tué par Masao Tamura, qui l'a poignardé à l'estomac.

    Setsuko Ichihara

    Volume 20

    Dans ce tome, on apprend que Setsuko a survécu à l'épidémie du nouveau virus qui vide ses victimes de leur sang, en 2015. L’ère chrétienne disparaît pour laisser place à l’ère d'Ami, et en l'an 3 après Ami, Setsuko enquête pour savoir où se trouve Kiriko Endô, la sooeur de Kenji et la mère de Kanna. Elle découvre qu'en 2015, celle-ci se trouvait en Amérique, dans une usine pharmaceutique au bord du lac Michigan pour y fabriquer un vaccin au virus en grande quantité. Mais Ami et ses sbires sont venus pour enlever Kiriko et brûler l'usine. Evidemment, le gouvernement d'Ami fait croire que ce sont des terroristes qui ont détruit cette usine. Comme Kiriko a probablement été emmenée au Japon, l'avocate se rend à l'immigration, qui est un peu ruiné, et regarde sur un ordinateur poussiéreux la liste des entrées au pays avant que les voyages soient interdits et avant qu'Ami n'annonce l’arrivée de la "sainte mère". Elle y a trouvé le nom de Kiriko et est allé ensuite au service du rapprochement des familles. Elle y a vu des gens faire la file pour pouvoir aller sur Mars, trouvant cela bizarre. Là, l’employé lui donne une photo récente de Kiriko, et même l'adresse d'une coopérative à Higashi Murayama où elle réside. Avec ces informations, Setsuko va chez Yukiji, où se trouvent aussi Otcho, Yoshitsune et Kanna. En arrivant, le sac contenant ses dossiers se déchire, et l'avocate comprend qu'elle a vraiment trop de documents. Elle explique ensuite ses recherches et dit avoir été surprise que cela soit aussi facile. Mais Kanna dit qu'elle n'a pas le temps d'aller voir sa mère, et Yukiji lui explique que Maruo est déjà allé sur place. Malgré tout, la jeune fille rappelle que Manjûme a dit qu'il allait peut-être se passer quelque chose et qu'Ami va détruire le reste de l’humanité. Setsuko est surprise, mais Otcho approuve. Yoshitsune essaie de le raisonner avec l'aide de Yukiji, mais celle-ci pense ne plus avoir le choix et devoir y aller aussi pour aller tuer Ami, devenu incontrôlable. L'avocate est stupéfaite par ce choix. Yoshitsune veut les accompagner mais Otcho lui demande de rester car il faudra quelqu'un pour gérer le chaos qui risque de suivre. L'avocate ne peut pas arrêter son amie, et Yoshitsune leur donne des armes qu'il a pu se procurer, leur demandant de revenir en vie. Setsuko n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    • Statut au volume 20 : Vivante.
    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Supposé vivante.

    Yukiji Sedoguchi

    Volume 20

    Dans ce tome, on apprend que Yukiji a survécu à la nouvelle épidémie du virus qui vide ses victimes de leur sang. L’ère chrétienne a pris fin pour devenir l’ère d'Ami. En l'an 3 après Ami, Yukiji convoque tous ses élèves dans son dojo, garçons, filles et enfants. Durant l'entraînement, Yukiji, qui n’était pas venu depuis longtemps, affronte Ogaki qu'elle parvient à battre malgré la carrure de ce dernier. Ensuite, tout le monde se rassemble et Yukiji annonce qu'à partir de ce jour, le dojo va être fermé. Elle explique que son oncle, qui a donné son nom à ce dojo, l'a élevé à la mort de ses parents. Yukiji dit que pour elle, tous sont les dignes disciples du dojo. Avant de fermer le dojo, elle reprend les paroles de Kenji, qu'elle considère comme son autre héro, en disant que s'ils se sentent menacés, ils doivent foutre le camp. Une fois les élèves partis, Yukiji dit à Ogaki, en larmes, qu'elle lui confie Blue Six, son dernier chien. C'est alors qu'arrivent Kanna, Otcho et Yoshitsune. L'adolescente a l'intention d'aller tuer Ami, et autour d'un thé, Yukiji dit que Yoshitsune lui a tout raconté. Elle ne veut empêcher Kanna d'y aller. Cependant, avant cela, elle devrait rencontrer sa mère. Dans un flashback de son enfance, après s’être battue avec Yanbo et Maabo, Yukiji croise Kiriko, qui décide de la soigner. Elles sont d'accord que Yukiji ne devrait pas traîner avec Kenji et les siens. Yukiji dit admirer Kiriko car elle est une vraie femme, et celle-ci lui retourne le compliment. En l'an 3 après Ami, Setsuko débarque chez Yukiji et explique comment elle a obtenu une photo récente de Kiriko. En 2015, Kiriko se trouvait en Amérique pour essayer de concevoir un vaccin au virus, mais elle a été enlevée, et l'usine où elle était a été détruite par Ami. Et l'avocate a réussi à trouver une adresse de Kiriko au service de l'immigration, celle-ci se trouvant dans une coopérative. Pourtant, Kanna dit ne pas avoir le temps d'aller voir sa mère, que Maruo est parti rencontrer. Yukiji accepte d'aller tuer Ami avec Kanna et Otcho. Yoshitsune veut les accompagner, mais Otcho préfère qu'il reste pour s'occuper du chaos qui pourrait suivre. Yoshitsune leur confie tout de même des armes, et leur demande de revenir en vie. Kanna, Otcho et Yukiji arrivent ensuite à la tour d'Ami, et là, un garde des forces de l’amitié, de mèche avec Manjûme, qui souhaite aussi la mort d'Ami car il va trop loin, et qui a révélé qu'il ne s'agissait apparemment plus de Fukube, leur permet de rentrer. Il explique que la brigade de défense de la terre est là pour se préparer à l'attaque des martiens. Soudain, Kanna annonce qu'Otcho et Yukiji ont des armes et continue alors seule, tandis que les 2 autres sont arrêtés. Otcho comprend à ce moment que la jeune femme veut se faire sauter avec Ami. Conduits dans une salle, Otcho et Yukiji sont accueillis par Takamatsu, qui les mène au bureau de Manjûme, et leur demande d'attendre plus loin. Mais dans le bureau de Manjûme, Otcho et Yukiji trouvent celui-ci mort, une balle dans la tête. Takamatsu leur remet leurs armes et leur annoncent que ce sont eux qui ont tué Manjûme, et qu'ils seront abattus pour étouffer le coup d’état. Cette femme dit vouloir devenir la sainte mère. Yukiji s’énerve contre cette femme cruelle et se bat quelques instants contre elle, avant que celle-ci ne leur dise qu'ils peuvent s'enfuir et rester en vie pour devenir les extraterrestres censés attaquer la terre. Otcho et Yukiji descendent dans les sous-sols et la, ils découvrent une soucoupe volante. Pour Otcho, c'est encore une mise en scène et celle-ci ne pourra pas voler, mais quelqu'un lui confirme qu'elle vole bien. Il s'agit de l'un des 2 jumeaux de leur enfance, qui a fabriqué cette soucoupe. Celui-ci semble avoir repris du poids après en avoir perdu avant le nouvel an sanglant. En voyant Otcho le menacer avec une barre de fer, le jumeau s'excuse pour avoir révélé le lieu de leur planque en 2000. Il déclare qu'il est de mèche avec Manjûme, et apprend son décès. Il apprend à Yukiji et Otcho que Kanna a pu s'enfuir de la tour et qu'ils devraient le suivre pour faire de même. Il explique pour se justifier de ses actes passés que les affaires n'ont rien à voir avec le bien ou le mal, mais que l'un de ses collaborateurs de la première heure est mort à cause du virus en 2015. Il se révèle aussi être Maabo et vont rejoindre Yanbo. Les 2 frères ont retrouvé le professeur Shikishima, auteur du robot géant du bain de sang de l'an 2000, et lui ont demandé de construire un nouveau robot pour contrer Ami. Dans une décharge, Otcho et Yukiji découvrent ébahis ce robot que seul Kenji pourrait piloter selon Otcho. On ne voit plus Yukiji par la suite dans ce tome.

    • Statut au volume 20 : Vivante.

    Volume 21

    Yukiji retrouve Kanna dans l’église de Kabukichô, comme elle se doutait. Elle lui dit que le prêtre est à Rome et que, donc, personne n'est là pour entendre sa confession. Yukiji ne veut d'ailleurs pas l'entendre non plus car peu importe les raisons, tuer des gens avec des bombes en risquant sa vie pour prendre celle de son ennemi est pour elle impardonnable. La jeune fille lui rétorque qu'elle avait bien une arme, mais Yukiji lui répond que c’était pour la protéger. Elle et Otcho se sont mis en danger pour éviter à Kanna des ennuis. Pourtant, celle-ci a décidé d'en avoir en tentant de faire sauter Ami avec une grenade. Kanna se dit prête à être frappée, mais Yukiji dit qu'elle ne pourrait pas regarder Kenji en face s'il arrivait quelque chose à la jeune fille. Elle fond en larmes et Kanna s'excuse, elle aussi en pleurs. Ensuite, la jeune fille explique qu'elle a enregistré la chanson de Kenji qui passe sur une radio pirate, et qui, comprenant un nouveau couplet, indiquerait que Kenji est en vie. Mais Yukiji ne veut pas avoir de faux espoirs. Kanna lui fait alors écouter la chanson, et Yukiji reconnaît la voix de Kenji. Plus tard, Yukiji va voir Yoshitsune, qui n'a pas pu dissoudre son groupe surnommé "La bande à Kenji". Pourtant, il ne veut pas les sacrifier. Yukiji emmène son ami dans la décharge où se trouve le robot géant pour lui présenter quelqu'un. Elle apprend que Yoshitsune ne se souvient pas de tout ce qu'il s'est passé le jour où Yanbo et Maabo ont détruit la base secrète. Yoshitsune, Maruo et Donkey étaient venus en aide à Kenji et Otcho, mais Yoshitsune ne se rappelle pas comment la bagarre s'est terminée. Il est encore très remonté contre les jumeaux, et quand il les aperçoit, il leur fonce dessus pour les frapper, sans que Yukiji n'ait le temps de réagir. Il est finalement arrêté par Otcho, qui a lui aussi oublié la fin de la bagarre de leur jeunesse. Mais Yukiji se souvient que Donkey est venu lui apporter le drapeau de leur groupe avec leur symbole, lui demandant de l'apporter au terrain vague, avant de foncer sur place. Quand Yukiji est arrivée à son tour, les garçons étaient en mauvaise posture, et Donkey a dit à Yoshitsune d’arrêter de pleurer, de prendre le drapeau et de le planter pour revendiquer leur terrain de jeu. Et malgré les larmes, Yoshitsune a tenu bon et a planté de drapeau. Par la suite, le groupe entend à la télévision officielle le morceau "20th century boy" des T-rex. Ami apparaît ensuite et dit que toutes ses prédictions se sont révélées exactes, et que bientôt, des extraterrestres vont attaquer. C'est alors qu'il déclare que ses prédictions sont des mensonges et qu'il a tout organisé. Il ajoute alors qu'il va détruire l’humanité en une semaine...

    Volume 22

    Deux jours après les révélations d'Ami, Yanbo et Maabo avouent au professeur Shikishima, devant Yukiji, qu'ils ont construit les soucoupes d'Ami. Les jumeaux se demandent s'ils ne devraient pas utiliser le robot géant pour forcer les gens cloîtrés chez eux à aller à l'exposition universelle, qu'Ami semble vouloir épargner, comme l'a découvert Kanna. Mais pour Yukiji, il y a un gros risque que les gens paniquent, car ils ont très peur, et ce serait le chaos. Les 2 frères demandent alors où est Otcho, et la femme leur répond qu'il s'entraîne au tir dans le robot. Peu après, la chanson de Kenji passe à la radio officielle, grâce au DJ pirate venant d'Hokkaido, qui se révèle être Konchi. Kanna a alors l’idée de réitérer Woodstock pour faire venir les gens à l'exposition universelle. Trois jours avant la destruction annoncée par Ami, Yoshitsune rassemble ses hommes et leur dit qu'il ne veut pas qu'ils meurent, et qu'ils doivent fuir s'ils se sentent en danger. Comme il font en larmes, Yukiji prend la relève et avoue qu'ils ont décidé de passer à l'action plus tôt car Ami aurait apparemment un espion parmi eux. L'information est fiable, et ils ne veulent pas que leur dernière chance de rester en vie soit gâchée. Soudain, le robot se met en marche, et tous comprennent que quelqu'un a volé la télécommande. Le robot finit par tuer Shikishima, tandis qu'Otcho monte à bord pour tenter de l’arrêter. Yukiji annonce qu'ils ne vont pas agir dans 24 heures mais directement. Arrivés devant la tour d'Ami, Yoshitsune s'avance calmement face aux soldats et leur demande de ne rien faire. Yukiji et ses hommes peuvent alors rentrer dans le bâtiment sans le moindre souci. A l’intérieur, les employés continuent de travailler mais Yukiji comprend vite qu'ils le font sans conviction. Ceux-ci tremblent et fondent en larmes. Yukiji leur dit que c'est fini et leur conseille d'aller sur le site de l'exposition universelle. Ensuite, elle apprend que Yanbo et Maabo sont allés à la salle de contrôle des soucoupes volantes, et elle demande à l'un des employés de l'emmener au bureau de la directrice. Là, Takamatsu montre que les soucoupes ont déjà décollé. Yukiji lui hurle de les arrêter, mais Takamatsu répond qu'elle n'en a pas le pouvoir. Elle dit aussi qu'Ami lui a tout raconté, que Kenji n'avait pas le droit de prendre la marque des justiciers, ce qui interpelle Yukiji qui ne comprend pas. Elle indique aussi qu'Ami est à l’extérieur. Par la suite, les soucoupes sont finalement détruites par Otcho et par une collision avec un hélicoptère. Yukiji se rend alors à l'exposition universelle, où Kenji, de retour, chante avec son groupe devant une immense foule hystérique. Après sa performance, il se dirige vers les coulisses où l'attendent Yukiji, Kanna et tous ses amis. Il donne sa casquette à sa nièce, lui disant de ne pas pleurer, et ils tombent dans les bras l'un de l'autre, devant les amis, émus de ces retrouvailles...

    21st century boys, volume 1

    Dans un flashback remontant à l'enfance de Kenji et de ses amis, Otcho et Yoshitsune achètent des glaces chez la vieille, et Yoshitsune se demande pourquoi ils ne voient jamais le vieux. Yukiji lui répond que c'est parce qu'il est mort, selon les dires de son grand-père. Tous les 2 s'entendaient bien et ils ont même fait une fugue ensemble. Yanbo et Maabo arrivent alors et disent que le vieux est mort parce qu'il a pris trop de laxatif. Yukiji leur court après pour qu'ils s'excusent auprès de la vieille. Une autre fois, Kenji s'est fait ratatiné par les jumeaux en voulant porter secours à Yukiji. Il remarque que celle-ci pleure, mais la jeune fille traite Kenji de débile pour s’être attaqué aux 2 frères alors qu'elle pouvait s'en charger seule. Le garçon lui suggère alors de rejoindre sa bande. Yukiji va plutôt guérir les blessures du garçon et celui-ci, au lieu de la remercier, lui dit qu'elle a de la morve au nez. Quelques années plus tard, alors que Kenji s'exerce à la guitare, Yukiji le prévient que Yamaguchi, dont le garçon est sans doute amoureux, est déjà rentrée. Mais Kenji critique Yukiji car elle n'a pas arrêté le judo et est toujours avec Shin'ya. Mais la jeune fille lui rétorque que c'est son partenaire d'entraînement et le traite d’imbécile. Encore quelques années par après, Yukiji vient avec des fleurs assister au concert de Kenji et de son groupe. Mais le voyant partir avec une groupie, elle ne va pas le voir. En l'an 3 après Ami, dans l'une des base secrètes de Yoshitsune, celui-ci fait un repas de fête avec Yukiji, Otcho, Konchi, Croa-croa, qui était avec Kiriko depuis 2015, Maruo, Yanbo et Maabo. Tous trinquent à leur réussite avant de commencer à manger. Puis, ils parlent de Kenji qui préfère rester à l’extérieur. A la fin de la soirée, seuls Yukiji, Otcho et Maruo sont encore éveillés. Otcho demande des nouvelles de Kanna, et Yukiji lui répond que la jeune fille est restée avec Sadakiyo, qui s'est révélé être vivant mais qui a été gravement blessé par le crash d'une des soucoupes, en tentant de stopper Ami. Kanna se sent responsable car elle a réuni les habitants sur le site de l'exposition universelle, pensant l'endroit sûr, mais Ami avait l'intention d'attaquer l'endroit avec ses soucoupes. La jeune femme s'est fait avoir par Ami. C'est alors que Yoshitsune, qui n’était endormi, révèle que Kenji a l'intention d'aller dans le simulateur qui est à Ami-land, car selon les Nations Unies, Ami avait encore quelque chose en tête. Kenji ne voulait pas que Yukiji soit au courant, et ses amis ont tenté de l'en dissuader, mais Kenji veut découvrir seul ce dont parlait Ami à propos d'une bombe à antiproton. Yukiji se rue à l’extérieur pour demander des explications, et Kenji lui répond qu'ils ont déjà eu ce genre de conversation quand ils étaient au collège. Pour Yukiji, les casques bleus peuvent y aller, mais Kenji veut voir Ami, car celui-ci l'a traité de roi du mal, et il a des choses à régler. De plus, il veut dire des choses à celui qu'il était à l’époque. Yukiji n'apparaît plus ensuite dans ce tome.

    21st century boys, volume 2

    Yukiji se rend à l’hôpital carcéral de Sugamo, car Takamatsu a tenté de s'enfuir, et elle a demandé à voir Yukiji. Celle-ci demande si le bébé que Takamatsu porte, et qui est aussi celui d'Ami, va bien, avant de dire que l’armée veut des renseignements sur la bombe à antiprotons. Takamatsu veut sortir de là et veut bien être n'importe où à part là. Elle ne croit plus aux enseignements d'Ami et révèle qu'autrefois, il y avait une femme au gouvernement qui portait elle aussi l'enfant d'Ami et qui a été tuée. Yukiji demande qui l'a tuée et Takamatsu répond que son interlocutrice le sait. Elle dévoile aussi qu'il y a encore des adeptes d'Ami qui protègent la télécommande de la bombe. Ils la feront exploser avant de partir pour Mars., Takamatsu ne sait pas où est la télécommande mais sait que ses gardiens vont venir pour elle, car elle a vu l'un d'eux à travers la fenêtre, dans l'autre aile du bâtiment. Des militaires entrent d'un coup dans la chambre et annonce que les amis de Yukiji ont pris des otages à l’hôpital où est soigné Sadakiyo et ont pris la fuite. Avant de partir, Yukiji voit que Takamatsu tremble et demande donc qui lui en veut. Takamatsu révèle qu'il s'agit de la fille du professeur Shikishima. Ensuite, à l'endroit où la voiture de Maruo a été immobilisée, Yukiji essaie de raisonner Kanna. Celle-ci dit qu'elle sait où se trouve la télécommande et qu'on lui a dit par la pensée. Par contre, Maruo prévient que l’armée ne leur fait pas confiance. Chôno, qui tient un militaire en otage, et Maruo suggèrent à Yukiji et Kanna de partir vers l'ancien terrain vague où se trouve la télécommande, tandis qu'ils s'occupent de la situation sur place. Dans le parc à thème, Yukiji constate que le quartier de leur enfance a été reproduit avec une grande fidélité. Les 2 femmes trouvent le terrain vague, et à l’intérieur de la base secrète, Kanna trouve un immense interrupteur sous une bâche. De plus, Yukiji trouve des feuilles de papier avec des dessins d'enfant, expliquant que le robot va écraser la base secrète, appuyant ainsi sur l'interrupteur et faisant exploser la terre. C'est alors qu'elles entendent le robot géant qui s'approche de leur position. Kanna est en proie au désespoir, voyant que ses pouvoirs ne lui servent à rien. Yukiji la rassure car elle est un trésor pour beaucoup, même sans pouvoirs. Soudain, Kanna a la vision d'une bibliothèque remplie de mangas, dans un bâtiment avec un A majuscule. Elle devine que le robot est dirigé depuis cet endroit. C'est alors qu'Otcho arrive, et reconnaît l'endroit où il vivait autrefois, même si ce n'est pas son appartement dont Kanna parle. Celle-ci voit le numéro 205, et Yukiji décide d'aller sur place, pendant qu'Otcho va tenter d’arrêter le robot. D'un coup, Kenji apparaît et demande à Yukiji comment elle battrait le robot au Judo. La femme répond qu'elle utiliserait un fauchage. Kenji veut qu'Otcho reste là pendant qu'il ira stopper le robot. Yukiji trouve le bâtiment et monte sur le toit, où elle retrouve la fille de Shikishima. Celle-ci agresse Yukiji avec un couteau mais est rapidement désarmée par Yukiji qui prend la télécommande. Cependant, le robot est en pilotage automatique. Yukiji essaie de raisonner la fille de Shikishima, parlant d'Ami comme un manipulateur. Pour la fille de Shikishima, si Ami n’était pas réel, sa vie n'a plus de signification et elle escalade le grillage pour sauter du toit de l'immeuble. Mais elle en est empêchée par Yukiji. Kenji parvient finalement à faire basculer le robot et annonce un peu plus tard qu'il va faire une tournée mondiale. Il explique aussi qu'il est retourné dans le simulateur car il avait des choses à régler, et avoue qu'enfant, il avait volé un badge de justicier chez la vieille, alors qu'Ami avait été accusé à tort de ce méfait. Il annonce aussi qu'il a l'intention de demander Yukiji en mariage, ce à quoi celle-ci répond qu'il est stupide tout en rougissant. Mais Kenji dit qu'il ne sait toujours pas qui était Ami. C'est la dernière apparition de Yukiji.

    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Vivante.

    Manjûme Inshû

    Volume 18

    Dans ce tome, on apprend d'abord que Manjûme a survécu à la nouvelle épidémie du second virus qui vide ses victimes de leur sang. En l'an 3 après Ami, c'est-à-dire en 2017, ses hommes parviennent à capturer Otcho et Kanna qui sont 2 des meneurs de la résistance. Il les fait emmener dans un local isolé où il est seul avec eux, et les remercie d'être venus, les invitant à s'asseoir. Il annonce alors qu'il a l'intention de tuer Ami et qu'il a besoin de leur aide. Mais Otcho le trouve lamentable car il a pris les hommes de Kanna en otage pour se servir d'elle. Pour Otcho, Manjûme veut le pouvoir et en tuant Ami, il deviendra le président du monde. Manjûme se met alors à ricaner et admet avoir été ambitieux. Il raconte ensuite qu'en 1980, Fukube, alias Hattori, est venu frapper à la porte de son bureau. Manjûme l'a reconnu, et Fukube a expliqué qu'il voulait monter une secte, mais qu'il ne voulait pas faire comme Pierre Ichimoji car en touchant 100 personnes, on ne peut pas en toucher 10.000. Pour lui, les miracles doivent être plus spectaculaires. Mais Manjûme ne sait pas ce que veut faire Fukube, et lui rappelle qu'avec lui, il n'a que des ennuis. Fukube montre alors 3 masques et précise lequel il préfère. Manjûme lui rétorque qu'il peut dégager, mais Fukube sait qu'il a des ennuis financiers et qu'avec lui, il pourra rembourser ses dettes. Tandis que Manjûme raconte cette histoire à Kanna et Otcho, on apprend aussi d'un autre côté que Manjûme a monté dans sa jeunesse une équipe de roller game, un sport sur patins à roulettes avec de solides contacts physique, afin de battre les Tokyo Bombers, alors que dans sa biographie officielle, il est dit qu'il est diplômé d'Harvard et qu'il a été consultant en entreprise. De plus, en 1972, dans une émission présentant des enfants possédant un talent, il est venu avec Fukube, prétendant que celui-ci avait des pouvoirs paranormaux, pouvant tordre des cuillères. Mais avant la diffusion de l'émission, la production a découvert qu'il s'agissait d'une supercherie. Ils ont donc annuler l'émission et demandé des explications à Manjûme, l'agent du garçon de 12 ans. Dans un flashback datant de 1972, Fukube a appelé Manjûme après l'annulation de l'émission pour lui parler de son plan. Mais Manjûme ne voulait plus le voir car son nom a été donné aux médias, au contraire du garçon, et il n'a plus de boulot maintenant. Mais pour Fukube, ils auraient pu diffuser l'émission, car il a dit à ses copains qu'il allait passer à la télévision et que ceux-ci se sont moqués de lui quand elle n'a pas été diffusée. Mais il déclare qu'il va se venger de ceux qui le traitent de menteur, de ceux qui se moquent de lui, de ceux qui disent que c'est une supercherie, et réaliser son plan. Et à ce moment, il appelera Manjûme, qui, lui, s'en va. De retour dans les années 80, Manjûme accepte à contrecoeur de travailler à nouveau avec Fukube. Alors que Fukube déballe son soi-disant savoir au public, Manjûme est dans les coulisses avec un technicien, et trouve que Fukube raconte n'importe quoi. Quand Fukube donne le signal, Manjûme et le technicien le soulève grâce à un système de poulie et de cordes cachées. Pour Manjûme, c'est juste un mauvais tour de magie, mais il s'aperçoit incrédule que le public y croit. Même le technicien semble y croire. En l'an 3 après Ami, Kanna en a marre d'entendre ses salades, et veut que ses hommes lui soient rendus. Mais Manjûme contrôle les soldats de l'amitié et pas la brigade de défense de la terre qui a arrêté les hommes de la jeune fille. Mais pour Otcho, cela reste du chantage et Manjûme veut juste assouvir son ambition. Il rappelle qu'Ami a fait plusieurs fois semblant de mourir, et dit qu'il était présent le premier janvier 2015, quand il s'est fait tirer dessus. Manjûme admet que c'était bien le cadavre de Fukube, mais explique tout en tremblant qu'ils sont dans un abri construit à la hâte. Il raconte qu'après une réunion il y a 3 mois, où tout le monde a salué le président du monde, Manjûme a entendu Ami se dire qu'il y avait beaucoup de survivants et se demandait s'il fallait recommencer. Pour Manjûme, c'était suffisant, mais c'est alors qu'il a entendu Ami murmurer en se demandant ce que ferait Fukube à sa place...

    Volume 19

    Manjûme se demande si le nouvel an de l'an 2015 n'a pas vraiment été le dernier jour de l’humanité. Lors de la réunion durant laquelle il a découvert que l'Ami qui est devenu président du monde n’était pas Fukube, l'inconnu masque a demandé où en était le projet de migration vers Mars. Manjûme lui a répondu que c’était trop tôt pour en parler. Ami a alors déclaré qu'il fallait aller vite et appliquer le plan de destruction de l’humanité, la conclusion parfaite. Manjûme en a été effrayé. Il dit à Otcho et Kanna que c'est devenu n'importe quoi et les supplie de tuer Ami. C'est la seule apparition de Manjûme dans ce tome.

    Volume 20

    Dans ce tome, on découvre que Manjûme a été tué d'une balle dans la tête, probablement par Takamatsu. On le voit dans son bureau, assis dans son fauteuil, avec le casque qui le lie au simulateur d'Ami-land mal placé sur la tête. Avant cela, il aurait demandé à certains soldats de l’amitié de permettre à Kanna, Otcho et ses amis de pouvoir pénétrer dans la tour d'Ami pour tuer ce dernier. Par ailleurs, les jumeaux Yanbo et Maabo sont aussi de mèche avec Manjûme et ont repris contact avec le professeur Shikishima pour construire un nouveau robot géant capable de contrer les soucoupes volantes d'Ami, construites sous la contrainte par les même jumeaux. C'est tout ce que l'on apprendra sur Manjûme dans ce tome.

    • Statut au volume 20 : Tué d'une balle dans la tête, probablement par Takamatsu.

    Volume 21

    Dans un flashback, on voit Takamatsu menacer Manjûme de son arme. Ce dernier demande à la femme si elle est sérieuse, et celle-ci répond qu'il a toujours cru qu'il avait raison. Manjûme tente de la raisonner en lui disant que l'Ami actuel n'est plus le même qu'avant, mais pour Takamatsu, c'est bien Ami. Manjûme lui rétorque que celui qu'elle a suivi n'est plus de ce monde, mais pour la femme, Ami est toujours vivant. Elle ajoute que peu importe qui c'est, cela reste toujours Ami. Pour elle, Manjûme n'a pas su comprendre et a perdu la foi. Manjûme s’énerve, et Takamatsu continue en disant que c'est une réussite. Manjûme ne sait pas de quoi elle parle, jusqu’à ce que Takamatsu pose sa main gauche sur son ventre et dise qu'il peut la féliciter. Manjûme en est pétrifié et Takamatsu tire, tuant l'homme. On ne voit plus Manjûme par la suite dans ce tome.

    21st century boys, volume 1

    Vers la fin des années 60, après les premiers pas sur la lune, Manjûme essaie de vendre un stylo bille qu'il prétend avoir fait partie de la mission Apollo. Et si on lui en achète 2, il offre le troisième. Mais les enfants continuent leur chemin sans faire attention au vendeur. De plus, celui-ci casse son stylo bille. Un homme arrive et Manjûme lui dit que s'il n'est pas là pour acheter, il peut foutre le camp. Mais l'homme attrape Manjûme au col et le frappe au visage. Peu après, on apprend que cette scène a lieu dans le simulateur d'Ami-land, et que l'inconnu est en fait le Manjûme de l'an 3 après Ami, quand il s'est fait tuer. Et quand le Kenji de l'an 3 après Ami s'introduit à son tour dans le simulateur, Manjûme le frappe lui aussi, alors qu'il fait nuit. Mais en rencontrant son double de cette époque, Kenji comprend qui l'a frappé. Manjûme dit qu'il n'arrive plus à sortir du simulateur. Il veut retourner dans la réalité, mais Kenji lui annonce qu'il ne peut pas parce qu'il est mort. Le jour suivant dans la simulation, on retrouve le jeune Manjûme qui tente de vendre de la nourriture de l'espace mise au point par la NASA. Il prétend qu'en Amérique, plus de 20.000 familles en mangent, et que c'est délicieux. Mais l'un des enfants a vu à la télévision que c’était dégueulasse. Manjûme dit alors qu'au début, un américain avait fait des aliments liquides sans goût, puis qu'un français a tout modifié pour redonner de la consistance aux aliments, mais qui n'avaient toujours pas le vrai goût de la nourriture. Enfin, un troisième homme, un indien, a donné le goût du curry à la nourriture de l'espace. Les enfants comprennent donc qu'il ne s'agit que de curry et s'en vont. Manjûme est fâché, mais l'un des gamins, avec le masque de Sadakiyo, dit qu'en fait, c'est la copie d'une copie. Plus tard, le vieux Manjûme pleure toutes les larmes de son corps. Kenji l'invite donc au café San Francisco, et pendant qu'il commande 2 whiskys, Manjûme continue de se lamenter sur une table. Une fois servis, Manjûme demande comment il est mort et, apprenant la vérité, traite Takamatsu de garce. Tout en buvant rapidement, il se demande pourquoi cela lui est arrivé, alors qu'au début, il voulait juste être un peu connu, que les gens sachent qu'il est génial. Devenir homme d'affaire aurait été suffisant. Il a essayé tous les trucs à la mode, comme les gadgets américains, les catcheurs masqués, prétendant à chaque fois que c’était une découverte de la NASA. Il en veut à celui qu'il était dans sa jeunesse et aurait voulu faire quelque chose de bien au lieu de raconter des mensonges. Et c'est quand il a reçu son insigne de parlementaire qu'il s'en est rendu compte. Il ne sait même plus ce qu'il voulait devenir et déprime. Kenji veut autre chose à manger, mais on lui propose de la nourriture de l'espace, et Manjûme se fâche en disant que c'est immangeable. Deux assiettes leur sont tout de même servi, et Manjûme demande ce que Kenji fait là. Celui-ci pose des questions sur la bombe à antiproton, sur Fukube et ceux qui le suivaient, et sur l’identité du nouvel Ami, que Manjûme ne connaît pas. Kenji parle du cahier des prédictions et de sa copie fait par Fukube, mais aussi d'un autre qui est donc la copie d'une copie. Manjûme, lui, veut boire à en crever et devient rapidement malade. Après avoir vomi dans la rue, il se souvient d'un gamin qui parlait de la copie d'une copie, qu'il voulait imiter Fukube et Kenji, et qu'il préférait une bombe à antiproton plutôt qu'une arme bactériologique. Et comme c’était en 1970, il voulait la placer à l'exposition universelle. Manjûme n'apparaît plus par la suite dans ce tome.

    21st century boys, volume 2

    L'esprit de Manjûme est toujours coincé dans le simulateur d'Ami-land. Là-bas, Kenji tente de découvrir où se trouve la bombe à antiprotons d'Ami, ainsi que la télécommande. Il finit par découvrir que celle-ci se trouve dans la reproduction de la base secrète du parc à thème de Tokyo, qui a été fait dans la réalité. Il demande donc à son jeune double, qui a déjà reçu des informations par Kanna, de la contacter pour la prévenir. Mais le jeune Kenji ne sait pas comment faire. C'est alors que Manjûme intervient car lui veut essayer. Il veut au moins pouvoir faire quelque chose de bien. Après quelques instants, il réussit à contacter Kanna et est soulagé d'avoir fait quelque chose pour l’humanité et le monde. Tout en tenant une cuillère, il se dit à quoi bon les tordre car il n'y a pas de raison et c'est un mensonge. De plus, il n'y est jamais arrivé. C'est alors qu'à sa grande surprise, la cuillère qu'il tient entre son pouce et son index se tord. Il verse des larmes de joie en montrant cela à Kenji et se demande si c'est parce qu'il a fait quelques chose de bien. C'est à ce moment qu'il disparaît sous les yeux de Kenji, son esprit étant probablement libéré du simulateur.

    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Tué d'une balle dans la tête, par Takamatsu.

    Blue Three

    Volume 20

    Dans ce tome, on apprend qu'en l'an 3 après Ami, c'est-à-dire en 2017, Yukiji a un chien ressemblant à Blue Three, mais qu'il s'appelle Blue Six. On peut donc supposer que Blue Three est décédé, probablement de mort naturelle, et qu'entretemps, il y a eu un Blue Four et un Blue Five. C'est tout ce que l'on peut dire sur Blue Three dans ce tome.

    • Statut au volume 20 : Suppose décédé de mort naturelle.
    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Suppose décédé de mort naturelle.

    Tanabe

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Inconnu.
    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Inconnu.

     Niikura

    Ce personnage n'apparaît pas dans ces tomes.

    • Statut au volume 20 : Inconnu.
    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Inconnu.

    Yûmiko

    Volume 17

    Dans ce tome, on apprend que Yûmiko est toujours en vie, et qu'elle a survécu à l'épidémie du nouveau virus qui vide ses victimes de leur sang, en 2015. Son fils, Chôno est envoyée dans le nord pour surveiller la frontière et continue de communiquer avec sa mère par courrier. Yûmiko est hospitalisée dans un hôpital de Tokyo et son fils lui envoie parfois du riz. Mais en 2016 elle arrête de répondre à Chôno pour une raison inconnue. C'est tout ce que l'on apprendra sur Yûmiko dans ce tome.

    • Statut au volume 20 : Supposé vivante.

    21st century boys, volume 1

    En l'an 3 après Ami, c'est-à-dire en 2017, Chôno revient à Tokyo. Ami a annoncé que ses prédictions étaient des mensonges et qu'il avait en fait tout organisé, avant d'ajouter qu'il comptait détruire l’humanité en une semaine. Malgré le chaos qui a suivi, les soucoupes volantes envoyées par Ami ont finalement été stoppées et le calme est revenu à Tokyo avec l’arrivée des Nations Unies. Chôno, lui, a arrêté l'ancien collègue de son grand-père, qui a tué ce dernier et était un complice d'Ami. Yûmiko se souvient pourtant que son père portait à ce collègue une grande estime. Chôno est ensuite allé voir Yûmiko à l’hôpital, et celle-ci semble aller mieux. C'est tout ce que l'on apprendra sur Yûmiko dans ce tome.

    • Statut au volume 2 de 21st century boys : Supposé vivante.

    A suivre...

    Cronos


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :